Calage allumage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Calage allumage

Message  Lolo49 le Lun 2 Juin 2014 - 10:06

Le WE dernier, révision de la R60/2 pour ses 1500 premiers kilomètres (depuis redémarrage, avant, je ne compte pas).

Bon, du classique, vidange moteur, démontage carter d'huile, jeux aux soupapes, bougies, allumage, niveaux....

Côté rupteur, je ne ma rappelle plus comment le réglage était fait (j'avais galéré pour trouvé le bon réglage sur chaque demi-tour de volant moteur pour "équilibrer" la différence d'ouverture du rupteur), ou si ça a bougé en roulant.
Premier constat, plus de décalage sur entre chaque demi-tour de volant moteur, l'ouverture du rupteur arrive à un cheveux près au même endroit.
Deuxième constat, il y avait trop de retard. Allez hop, je sort le multi-mètre, mode ohmmètre et je racale l'ensemble, bien pile-poil sur le "S" du volant moteur (enfin les "S").

Après quelques essais, je trouvais que la moto manquait de pêche en bas, qu'il fallait forcer sur l'accélérateur pour la faire avancer alors qu'avant, elle avait un bon répondant. J'ai fait plusieurs essais car je me méfies des ressentis, surtout quand je descend de la Katoche pour prendre la R60.

Samedi, je recale l'ouverture des rupteurs sur cette marque sur le voant moteur qui se trouve après le "S" :


Et là ça marche comme avant, du couple, parfait pour ce type de moto.

Par contre, mon interrogation vient de ces marquages sur le volant moteur, faite proprement, au même endroit après le "S". Faut dire que la moto est une ex-administration (comme beaucoup de série 2) et qu'elle a été montée avec des pièces de plusieurs origine : cadre et CG R50/2 de 1964, moteur 600 de 1966, culasse LK et pont 8/27 (pour pneu arrière de 4,00) de 1969.
Est-ce que les volant moteur ont eu différent calage ? ce qui pourrait expliquer que les mécanos "administration" aient remonté un volant et "adapté" le marquage.

sinon,je ne comprend pas pourquoi elle marche mieux comme ça ....
avatar
Lolo49


Revenir en haut Aller en bas

Re: Calage allumage

Message  PizzaRoller le Lun 2 Juin 2014 - 10:28

OT, c'est le point mort haut (PMH) à 0°
S est à 9° avant le PMH dans le sens de rotation normal ... C'est normalement le point d'allumage "ralenti"

Peut-être ton avance centrifuge ne revient pas correctement ou un ressort est détendu. Vérifie le bon fonctionnement des masselottes en les écartant à la main. Un peu d'huile sue les axes et les cames et ça repart

____________________
Toutélectrix                 À l'âge de bière, l'homme habitait dans des tavernes ...
avatar
PizzaRoller


http://forum.bmwc1.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Calage allumage

Message  alfred_grouniache le Lun 2 Juin 2014 - 11:35

Fais un repère sur le volant au point mort haut et contrôle avec une lampe strombo ( à déphasage), le calage de ton allumage,

si t'en a pas , tu passes , je te prêterai la mienne.
avatar
alfred_grouniache


Revenir en haut Aller en bas

Re: Calage allumage

Message  Lolo49 le Lun 2 Juin 2014 - 12:10

Merci Alfred,

Je vais regarder ça de plus près (PMH réel par rapport à l'inscription vu volant moteur). Mais au guidon, elle marche nettement mieux calé sur "OT" que sur le "S". J'ai retrouvé ce que j'avais lu sur le forum d'en face (celui des série 2  clin ) et il y a eu apparemment les premiers volants moteur des R50S calés à 12°(S)/42°(F). Sur le Fenautrigues, il indique aussi que les volants moteur des R69 sont à 12°/42° au lieu des 9°/39°.

Bon, je cherche, je cherche....
avatar
Lolo49


Revenir en haut Aller en bas

Re: Calage allumage

Message  alfred_grouniache le Lun 2 Juin 2014 - 19:14

normalement un moteur , réglé sur "OT" ( point mort haut ) tourne tres tres mal et n'a pas de puissance, c'est bizarre ton truc.
avatar
alfred_grouniache


Revenir en haut Aller en bas

Re: Calage allumage

Message  Lolo49 le Lun 2 Juin 2014 - 19:37

J'ai regardé ce soir et le marquage OT n'est pas le PMH sur ma meule.   
avatar
Lolo49


Revenir en haut Aller en bas

Re: Calage allumage

Message  alfred_grouniache le Lun 2 Juin 2014 - 19:49

je cause pas teuton, mais OT c'est point mort haut,
S c'est avance initiale au voron de 9°
F c'est pleine avance au viron 39°
sur ma bécane aussi les repères ne sont pas bon, mais le volant a été tourné et les repères d'origines sont partis dans l'opération,
les nouveaux ont été mal positionnés
avatar
alfred_grouniache


Revenir en haut Aller en bas

Re: Calage allumage

Message  Eric S2 le Lun 2 Juin 2014 - 21:09

Je m'étais posé la question à la suite de mes retours-casses de kick après montage du kennedy. Il y a bien eu (jamais vu) des calage à 12° en avance initiale...je crois que Marcus avait posé des photos. Je ne cause pas mieux le teuton qu'Alfred mais le OT est le PMH théorique. Il peut y avoir eu modif sur le volant, problème de clavette...t'es décalé de beaucoup...?
avatar
Eric S2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Calage allumage

Message  Lolo49 le Lun 2 Juin 2014 - 21:43

Eric S2 a écrit:Je m'étais posé la question à la suite de mes retours-casses de kick après montage du kennedy. Il y a bien eu (jamais vu) des calage à 12° en avance initiale...je crois que Marcus avait posé des photos. Je ne cause pas mieux le teuton qu'Alfred mais le OT est le PMH théorique. Il peut y avoir eu modif sur le volant, problème de clavette...t'es décalé de beaucoup...?

Je suis d'accord que l'inscription OT doit être le PMH mais pas sur ma moto.
Si le volant moteur était monté à côté de la clavette, il ne tournerait pas trop rond (j'dis pas de connerie là ?). Pour le décalage, ce ne peut-être qu'une estimation à la louche, je dirais un peu moins que la distance entre le "S" et la marque "OT", peut-être 6 à 8°.
avatar
Lolo49


Revenir en haut Aller en bas

Re: Calage allumage

Message  katoche le Lun 2 Juin 2014 - 21:52

regarde où est ton point mort haut précisément (avec une paille ) , tu fais un trait blanc sur le volant moteur en face du repère fixe et avec une lampe stroboscopique a déphasage tu tourne la molette de réglage de la lampe jusqu'à être devant ton repère OT , ainsi tu auras ta valeur d'avance.
avatar
katoche


Revenir en haut Aller en bas

Re: Calage allumage

Message  Lolo49 le Lun 2 Juin 2014 - 22:58

C'est comment la méthode pour déterminer le PMH à la paille ?

Alfred, faudra que tu m'expliques comment marche ta lampe strobo à déphasage alors.  clin 
avatar
Lolo49


Revenir en haut Aller en bas

Re: Calage allumage

Message  Eric S2 le Lun 2 Juin 2014 - 23:33

...tu as fait comment pour déterminer que le PMH réel n'était pas aligné avec OT...?
avatar
Eric S2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Calage allumage

Message  alfred_grouniache le Mar 3 Juin 2014 - 8:25

Lolo49 a écrit:C'est comment la méthode pour déterminer le PMH à la paille ?  

Alfred, faudra que tu m'expliques comment marche ta lampe strobo à déphasage alors.  clin 

La méthode de la paille, c'est la meme que celle du comparateur , mais pour les gamins qui débutent, plier une paille dans le moteur est sans conséquence,
si tu plies mon Mitutoyo , on ne va pas rester copain.
de toute facon la détermination du PMH au PMH , n'est pas précise, il faut le faire à mi-course,
tu repères la mi course avec un comparateur, tu ajoutes 90° et tu as ton PMH ,
sur nos BM avec l'angle des bougies , ca oblige à déculasser, donc c'est mieux de le faire quand le moteur est encore sur l'établi.

comment marche ta lampe strobo à déphasage
ca c'est plus facile  je te cite Philippe Loutrel , :"Pour ceux qui veulent comprendre « comment ça marche », voici un descriptif qui se réfère au listing assembleur
628STRBx.asm abondamment commenté.
Le Pic 16F628 fonctionne avec son oscillateur interne à 4 MHz, donc sans le quartz habituel et les deux
condensateurs associés.
Le signal provenant du capteur inductif est une impulsion de quelques volts, de durée quelques microsecondes
pour chaque étincelle au cylindre N°1. Il est amplifié par le transistor Q1 dont le collecteur passe de +5V à la
masse. Cette impulsion négative déclenche le monostable IC4 (555) qui génère un créneau de 10 ms.
Le front montant du créneau crée une interruption au niveau du PIC, qui exécute alors l’ISR (Interrupt Service
Routine) implantée à l’adresse 4 en ROM. La durée T entre deux étincelles est mesurée par le Timer0 du PIC, qui
est donc une seconde source d’interruption. L’ISR fait le tri entre ces deux sources.
Le programme principal (MAIN) commence par lire la valeur de T stockée sur 16 bits, en unités de 8 μs. T est
converti en unités de 10 μS par la SUBroutine CONV. La SUB EXT_1D_N, à partir de T, va extraire de la table
NTABLE la valeur de N en unités de 100 t/mn, puis selon que N est < 30 ou >30, extrait de LTABLE ou HTABLE la
durée de 1° de vilebrequin en unités de 3 μs (ces trois tables ont été générées au préalable dans C:\astrob par le
programme GENSTRBx.bas, écrit en Basic et incluses au moment de l’assemblage de 628STRBx.asm).
La SUB WAITDEGDEM multiplie le temps pour 1° par le nombre de degrés demandés par l’utilisateur au moyen
des boutons poussoirs, puis attend le temps nécessaire.
La SUB FLASH allume les DEL pendant 48 μs seulement afin que la largeur du spot soit de l’ordre de 1°. On peut
augmenter cette valeur pour obtenir un spot plus brillant mais il sera aussi plus large . C’est au goût de
chacun(voir la constante Dflash au début de 628STRBx.asm).Ensuite les SUB AFFIC_N et AFFIC_DEG affichent
ces valeurs . La SUB CHKSW lit l’état des boutons poussoirs et augmente ou diminue le nombre de degrés
demandé si l’un d’entre eux est appuyé.
Enfin c’est le retour à la boucle d’attente jusqu’à la prochaine étincelle"

si tu as compris ca , tu peux lire le reste et meme t'en fabriquer une .
http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=stro%20bo%20dephasasel%20avance%20en%20degres&source=web&cd=3&ved=0CDQQFjAC&url=http%3A%2F%2Fa110.free.fr%2Fpages%2Ftechnique%2Fphl%2Fsav-old%2Fg13-strobo%2520PIC.pdf&ei=4GiNU8CHI8alO8PxgPgK&usg=AFQjCNGx3zNWSsKgJZ6qTFBVy7aDGHknBw

j'ai préféré en acheter une
avatar
alfred_grouniache


Revenir en haut Aller en bas

Re: Calage allumage

Message  Eric S2 le Mar 3 Juin 2014 - 14:24

oupss, je viens de rentrer...lecture rapide (pas pu finir)...deux aspros et à la sieste... 
avatar
Eric S2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Calage allumage

Message  Lolo49 le Mar 3 Juin 2014 - 17:51

Ah bah, c'est simple le fonctionnement d'une lampe strobo, j'vais m'en fabriquer une alors.   

Pour le PMH, je l'ai pris par le puit de bougie avec un tounevis. Pas aussi précis que le comparateur mais ça donne une idée.
avatar
Lolo49


Revenir en haut Aller en bas

Re: Calage allumage

Message  luclmf le Mar 3 Juin 2014 - 20:44

Une méthode simple et très précise pour avoir le PMH sans comparo ni déculasser :
Prendre une vieille bougie évidée , taraudée , une vis dedans assez longue pour buter sur le piston .
Donc on la monte sur la culasse , on tourne le vilo jusqu' au contacte du piston et la vis et on trace un premier repère , on tourne le vilo dans l' autre sens et donc deuxième repère . Le PMH est à égale distance des deux repères , à tracer au régler ou mieux au compas .
Heu , oui sur le série 2 faut pas déculasser mais p'etre enlever la bv pour tracer ... Suspect
avatar
luclmf


Revenir en haut Aller en bas

Re: Calage allumage

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum