restauration d'une BMW série 2

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

restauration d'une BMW série 2

Message  Daniel68 le Mar 27 Nov 2012 - 13:11

En septembre 2010, me voilà proprio d'une R50/2. Je l'avais dégottée dans une grange-musée mal éclairée parmi des centaines de motos poussiéreuses. A la livraison, surprise et horreur: elle est entièrement rouillée!!

Hop, encore une petite vue:
Zut! je n'arrive pas à mettre une 2° photo. Ce sera pour le message prochain...
Après avoir fait la demande solo/side-car, je file à la préfecture et j'en profite pour y mettre cette mention "solo/side-car" tant convoitée. Easy!
J'inspecte la bestiole...
Deuxième surprise, ce n'est pas une R50/2 mais une R50 et la carte grise ne correspond pas aux n° de série.
Deux solutions:
- la carte grise collection: je monte un dossier et m'acquitte d'environ 150€ puis je revends la carte grise "solo-side" très cher (un pote en a acheté une comme ça pour 800€! ) C'est tout bénef...
MAIS c'est mal me connaître. J'opte pour la 2° solution:
- mener l'enquête auprès du vendeur et remonter jusqu'à l'ex-propriétaire le plus fiable. Passage dans le Jura puis à Mulhouse où je retrouve une vieille connaissance, ayant fait partie d'une amicale que j'avais créée à l'époque. Il m'explique qu'il avait 2 R50 et que, pour économiser l'assurance, il mettait la même plaque pour les deux. Puis il a tout vendu, mais en intervertissant les cartes grises. L'autre acheteur, ayant MA carte grise, il ne s'en souvient plus. Un gars du Massif central.
J'arrive à intéresser et à apitoyer un policier sur mon triste sort et, sur la base d'une enquête pour une éventuelle escroquerie sur les cartes grises, il me refile les coordonnées du vendeur. Vérifs sur les pages blanches: l'adresse ne correspond à rien, mais le nom a une autre adresse.
J'écris une belle lettre puis, impatient, je donne un coup de fil. Il possède bien une R50 mais n'a pas vérifié si le n° de cadre correspond à la CG. Bingo! Nous avons chacun la carte grise de l'autre! On ne se connait pas et on habite loin, l'un de l'autre. Il accepte l'échange, surtout que ma (sa) CG a la mention solo-side. Pour avoir ma (sa) carte grise, la vraie, je suis obligé de lui faire hyper-confiance. Je lui envoie la CG + un acte de vente daté du jour de Noël. Un cadeau, en somme. Ouf! quelque temps plus tard, je reçois la CG qu'il détenait avec l'acte de vente.
Ma moto est une R50 de 1959, que je m'empresse d'immatriculer à mon nom, après dossier chez BMW, avec la mention solo-sidecar.
On va pouvoir démonter...

Je continue? dites moi si ça vous lasse...
avatar
Daniel68


Revenir en haut Aller en bas

Re: restauration d'une BMW série 2

Message  Proteus le Mar 27 Nov 2012 - 13:13

amépadutou! Super intéressant!
avatar
Proteus


Revenir en haut Aller en bas

Re: restauration d'une BMW série 2

Message  Daniel68 le Mar 27 Nov 2012 - 13:17

OK. Faut que je trouve le moyen pour mettre plusieurs photos dans le même texte. Quand je re-clique sur l'onglet, on me ressert la même photo et je n'arrive pas à modifier...
En attendant, je file à l'atelier...
avatar
Daniel68


Revenir en haut Aller en bas

Re: restauration d'une BMW série 2

Message  Daniel68 le Mar 27 Nov 2012 - 15:09

Je poursuis l'état des lieux:

J'en profite pour passer une petite annonce: vends silencieux BMW série 2, bon état, pas perçé:

J'ai trouvé le truc pour mettre plusieurs photos: il faut prévisualiser avant de poursuivre! Ca marche!
Après un très sommaire état des lieux (on y reviendra plus tard), il est nécessaire que je définisse mes objectifs:
- je ne suis pas très fana des séries 2 et je préfère de loin les BMW monos ou la R75/5.
- je n'ai pas l'intention de la restaurer façon "moto-expo-qu'on-peut-mettre-dans-son-salon". Je vais la remettre en état optique passable et en état mécanique fiable. C'est fait pour avaler des km, ces motos!
- ma restauration sera donc à l'économie pour certains détails, laissant le soin à mes héritiers ou au futur acquéreur de la peaufiner.
- je préfère faire tout moi-même, laissant le plaisir du faire faire à d'autres.
- sur un forum voué aux séries 2, j'ai lu et relu qu'il fallait à, tout prix ouvrir le moteur pour déposer et nettoyer les larmiers, ces disques qui ramassent les saletés par l'effet centrifuge. S'ils sont pleins, ben...ils ne ramassent plus rien et le moteur risque la casse. Ils m'ont fait peur au point que, c'est décidé, j'ouvre le moteur (oh le boulot en perspective!...). Notons que ma R25 a ses larmiers non nettoyés d'origine et je circule toujours encore. Mais je serre les fesses maintenant. Je m'y mettrai un jour...peut-être...
- la couleur: après mûre réflexion, je ne vais pas la peindre en noir mais plutôt en blanc un peu cassé, sans filets, le cadre restant noir. Des souvenirs sont attachés à une des anciennes BMW que j'ai conduite il y a plusieurs décennies. Elle avait cette couleur.

1° phase: le démontage: un coup de baguette magique et hop! à poil!

On enlève la rouille:

puis apprêt et peinture.

Pour la peinture, je suis fana de la peinture polyuréthane qu'on trouve encore pour les camions. C'est zolide et ça pardonne bien des maladresses.

avatar
Daniel68


Revenir en haut Aller en bas

Re: restauration d'une BMW série 2

Message  Seven le Mar 27 Nov 2012 - 15:59

Perso, toutes mes /2 ont eu leurs partie cycle passé en epoxy, c'est super solide et le sablage t'évite le ponsage lol!
avatar
Seven


Revenir en haut Aller en bas

Re: restauration d'une BMW série 2

Message  Daniel68 le Mar 27 Nov 2012 - 16:20

C'est vrai que j'aurais pu faire sabler aussi et faire faire un traitement epoxy. Mais, l'idée de base est d'en faire un maximum moi-même.
Et puis, je me méfie de l'epoxy: si la rouille n'est pas traitée correctement, si le revêtement n'est pas parfait, c'est la cata. Tandis que la peinture se refait par retouches, si nécessaire.
Je laisse ce traitement à mon successeur...
avatar
Daniel68


Revenir en haut Aller en bas

Re: restauration d'une BMW série 2

Message  flattwin66 le Mar 27 Nov 2012 - 16:24

de quoi occuper ta retraite lol!

bon courage.
avatar
flattwin66


Revenir en haut Aller en bas

Re: restauration d'une BMW série 2

Message  Daniel68 le Mar 27 Nov 2012 - 17:25

Le garde-boue arrière: un poème!

tiens?! des trous de balle!

Ponçage, masticage, apprêt et bientôt la peinture:

Pour le garde-boue avant, moins de difficultés.
Le réservoir n'est pas fameux. Les filets sont sublimes!!

Puis les insignes vissées ne sont pas les mêmes: série 2 et série 5. Ponçage, masticage, apprêt.
Les roues...aille! Mais les moyeux sont bons, les roulements aussi et les tambours ne sont pas fissurés.

Que faire? Acheter des jantes et rayons neufs (ou chers d'occase)? Je vais traiter et peindre les jantes en noir satiné. Les rayons sont traités anti-rouille et vernis. Mon successeur mettra du neuf... Donc, un peu de mastic,poncé par la suite...

un coup de peinture...

Le résultat me plait. On n'est plus dans la restauration à l'origine, mais ça reste à mon goût.

Et tout le monde n'a pas le droit de bricoler dans le salon....
avatar
Daniel68


Revenir en haut Aller en bas

Re: restauration d'une BMW série 2

Message  Lolo49 le Mar 27 Nov 2012 - 18:02

Salut Daniel,

Ça commence pas mal pour l'instant, on attend la suite avec impatience. bien

Tu ne remets pas le porte-bagage articulé sur le garde-boue arrière ? j'aime bien ce genre de bidouille d'époque, ça vaut le coup de le faire repeindre aussi, non ?




Tu n'es pas aussi sur le forum série 2 ? (Gasserda) clin
avatar
Lolo49


Revenir en haut Aller en bas

Re: restauration d'une BMW série 2

Message  Daniel68 le Mar 27 Nov 2012 - 18:12

hop! on continue par le robinet. La restau est présentée dans le désordre. Il vaut mieux parce que, chronologiquement, c'est la cata: j'attaque tout en même temps!
Le robinet Everbest est un must pour les série 2 et séries 5. C'est la première chose qu'on vérifie et les ricanements, critiques z-et persiflages pleuvent sur celui qui en a mis d'autres.
Et oui! le Everbest n'est pas best forever. L'étanchéité des pièces en mouvement est assurée par un joint en liège, lequel sèche, se racornit et laisse fuir le précieux liquide.
Pour le restaurer, on peut le confier aux spécialistes mais on passe à la caisse ensuite! On peut aussi s'inspirer du bouquin de Slabon "How to restore...etc". C'est ce que j'ai fait. Ne soyez pas surpris: il y a du robinet de série 2 et de série 5. La différence tient dans le téton de sortie. Si j'en fais un, je les fais tous!
Après avoir dévissé ce qui est dévissable (attention aux pas inversés), il faut retirer la manette, sertie. Un coup de levier avec un tournevis, sans abîmer, en douceur,
et hop! tout sort! Voici les éléments:

On nettoie tout ça. J'ai essayé le coca-cola, sur le conseil de bricoleurs avisés: "tu verras, en 48h00, c'est comme neuf!". Foutaise! J'ai terminé ça au vinaigre blanc. C'est plus radical.
Puis on graisse le morceau en forme d'obus de la manette.
On enduit le liège, s'il n'est pas trop abimé, avec du joint Permatex n°2. Moi, je n'ai pas voulu commander ça je ne sais-où. Alors, j'ai utilisé du Dirko HT rouge. On verra bien si ça résiste à l'essence et si non, ben je recommencerai. On enduit ça avec une alumette à l'extérieur et à l'intérieur du liège ainsi que dans le corps du robinet. Puis on remonte tout ça dans le bon sens.. Auparavant, on avait noté que le cylindre de liège comporte une rainure qui correspond à son inverse dans le corps du robinet. Oui, on s'en met plein les doigts mais avec des gants de chirurgien, c'est tout bon. Pour re-sertir la manette, on installe ça dans un étau qu'on ressert délicatement. Delikatessen!! On arrête de serrer quand on entend ou sent le "clic". IMPORTANT: on ne tourne pas le levier. On laisse sécher pendant la nuit... Après séchage, on perce et dégage les orifices. Ceux-ci vont en biais dans la manette (le trou de gauche en bas rejoint le trou de droite en haut).
Et voilà un robinet qui fonctionne à nouveau. Si le liège est coupé, ce n'est pas grave. Avec un peu d'adresse, on le place correctement, garni de pâte.
La suite, demain peut-être...
avatar
Daniel68


Revenir en haut Aller en bas

Re: restauration d'une BMW série 2

Message  Daniel68 le Mar 27 Nov 2012 - 18:15

Pour Lolo: le porte-bagage riquiqui sera peint et remis dessus. Je ne sais pas qui l'a bidouillé, mais il est d'époque, même si ce n'est pas une pièce d'origine BMW, même si ce n'est pas un standard Gendarmerie. Moi, il me plait dans sa simplicité.
J'ai, de plus, un porte-bagage récupéré sur la R25, le truc qui se déplie derrière, juste au-dessus du feu. Il s'ajoutera sur la R50.
avatar
Daniel68


Revenir en haut Aller en bas

Re: restauration d'une BMW série 2

Message  flattwin66 le Mar 27 Nov 2012 - 18:26

Daniel68 a écrit:


WAFID !!!!!! il t'a piqué tes pompes
avatar
flattwin66


Revenir en haut Aller en bas

Re: restauration d'une BMW série 2

Message  Daniel68 le Mar 27 Nov 2012 - 18:28

Chuuuut! fallait pas lui dire....
avatar
Daniel68


Revenir en haut Aller en bas

Re: restauration d'une BMW série 2

Message  pollux69 le Mar 27 Nov 2012 - 18:34

c'est comment le titre du post??
ah, restauration, p't1, j'ai cru que je m'étais trompé......
avatar
pollux69


Revenir en haut Aller en bas

Re: restauration d'une BMW série 2

Message  Daniel68 le Mar 27 Nov 2012 - 18:49

Oui, il fallait bien trouver un titre accrocheur! J'aurais pu mettre "bidouillage" d'une série 2.
Mais, pour moi, "restauration" me convient. Il ne s'agit pas d'en faire une moto de salon, mais une moto qui roule et par tous les temps.
De plus, j'ai toujours considéré comme une hérésie de mettre des fortunes dans une moto qui n'en vaut pas tant. D'ailleurs, je n'ai pas les-dites fortunes.
Le fil conducteur est "mon successeur s'en occupera", sachant qu'aucune pièce ne sera plus dégradée qu'elle ne l'est déjà.
Donc l'article et les suites intéresseront ceux qui bidouillent, ceux qui ouvrent un moteur en se fabriquant les outils.
Il y a, dans ce forum, de belles restaurations, donc du choix de lecture.
Et, souvent, les plus sévères en critiques sont ceux qui n'écriront pas leurs expériences.

Maintenant, on peut toujours demander au modérateur de changer le titre...

J'ai répondu à ta question?
avatar
Daniel68


Revenir en haut Aller en bas

Re: restauration d'une BMW série 2

Message  Flatman le Mar 27 Nov 2012 - 18:55

Beaux débuts, j'attendrai la suite de ta restau... bien

merci pour la combine des Everbest, j'en ai deux qui attendaient sagement que je m'en occupe.

avatar
Flatman


Revenir en haut Aller en bas

Re: restauration d'une BMW série 2

Message  Lolo49 le Mar 27 Nov 2012 - 18:59

Merci Daniel pour la technique de restauration d'un robico Everbest. Je ne suis pas encore là, et si le mien fuit, je saurai quoi faire maintenant. bien
avatar
Lolo49


Revenir en haut Aller en bas

Re: restauration d'une BMW série 2

Message  Mick13 le Mar 27 Nov 2012 - 19:18

Joli taf Daniel bien

Dis moi, c'est quoi la différence entre R50/2 et R50 ??? Je connaissait 50/2 et 51/3, mais pas R50

____________________
“Due to budget constraints, the light at the end of the tunnel has been temporarily shut off. Please find your way in the dark.”
avatar
Mick13


Revenir en haut Aller en bas

Re: restauration d'une BMW série 2

Message  Seven le Mar 27 Nov 2012 - 20:10

Mick13 a écrit:Joli taf Daniel bien

Dis moi, c'est quoi la différence entre R50/2 et R50 ??? Je connaissait 50/2 et 51/3, mais pas R50

R 50 de 55 à 60 et R 50/2 de 61 à 69 clin quelques petites modif sur le cadre (renforts) rien de bien importants siffle
La R 51 est coulissante, la R 50 est oscillante
avatar
Seven


Revenir en haut Aller en bas

Re: restauration d'une BMW série 2

Message  Mick13 le Mar 27 Nov 2012 - 21:15

Merci m'sieur.

____________________
“Due to budget constraints, the light at the end of the tunnel has been temporarily shut off. Please find your way in the dark.”
avatar
Mick13


Revenir en haut Aller en bas

Re: restauration d'une BMW série 2

Message  Daniel68 le Mer 28 Nov 2012 - 8:06

Petits travaux pour colmater les trous de balle. Exemple: les pattes de phare
Un décapage s'impose...J'aurais pu acheter du neuf, mais je préfère bidouiller. Donc résine de carrossier et ponçage manuel
Avec la peinture noire, on voit bien les défauts. En effet, pour ceux qui ne connaissent pas le tuyau: le noir reste dans les creux et rayures. Reponçage et re-peinture. Le feu arrière sera finalement peint en blanc.
Ils ne sont pas beaux mes caoutchoucs de repose-pied, mais je préfère des "qui ont bien vécu" à des "de série 7", comme on voit souvent. Mon successeur s'en occupera!
avatar
Daniel68


Revenir en haut Aller en bas

Re: restauration d'une BMW série 2

Message  Seven le Mer 28 Nov 2012 - 8:16

Daniel68 a écrit:... Ils ne sont pas beaux mes caoutchoucs de repose-pied, mais je préfère des "qui ont bien vécu" à des "de série 7", comme on voit souvent. Mon successeur s'en occupera!

T'as bien raison, en plus, on trouve tout pour les /2, en France ou en Allemagne drunken
avatar
Seven


Revenir en haut Aller en bas

Re: restauration d'une BMW série 2

Message  Daniel68 le Mer 28 Nov 2012 - 8:35

La fourche et surtout ses roulements:
A l'origine, il y a des billes. Des @@@@ de billes qui se barrent dès qu'on dépose la fourche. Sur ma moto, il en manquait une dans l'un des deux roulements. Les roulements à billes ont l'inconvénient de nécessiter un réglage de pression précis, de favoriser une direction floue dès que ça se desserre un peu et aussi de créer des points durs, lorsque les billes deviennent "carrées".
Le truc, ultra connu mais pas toujours fait, est de remplacer ces roulements par des roulements coniques. On trouve le jeu chez les classiques Ulis Motorrad et Stemmler. Moi, je les ai achetés (un peu plus cher) chez MR Distribution dans le Bas-Rhin.
Pour enlever les cuvettes récalcitrantes, il y a le point de soudure à déposer sur la pièce. Elle se dilate et sort aisément. Il y a aussi le Dremmel si on est minutieux. Il y a bien sûr l'outil préconisé par BMW qui trône fièrement dans l'atelier tout propre (pas de photo: je ne l'ai pas). Chacun sa méthode. Pour placer facilement le roulement, on le chauffe.On s'assure qu'il se loge bien au fond. Pour placer les cuvettes: congélateur pour les faire "rétrécir" et, si on a pris trop de temps, bombe réfrigérante.

Teufel! quand on pose le T supérieur, ça coince!!! Les roulements coniques étant plus hauts, il faut supprimer la rondelle de calage (celle sur la photo, entre les doigts sales). Je l'ai remplacée par une rondelle toute fine que j'ai trouvée dans mon amas de piècettes BMW.
Et voilà ma R50 équipée de roulements modernes. Scandale!! Mais la tenue de route sera nettement améliorée.
avatar
Daniel68


Revenir en haut Aller en bas

Re: restauration d'une BMW série 2

Message  Daniel68 le Mer 28 Nov 2012 - 9:47

Le moteur: Je l'ai entièrement démonté puis remonté. J'avais quelques outils spéciaux, mais je m'en suis bricolé certains pour ne pas acheter les outils préconisés par BMW.
Problème: j'ai commencé un texte sur Word pour expliquer toute la manip' et j'y ai mis les photos. Je n'arrive pas à copier/coller ce texte sur le forum et je n'arrive plus à extraire les photos. Il faut que je trouve la solution...
Alors, à bientôt
avatar
Daniel68


Revenir en haut Aller en bas

Re: restauration d'une BMW série 2

Message  le basque le Mer 28 Nov 2012 - 10:22

perso ,quand il me manque une bille ou quand j'ai quelques billes carrées ,je me cherche dans mon merdier un roulement équivalent ;je lui pète la gueule pour prendre les billes et je remonte mon roulement de colonne de direction ! yess

le basque


Revenir en haut Aller en bas

Re: restauration d'une BMW série 2

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum