[R35, 1949] Carnet d'entretien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[R35, 1949] Carnet d'entretien

Message  NiWeb le Dim 5 Fév 2012 - 18:57

Grand V à tous

Je commence ici une sorte de carnet d'entretien de ma nouvelle ancienne : un BMW R35 post-war dont la mise en circulation date de 1949...


Après le départ du vendeur (cf ce post), j'ai roulé roulé roulé dans mon patelin deux jours durant biker

Le démarrage est plutôt satisfaisant. Parfois juste en un seul coup de kick. La moto roule bien, les vitesses passent clairement, le moteur prend les tours normalement, les amortisseurs avant sont plutot correct, ça freine pas mal, aucune lumière fonctionne à part le témoin de contact. Le tacho est HS. Le klaxon est un bonheur. Les vitesses au réservoir deviennent vite une formalité qu'on oublie facilement. Juste une vilaine fuite goutte du robinet de réservoir à tuer d'urgence. Bref, tout roule et jusque là tout va bien.

Mais les meilleures choses ont une fin : la neige nous a poussé à nous réchauffer dans mon garage. C'est l'occasion de commencer un nettoyage sévère : vu l'état de crasse, celà fait longtemps que ce monstre pétaradant de 350cc n'a pas vu un vrai savon. En plus de lui redonner de la gueule, un bon bain me permettra de connaitre cette machine plus en détail, évaluer les réparations éventuelles, commencer la liste des courses, traquer les fuites...

Je commence par l'avant :
Les pneus sont neufs, les rayons sont en bon état aucun n'est cassé, quelques traces de rouille mais rien de grave. Par contre le câble de frein n'a pas l'air bien réglé (il devrait être à l'équerre je pense) ; les soufflets en caoutchouc ne correspondent pas à ce modèle (6 soufflets) et sont accrochés avec des fils de fer. J'ajoute à la liste des courses des soufflets + des bagues... chromées :D + un câble de frein avant qui est rongé aux mites.



Niveau moteur coté droit : RAS
J'en profite pour oindre généreusement et plusieurs fois la selle (en cuir !) à grand coup de Baranne incolore pour chaussure. J'ajoute deux ressorts de selle (chromés si possible ;) ; une bougie et un antiparasite à la liste des courses. Il faudrait une "BOSCH W 175" d'après le catalogue STEMLER. Pas facile à trouver ailleurs...




Le carburateur : triple gicleur ∅ 22 mm.
Normalement ce devrait être un carburateur de marque SUM. il n'y a pas de marque sur celui-ci. J'ai furieusement envie de le démonter ne serait-ce que pour nettoyer le filtre à air mais on verra plus tard : pour l'instant il fonctionne bien.



Puis l'arrière :
Le pont à l'air neuf. Aucune fuite à ce niveau. Par contre un soufflet en caoutchouc sur le cardan attire mon attention. Je n'en n'ai jamais vu à ce niveau là. C'est de la bidouille de l'ancien proprio. Pourquoi at-il fait ça ?? Je le laisse à tout hasard on verra par la suite si je l'enlève. Le repose pied renaît à la lumière mais il retombe tout seul et se place dangereusement dans le chemin du coup de kick. Pas bon. Je place une petite cale discrète et le tour est joué.



Vu de dessus, ça donne ça :
Le tacho est HS. Le joint en liège du bouchon de réservoir est à l'agonie. Je vais me trouver une feuille de liège de 2 ou 3 mm à découper ça fera l'affaire je pense. Les phares ont fonctionné un moment mais ne fonctionne plus. Il manque deux pièces sur la molette de direction. Le cable d'accélérateur est bon, mais celui de l'embrayage est bouffé. Le klaxon (ici à gauche du guidon) est une merveille. Toujours à gauche la tirette que vous apercevez, c'est l'avance à l'allumage en position "früh" (= tôt, gravé sur le guidon!). Pour démarrer, je la tire à fond sur "spät" (= fin). Cool : je découvre la langue de Goethe :D



Je démonte le robinet d'essence qui fuit.
Normal, il n'y a plus de joint d'étanchéité. Il reste une sorte de cercles étranges, peut être du papier. Lors du nettoyage, je retrouve une bague de bronze et un filtre en métal au fond du logement de la batterie, et le joint en caoutchouc, carrément coincé derrière la dynamo. le proprio en démontant à tout a du tout faire tomber sans rien retrouvé... Je remonte le tout : plus de fuite.
Un problème de réglé. Je peux faire le plein d'essence neuve (et additivée). Par contre, la position réserve ne joue pas sont role. Normalement, il devrait y avoir un petit tuyau de quelques centimètres plongé dans le réservoir. Impossible de savoir : je ne sais pas comment démonter ce boulon. Il ne se dévisse pas et je n'ose pas tirer dessus. Il faut impérativement que je continue mes recherches de la doc genre "manuel d'atelier" ou "manuel d'entretien" : ça m'évitera de bloquer sur des problèmes simples comme ça. Est-ce que ça existe au moins ? Si quelqu'un a la solution : je prends !




Sur la face avant : L'allumage
L'avance à l'allumage fait tourner ce dispositif. Ca a l'air propre et en bon état. On y accède facilement, juste en enlevant le cache. Pourquoi permettre l'ouverture facile ? Mon niveau en électricité étant proche de 0, je n'ai pas les moyens de comprendre ce truc. Derrière : la courroie d'alternateur et encore après la chaîne de distribution (suivre ce lien, merci Lou ;). A approfondir. Je referme...





Vue de dessous:
yaaa C'est la jungle... Depuis cette photo ça va mieux : j'ai nettoyé du mieux que j'ai pu mais je m'y repencherai dès réception d'un kit de joints neufs. Prochaine étape donc = démontage du carter et récurrage du bas moteur qui doit être dans le même état... Avant de remplir d'une bonne huile minérale 20W50. Patience...




Bon je démonte le bol du phare :
L'ancien proprio m'a dit avoir restauré le système électrique... bof ! Pas de lumière, par de feux arrière, pas de témoin de freinage, tout juste le doux bruit du klaxon et le témoin de contact fonctionnent. Je soupçonne la batterie de ne pas se recharger. Je me rends compte qu'il manque l'ampoule des feux de position. Hop : sur la liste un jeu complet de toutes les ampoules du phare en double exemplaires + un fusible !!! En effet, en remontant le tout, je vérifie le fusible : il est grillé...





Le tacho :
Il ne fonctionne pas, je le démonte. je fais tourner la roue arrière au point mort, le flexible fonctionne. Donc ça vient du tacho ? Je tente un démontage partiel. Il faut être horloger pour travailler là dessus ! Il y a un ressort si petit qu'il faut une loupe pour le voir correctement...
Problème : le cadran est hyper usé : comment le ravoir ? Faudrait que je trouve juste un cadran neuf mais je ne pense pas que ça se vende. Bon on verra plus tard. J'ajoute à la liste...



Je remonte le phare, le remonte le tacho. Et... je n'arrive plus à démarrer la bête confused
La suite au prochain épisode.

;)
N.






Dernière édition par NiWeb le Mar 13 Mar 2012 - 18:42, édité 2 fois
avatar
NiWeb


http://www.atelierdescontenus.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: [R35, 1949] Carnet d'entretien

Message  whitecap le Dim 5 Fév 2012 - 19:11

Merci Niweb pour ton initiative. La bête a de l'allure. tu n'as plus qu'a en trouver une autre pour les pieces de rechange bien
avatar
whitecap


Revenir en haut Aller en bas

Re: [R35, 1949] Carnet d'entretien

Message  NiWeb le Dim 5 Fév 2012 - 19:28

whitecap a écrit:Merci Niweb pour ton initiative. La bête a de l'allure. tu n'as plus qu'a en trouver une autre pour les pieces de rechange bien
arf! merci pour tes encouragements ;)
Mais les pièces pour cette BM, c'est pas ce qui manque !

J'ai fait une commande chez le hollandais De Knalpot chez qui je prends des pièces pour mon R75/5. Ils ont pas mal de choses pour les R35, ils parlent anglais, on arrive à se comprendre. Par contre, y'a que les hollandais qui peuvent commander sur le eShop directement en ligne. Du coup, il faut relever les numéros de toutes les pièces, envoyer un email, attendre le retour de la facture, faire un virement bancaire... pfff !
http://deknalpot.nl/Webshop.aspx

J'ai trouvé une batterie au gel et les soufflets ici :
http://www.motorrad-stark.de/x1/index.php/katalog/search

L'huile minérale 20W50 et des babioles là :
http://www.macadam2roues.com

Mais je vais être obligé de passer par Stemler pour les pièces rares. On y trouve tout je crois.
http://www.motorrad-stemler.de/index.htm

Et puis y'a ebay aussi, si on effectue une recherche "BMW R35" dans toute l'Europe, on a régulièrement une bonne centaine de résultats. Par contre il faut être vigilant avec les chinoiseries qui seraient de plus en plus courantes...


Dernière édition par NiWeb le Dim 5 Fév 2012 - 23:45, édité 2 fois
avatar
NiWeb


http://www.atelierdescontenus.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: [R35, 1949] Carnet d'entretien

Message  Lolo49 le Dim 5 Fév 2012 - 21:39

Bon, on va commencer par le début .... de ton post.

Primo, c'est écrit sur ta CG qu'elle est de mai 1952 ? car les versions sans suspension arrière ont été arrêtées en avril 1952 au numéro de série 234 000.
Les soufflets de fourches ne sont pas les bons comme tu as vu et leur maintien au fil de fer sent la (mauvaise) bidouille.
Pour la bougie, j'ai mis une équivalente NGK B7HS.
Ton carbu est un BVF, rien d'anormal.

La vis sous le réservoir, c'est une bidouille, n'y touche pas si ça ne fuit pas.

Et pour l'électricité, j'ai ça pour toi :





avatar
Lolo49


Revenir en haut Aller en bas

Re: [R35, 1949] Carnet d'entretien

Message  NiWeb le Lun 6 Fév 2012 - 0:08

Lolo49 a écrit:Primo, c'est écrit sur ta CG qu'elle est de mai 1952 ? car les versions sans suspension arrière ont été arrêtées en avril 1952 au numéro de série 234 000.
??? 27/05/1952 les numéros commencent par 208... Y'a un bins ?
Lolo49 a écrit:Les soufflets de fourches ne sont pas les bons comme tu as vu et leur maintien au fil de fer sent la (mauvaise) bidouille.
Mouais ça m'étonne à moitié. Il était vachement bidouille d'inspiration "Murphy" l'ancien proprio. Je vais pas attaquer la direction de suite, donc : je touche à rien pour l'instant de ce coté là.
Lolo49 a écrit:Pour la bougie, j'ai mis une équivalente NGK B7HS.
OK
Lolo49 a écrit:Ton carbu est un BVF, rien d'anormal.
Dommage... J'ai vu un SUM neuf à 350 € sur BayBay !
Lolo49 a écrit:La vis sous le réservoir, c'est une bidouille, n'y touche pas si ça ne fuit pas.
Ah bon ??? Fait hièch ! Là ça fuit plus...
Lolo49 a écrit:Et pour l'électricité, j'ai ça pour toi :
TROP FORT !!! Merci pour tous ces schémas :D
T'as autre chose en doc ?
avatar
NiWeb


http://www.atelierdescontenus.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: [R35, 1949] Carnet d'entretien

Message  Lolo49 le Lun 6 Fév 2012 - 10:01

NiWeb a écrit:??? 27/05/1952 les numéros commencent par 208... Y'a un bins ?

Donne moi le numéro de cadre et moteur complet (par MP si tu veux), je te dirais de quelle année elle est.

NiWeb a écrit:Dommage... J'ai vu un SUM neuf à 350 € sur BayBay !

Bof, BVF c'est une copie du SUM. Et une copie qui marche pas mal. Garde tes 350€ pour autre chose. clin

NiWeb a écrit:TROP FORT !!! Merci pour tous ces schémas :D
T'as autre chose en doc ?

J'ai pas mal de truc, schéma moteur, boite, etc....
J'avais commencé aussi la traduction du manuel d'atelier. Je m'étais arrêté à la BV.
avatar
Lolo49


Revenir en haut Aller en bas

Re: [R35, 1949] Carnet d'entretien

Message  NiWeb le Lun 6 Fév 2012 - 15:15

Hé bien grâce à Lolo, je viens d'apprendre que la fabrication de ma moto remonte à juillet 1949 (comme me l'avait déjà dit le proprio avant achat d'ailleurs, j'en ai donc la confirmation à présent). Pourtant, la date de première mise en circulation c'est mai 1952... Il y a une part d'ombre de presque 3 ans dans la vie de cette moto ! Un nouveau mystère à tirer au clair

Je change le titre du post : ce R35 à vieillit de 3 ans d'un coup !

avatar
NiWeb


http://www.atelierdescontenus.net

Revenir en haut Aller en bas

Les papiers d'immatriculation

Message  NiWeb le Mer 8 Fév 2012 - 10:47

Voilà, j'ai fait mes démarches pour obtenir la carte grise à mon nom.
Par contre, il y a des erreurs en pagaille Suspect
- Le numéro de cadre (case "E" pour les connaisseurs) ne correspond pas
- La case réservée à la cylindrée est vide
- "350" apparaît dans la case du nom du modèle
- Après un coup de fil à la préfecture du premier département d'immatriculation (71, Saone et Loire) la date de première mise en circulation réelle, c'est avril 1949 et pas mai 52...

Comment modifier la carte grise pour corriger toutes ces erreurs ? L'agent de la préfecture me dit qu'il faut demander au constructeur de le faire (Ah bon ???). Un pote policier, à qui j'ai parlé de cette mystérieuse affaire, me dit lui qu'il faut que je me rende à la Drire (ex-mines) de mon quartier pour faire ces changements.

Et vous, chers amis flatistanais, qu'en dites-vous ? L'un d'entre nous a-til déjà effectué ces démarches ?

Hé bien voilà de nouveaux zemmerdes un nouveau chantier "administratif" à entreprendre pour mon R35 !
avatar
NiWeb


http://www.atelierdescontenus.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: [R35, 1949] Carnet d'entretien

Message  Lolo49 le Mer 8 Fév 2012 - 11:00

Salut Nico,

Est-ce que ta Carte Grise est en collection (en bas, indication en Z.1) ?
Si oui, passe par la FFVE, en courrier de préférence, c'est pas rapide mais ça permettra de rouler à terme. clin

Sinon, voici les caractéristiques de ma CG :

En haut.
B : 01/01/1952

Au centre de la CG.
D.1 : EMW
D.2 : R35
D.3 : R35
E : 238xxx (numéro de série du cadre)
J.1 : MTT2
J.3 : SOLOSIDE
P.3 : ES
P.6 : 4
S.1 : 3

et en bas.
Z.1 : VEH. DE COLLECTION
Z.2 : CARR : SOLO SIDE CAR
avatar
Lolo49


Revenir en haut Aller en bas

TOUJOURS LE MÊME !!!

Message  tortilla le Mer 8 Fév 2012 - 19:54

NiWeb a écrit:. Donc ça vient du tacho ? Je tente un démontage partiel. Il faut être horloger pour travailler là dessus ! Il y a un ressort si petit qu'il faut une loupe pour le voir correctement...
Problème : le cadran est hyper usé :

Pour te donner de l'espoir en attendant !
Je progresse, mais j'ai moins d'écho que sur le flatistan je pleure

Je viens de recevoir à l'instant ÇA à démonter pour pièces . . .

Patience et longueur de temps font mieux que ... drunken
avatar
tortilla


http://art.pluriel.free.fr/joke.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: [R35, 1949] Carnet d'entretien

Message  NiWeb le Sam 24 Mar 2012 - 14:50

Bon, la bête s'est réveillée de sa léthargie hivernale (et moi aussi). Elle m'a donné une belle étincelle sur la culasse.

Du coup remontage de la bougie, 2 coups de kick avant à l'allumage à fond et hop ! POUMPOUMPOUM !!! coeur


ça tombe bien, toutes mes pièces détachées sont arrivées, notamment un kit de cables complet et un kit de joints made in Germany.

Prochaine étape : le démontage du carter pour nettoyage en profondeur + joint neuf + huile 20W50 minérale.

Bon j'y retourne : elle crachotte un peu, ptet qu'un ptit nettoyage du carbu ferait pas de mal
avatar
NiWeb


http://www.atelierdescontenus.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: [R35, 1949] Carnet d'entretien

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum