Je suis surpris

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Je suis surpris

Message  DJEFF le Mer 9 Sep 2015 - 18:58

moumouille49 a écrit:

Ce que je veux dire , c'est que si tu devais payer au privé les services que tu paies au public par tes impôts , pas sûr que tu serais gagnant. Là je suis d'accord mais c'est pas sur.. Quant à l'enseignement " privé" , il produit aussi son lot d'illettrés ... mais il ne s'en vante pas et ne l'assume pas... C'est fou le nombre de " quiches" virés du privé en fin de 4eme qui arrivent dans le " public"
Ah... Un illettré , c'est quelqu'un qui ne comprend pas ce qu'il lit ... Il fut un temps où ce n'était que quelqu'un incapable de " déchiffrer" ...
Le temps est loin où on pouvait bosser sans " savoir lire" ... La moindre fraiseuse est aujourd'hui à commande numérique et même un humble maçon doit être capable de rédiger un devis " sur plan" . Je connais même un viticulteur qui a acheté un tracteur...  dont ses employés sont incapables de se servir... Faut savoir lire...
Je trouve qu'on a compliqué beaucoup de chose inutilement c'est tout. je pleure

DJEFF


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis surpris

Message  DJEFF le Mer 9 Sep 2015 - 19:00

flatmanu a écrit:j'aime cette ambiance maquisard ..... pour info je ne suis pas bidasse en caserne à attendre le coup de sirène , vous devez confondre avec l'armée de l'air ,je suis gendarme corvéable à merci ............ pour que nos officiers puissent rendrent compte au préfet que "tout va bien Mme la marquise"  , militaire quand ça les arrange , fonctionnaire quand ça les arrange aussi ..............

Non s'était bien dans l'armée de terre.
Mais je ne peux en divulguer plus, secret défense. drunken

DJEFF


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis surpris

Message  Stan le Mer 9 Sep 2015 - 19:46

flatmanu a écrit:j'aime cette ambiance maquisard ..... pour info je ne suis pas bidasse en caserne à attendre le coup de sirène , vous devez confondre avec l'armée de l'air ,je suis gendarme corvéable à merci ............ pour que nos officiers puissent rendrent compte au préfet que "tout va bien Mme la marquise"  , militaire quand ça les arrange , fonctionnaire quand ça les arrange aussi ..............

Si tu es gendarme, parle donc de la gendarmerie et de ce que tu connais, et évite de jeter le discrédit sur l'armée de l'air en faisant croire que les gens ne travaillent pas ou glandent "dans les casernes". D'abord, dans l'armée de l'air, il n'y a pas de caserne, mais des bases aériennes. Tu ne connais visiblement pas l'armée de l'air et tu ne te tiens pas au courant de ce qui se passe dans le monde. L'armée de l'air, celle qui glande dans les casernes selon toi, est en opération de guerre, de conflit ou humanitaire de façon ininterrompue depuis 1990, c'est-à-dire depuis la première guerre du Golfe. Et auparavant, elle a œuvré depuis sa création pour maintenir une espèce d'équilibre dans pas mal de régions du monde, notamment en Afrique et dans tous les pays où la France a un rôle à jouer. Elle accomplit tous les jours des prodiges techniques et de dévouement au service des intérêts de notre pays et dans des conditions budgétaires, d'effectifs, de matériel etc de plus en plus précaires. Demande aux familles des militaires qui servent dans l'armée de l'air si on "glande dans les casernes", et tu verras leurs réponses...
Alors si tu ignores ce que fait l'armée de l'air, ce qui est visiblement le cas, évite d'en parler et de porter atteinte à l'honneur et au dévouement des gens qui y servent de façon loyale dans des conditions très difficiles. Et à la différence de toi, je peux en parler en connaissance de cause pour y avoir servi pendant 27 ans et le moins que je puisse dire, c'est que je n'y ai pas glandé...

Stan


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis surpris

Message  DJEFF le Mer 9 Sep 2015 - 19:53

C'était juste une boutade de militaire à la taverne sur un forum de moto, redescend sur terre. souris

DJEFF


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis surpris

Message  flattwin66 le Mer 9 Sep 2015 - 20:46

caramba a écrit:
Dans un métier technique : Maroquinerie, charpente, ébénisterie, électricité industrielle, mécanique générale, cuisine, traduction, interprète, ect, ect.....tous les métiers où il faut sentir la "matière",
pour atteindre un certain niveau, c'est 20 ans de métier.
Alors si on tape niveau technicien sup ou ingé c'est encore plus

Si tu es Compagnon, tu dois être d'accord avec moi.

Il faut quelques années pour être reconnu. Si je reprend l exemple des compagnons, c est grosso modo entre 5 et 7 ans chez nous qu un jeune accompli son travail de réception. Ensuite certains font le M.O.F, c est quelques années de plus. 
Franchement, sans parler de qualification ou de performance, c est surtout le côté complètement paumés qui m inquiète. Encore tout récemment, je me rend à la maison de Millas dont je depend, je tombe sur une jeunes qui me questionne. Il a fait son pre stage pour entrer chez nous comme plombier, une fois chez nous il veux faire Ébéniste. J ai quand même du mal avec ces changement d orientation. Il me parlerais charpente, menuiserie ou ébénisterie je comprendrais, ça reste le travail de la même matière.

Maintenant avec le recul, j aurais peut être fait un autre métier. J ai une formation de menuiserie et ébénisterie, je me suis perfectionner en ébénisterie, mais quand je suis rentrer chez les compagnons j ai découvert le métier de tailleur de pierre. Dans mon village on avait un tailleur de pierre qui faisait essentiellement de la pierre tombale, j aurais vu le métier sous un autre angle, j aurais peut être suivi cette voie.

flattwin66


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis surpris

Message  caramba le Mer 9 Sep 2015 - 22:11

C'est ça qui est déroutant, c'est ce changement total d'orientation
Le fils d'un copain a fait une école de commerce et maintenant il fait un CAP de cordonnier.
Ma fille a fait une license pro en électricité et maintenant, elle fait une license + maitrise pour enseigner le français.
Mais bon, il semblerait que ce soit normal.
Ou alors, ils prolongent de plus en plus leur études car ils ont peur de rentrer dans la vie active Question

caramba


http://canboufo.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis surpris

Message  Richard de l'Aulagnier le Jeu 10 Sep 2015 - 1:17

Non...rien.

Richard de l'Aulagnier


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis surpris

Message  jbt le Jeu 10 Sep 2015 - 5:22

Pourquoi ça vous déroute tant que ça? C'est mal de changer? Durant votre vie, vous n'avez pas changé de fonction, de patron, de boulot, de lieu de vie, de femme, d'avis, de moto (non, Francesco, tu joues pas!) . Alors pourquoi pas changer de projet? La vie est trop courte pour se faire chier.
Perso j'ai dû faire une douzaine de metiers différents, quand je m'emmerde je me casse et je fais autre chose.
Là, ça fait 15 ans que j'en fait un en continu, ça commence à ronronner sérieusement, j'ai eu le sentiment que cette rentrée était la dernière...
Je ne nie pas le fait que certains ont eu une vocation tôt et qu'ils ont toujours exercé le métier qu'ils ont appris, mais ça ne concerne qu'un tiers des actifs.

jbt


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis surpris

Message  beaujolais racer le Jeu 10 Sep 2015 - 5:41

flatmanu a écrit:




 j'arrive à former des jeunes sans diplôme , à leur donner envie de s'en sortir . Je leur ai fait faire des dictées , je les ai corrigées et donner des solutions pour les verbes du 3ème groupe, l'accent circonflexe (le s du vieux français....) etc etc . Mes enfants je leur apprends  ces règles et ils me disent que le prof ne leur a jamais appris (nlle polémique ???????? je suis sur que ça serait intéressant) 
c'est sûr, incapables de profs.
Putain de prof, il a pas collé une tarte à Mouloud perturbé par ses hormones, plus intéressé par le décolleté de la voisine que par la leçon de conjugaison pour qu'il écoute?
Tous des nuls
petit texte pour méditer (publié après une auto flagellation d'enseignants-gnan-gnan au lendemain des attentats de Charlie)

Coupables, les enseignants ? .... surtout leurs inspecteurs, leurs conseillers, leurs sociologues à la noix, leurs supérieurs affublés d' idées redoutables, les Meirieux , les Weinland,et tous les indéboulonnables inspecteurs généraux qui ont refusé de pérenniser ce qui permettait d' éduquer véritablement, je nomme l' apprentissage, pas toujours gratifiant immédiatement, de la grammaire, du calcul ou des maths, l' apprentissage aride, sans doute, de cette vérité : "petit, si tu veux manger de beaux fruits, ne laisse pas la fainéantise faire de toi un jardinier à la petite semaine. " Coupables d ' abord les lâches, les peureux, les idéalistes d' abord parmi leurs chefs, toujours prêts à flatter le parent/client imbu de sa progéniture à lui, ce parent pondeur de petit génie, ce parent qui sacrifie à la pensée molle des pédagodgôche, toujours prêts à laisser filer le délire d ' ineptes consignes, de scandaleuses injonctions à abandonner cette lente maturation de l' esprit critique, au profit d' "activités d 'éveil" ( tu parles, ils ont été éveillés, les élèves des décennies Mitterrand Jospin Chirac , on le voit ce soir !!!! ) de "remédiations", d '"ateliers", de "dialogues", de "contrats", "de projets pédagogiques" mal sentis, mal faits, mal compris ( jusqu 'aux programmes grotesques, jusqu' aux désordres insupportables , car empêchant d ' étudier ou de vivre dans le souci des autres ,depuis trente ans, dans les couloirs, les cours, les salles de classe )



... vouloir faire le cirque, déconner, à treize ans, à seize ans, c 'est normal , voire sain ... mais ce n' est pas sacré : dire aux jeunes, bon, allez , assez, on étudie, maintenant, la nouba, ailleurs et plus tard, c 'est trop difficile à faire dans un monde qui préfère aduler, la larme attendrie à l' oeil, le vacarme intérieur ( rapidement et sonorement extériorisé ) de nos chers petits en guise d ' "expression d 'une opinion" ... le premier respect dû à l 'enfant, c 'est de lui montrer, n' en déplaise à tous les imbéciles mandatés par les ministres successifs de l EN, que les pulsions des apprenants devraient être empêchées de dévorer la promesse de l 'intelligence des élèves... ah mais .

beaujolais racer


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis surpris

Message  moumouille49 le Jeu 10 Sep 2015 - 5:49

Pas sûr que, si un prof avait bâffé le merdeux qui te sert de gamin, tu aurais tenu le même discours outrancier... Comme les autres , tu aurais foncé à la gendarmerie la plus proche pour porter plainte... ah , le bon temps où seuls les gosses de riches avaient accès au secondaire... C'est sûr , le niveau était meilleur...

moumouille49


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis surpris

Message  beaujolais racer le Jeu 10 Sep 2015 - 6:06

moumouille49 a écrit:Pas sûr que, si un prof avait bâffé le merdeux qui te sert de gamin, tu aurais tenu le même discours outrancier... Comme les autres , tu aurais foncé à la gendarmerie la plus proche pour porter plainte... ah , le bon temps où seuls les gosses de riches avaient accès au secondaire... C'est sûr , le niveau était meilleur...
 En matière de discours outrancier, c'est le camembert qui dit au roquefort qu'il pue....

1) En effet mon merdeux de fils n'en a jamais pris une par un prof ( par son père si, ceci expliquant peut être cela , justement).
2) Transforme toi en petite souris pour aller voir la réalité dans nos belles écoles de la république, avant de parler de discours outrancier...

beaujolais racer


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis surpris

Message  bebert 84 le Jeu 10 Sep 2015 - 6:17

Merci Stan,tu as,à la virgule près,exprimé ce que je pense.J en ai mon gonfle(normal pour un gonfleur d hélice)d entendre, ou lire,ce genre de conneries venant d individus ne sachant pas de quoi ils parlent.
Ami gendarme ne soit pas jaloux,ça ne sert à rien de discréditer les autres corps d armée,sous prétexte que vous en chiez en gendarmerie.

bebert 84


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis surpris

Message  moumouille49 le Jeu 10 Sep 2015 - 6:19

pour info , je suis infirmier scolaire en collège... j'ai bossé avec Mouloud , Ercan et Fatima en Zep , j'ai bossé avec Charles Edouard et Marie Charlotte dans les beaux quartiers , maintenant , je travaille en milieu semi rural ... alors , la petite souris , contrairement à toi , est au coeur de ce dont elle parle... Quand les parents se contrefoutent de respecter le code de la route, comment veux tu expliquer à leurs gamins qu'il faut respecter des règles... Quand les parents prennent les profs pour des sous merdes , comment veux tu que les gamins les respectent... Il y a d'excellents profs , il y a aussi des quiches , c'est indiscutable , mais si le problème était simple , ça se saurait... La problématique N°1 , c'est que l'ado moyen a bien d'autres soucis que l'école et ça , on n'y peut rien... C'est sûr que quand les mômes quittaient l'école à 12 ans pour aller bosser , ce genre de difficulté n'existait pas...

moumouille49


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis surpris

Message  beaujolais racer le Jeu 10 Sep 2015 - 6:36

moumouille49 a écrit:pour info , je suis infirmier scolaire en collège... j'ai bossé avec Mouloud , Ercan et Fatima en Zep , j'ai bossé avec Charles Edouard et Marie Charlotte dans les beaux quartiers , maintenant , je travaille en milieu semi rural ... alors , la petite souris , contrairement à toi , est au coeur de ce dont elle parle... Quand les parents se contrefoutent de respecter le code de la route, comment veux tu expliquer à leurs gamins qu'il faut respecter des règles... Quand les parents prennent les profs pour des sous merdes , comment veux tu que les gamins les respectent... Il y a d'excellents profs , il y a aussi des quiches , c'est indiscutable , mais si le problème était simple , ça se saurait... La problématique N°1 , c'est que l'ado moyen a bien d'autres soucis que l'école et ça , on n'y peut rien... C'est sûr que quand les mômes quittaient l'école à 12 ans pour aller bosser , ce genre de difficulté n'existait pas...
Je crois qu'il y a malentendu:
Je suis enseignant depuis 35ans (je sais , ça attaque), et j'ai connu toutes sortes d'établissements mais de préférence les plus craignos défavorisés.
Alors l'abdication de l'institution devant les désidératas parentaux, les contraintes électoralo/ budgétaires et les conologues bien pensants de la hiérarchie, ça fait un moment que j'y assiste, sans compter tous ceux qui pensent avoir un avis autorisé sur l'école parce qu'ils y ont usé  leurs fonds de culotte - sans grand profit pour certains quand on considère les commentaires.

Restaurer l'autorité des savoirs et des maitres et s'en donner les moyens, le reste est au mieux de la littérature, le plus souvent du foutage de gueule.


beaujolais racer


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis surpris

Message  Proteus le Jeu 10 Sep 2015 - 7:29

Vos messages me mettent un tas de points d'interrogation grands commaks dans la tête.

Pourquoi les parents veulent ils toujours que leurs enfants fassent un BAC +? Pourquoi faut-il que les parents projettent leur propre avenir dans leurs enfants?

Jamais compris...

Mon dabe, directeur commercial d'une boite énorme, qui a gravi les échelons au sortir de la guerre, sans grand diplôme, voulait que je devienne avocat, notaire, médecin, alors que moi, je voulais devenir garagiste.

Et zyva que bibi se colle du latin et du grec ses deux premières années de secondaire alors qu'il n'en a rien à caler, ces deux années sont devenues trois, tant tellement j'en avais rien à foutre.

Jusqu'à ce qu'il baisse les bras et m'envoie paître, j'ai alors été m'inscrire tout seul, j'avais 15 ans, dans une école technique, où je me suis enfin senti bien, où j'ai appris un métier, et surtout, d'où je suis sorti à 18 ans avec un diplôme en main qui me permettait de bosser tout de suite, voire même de me lancer à mon compte.

Et puis je me suis engagé à la Marine, toujours dans la mécanique, et je suis en train d'en sortir, la quille dans quelques mois, après 33 ans de service.

Une vie bien remplie, meme si pas jojo tous les jours.

Mes deux enfants on pu faire ce qu'ils voulaient comme étude, je ne leur ai rien imposé. Comme les générations actuelles, ils se sont cherchés pendant longtemps, pour ne pas encore se trouver.

Ma fille est devenue fille-mère, aucun diplôme, aucune qualification, sa faute quelque part, elle a rien foutu à l'école. Et malgré tout, elle s'est sorti les doigts du cul, elle a un gosse à nourrir, et elle bosse, des petits boulots de merde, et elle y arrive...

Mon fils pareil, rien foutu non plus, les doigts toujours collés à sa console de jeu ou à sa teub, encore maintenant, complètement immâture, comme 85 % de ses copains, vit toujours chez maman, attend la pépiée, vit des allocs.

Je n'éprouve aucune culpabilité, et j'estime ne pas avoir à éprouver de culpabilité, j'ai fait ce que j'ai pu, mais force m'est de constater que toute ma vie de parent, je n'ai jamais retrouvé pour mes enfants des profs comme moi j'ai eu, des gars couillus, qui de temps en temps décernaient des beignes quand on faisait le branque, qui connaissaient leur art sur le bout des doigts, qui avaient l'amour de leur métier, et surtout cette ardeur à partager leur savoir...

Mais je suis rassuré, je sais que toutes ces jeunes générations trouveront une solution tout seul, comme les générations qui nous ont précédé l'ont fait, les parents de ma femme ont commence à bosser à l'usine à 14 ans, ils sont pas fort malins, mais ils sont honnêtes...

End of rant...


Proteus


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis surpris

Message  flatmanu le Jeu 10 Sep 2015 - 8:01

DJEFF a écrit:C'était juste une boutade de militaire à la taverne sur un forum de moto, redescend sur terre. souris

tout à fait faut pas s'enflammer  paix paix

flatmanu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis surpris

Message  DJEFF le Jeu 10 Sep 2015 - 8:10

moumouille49 a écrit:Pas sûr que, si un prof avait bâffé le merdeux qui te sert de gamin, tu aurais tenu le même discours outrancier... Comme les autres , tu aurais foncé à la gendarmerie la plus proche pour porter plainte... ah , le bon temps où seuls les gosses de riches avaient accès au secondaire... C'est sûr , le niveau était meilleur...

Franchement moi pas.
Et une petite baffe de remise en place n'a jamais fait grand mal, si ce n'est à l'amour propre du dit merdeux.

Ceux qui courent à la gendarmerie porter plainte n'en ont certainement pas eut assez dans leur jeunesse. souris

DJEFF


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis surpris

Message  jbt le Jeu 10 Sep 2015 - 8:46

beaujolais racer a écrit:

Restaurer l'autorité des savoirs et des maitres et s'en donner les moyens, le reste est au mieux de la littérature, le plus souvent du foutage de gueule.


OK, mais...comment la restaurer. Un décrêt? Une circulaire?
Une lettre de ministre à la rentrée du type " A cette rentrée, la nouveauté sera que l'autorité des enseignants sera respectée."
Et hop, pensée magique, ça marche. Enfin, ça devrait...
En tout cas, ce qui est sûr, c'est que ça marchait comme ça avant.
Mais justement, c'était avant, et le gamin de 12 ans de 2015 n'a pas grand chose en commun avec celui de 1975 dans la façon dont il perçoit les savoirs, les adultes, l'autorité, etc
Et l'institution continue à croire en une transmission descendante et persuasive des savoirs alors que ses usagers fonctionnent par négociation, conviction, ou même par séduction.
En parallèle, il est de plus en plus difficile pour les enseignants de savoir ce qu'ils sont censés faire...l'analyse des BO et autres textes de référence est éloquente: on attend des enseignants à ce qu'ils participent, contribuent, promeuvent, suscitent, assistent, élaborent,...des acquisitions de compétences (qui diffère du savoir parce qu'une compétence n'a de valeur que par sa monétisation sur un marché professionnel!) dans une grande dissolution de la responsabilité et de l'action individuelle qui était l'apanage du "maître".
L'élève de primaire de 75,dans son école de village, il avait souvent le même enseignant du CP au CM2, maintenant il en change chaque année, voire au cours de l'année. Ca permettait de travailler sur du long terme, et ça interdisait de se dédouaner sur le prédécesseur ou de se débarrasser du problème sur le suivant.

jbt


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis surpris

Message  Richard de l'Aulagnier le Jeu 10 Sep 2015 - 9:39

Proteus a écrit:Vos messages me mettent un tas de points d'interrogation grands commaks dans la tête.

Pourquoi les parents veulent ils toujours que leurs enfants fassent un BAC +? Pourquoi faut-il que les parents projettent leur propre avenir dans leurs enfants?

Jamais compris...

Mon dabe, directeur commercial d'une boite énorme, qui a gravi les échelons au sortir de la guerre, sans grand diplôme, voulait que je devienne avocat, notaire, médecin, alors que moi, je voulais devenir garagiste.

Et zyva que bibi se colle du latin et du grec ses deux premières années de secondaire alors qu'il n'en a rien à caler, ces deux années sont devenues trois, tant tellement j'en avais rien à foutre.


Pareil,à 14-15 ans on m'a demandé ce que je voulais faire, j'ai pas osé dire:"Voir sous les jupes des filles" alors j'ai fait un bac B, ça n'engage à rien,3 ans de fac d'anglais (A nous les petites anglaises), l'armée (non...rien) puis un d'iplome d'infirmier pour voyager en sauvant le monde.
Il a fallu attendre 50 ans (et pas de Solex) pour qu'à la faveur d'une reconversion on me demande: Qu'avez vous envie de faire?

Richard de l'Aulagnier


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis surpris

Message  beaujolais racer le Jeu 10 Sep 2015 - 9:53

jbt a écrit:
beaujolais racer a écrit:

Restaurer l'autorité des savoirs et des maitres et s'en donner les moyens, le reste est au mieux de la littérature, le plus souvent du foutage de gueule.




OK, mais...comment la restaurer.
Si tu as quelque chose à proposer....je suis toute ouïe.

beaujolais racer


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis surpris

Message  caramba le Jeu 10 Sep 2015 - 9:58

jbt a écrit:Pourquoi ça vous déroute tant que ça? C'est mal de changer? Durant votre vie, vous n'avez pas changé de fonction, de patron, de boulot, de lieu de vie, de femme, d'avis, de moto (non, Francesco, tu joues pas!) . Alors pourquoi pas changer de projet? La vie est trop courte pour se faire chier.
Perso j'ai dû faire une douzaine de metiers différents, quand je m'emmerde je me casse et je fais autre chose.
Là, ça fait 15 ans que j'en fait un en continu, ça commence à ronronner sérieusement, j'ai eu le sentiment que cette rentrée était la dernière...
Je ne nie pas le fait que certains ont eu une vocation tôt et qu'ils ont toujours exercé le métier qu'ils ont appris, mais ça ne concerne qu'un tiers des actifs.

Pour certains métiers, ça marche, pour d'autres, comme je le faisais remarquer plus haut c'est beaucoup plus difficile. Par exemple de passer d'ingénieur ou technicien Génie électrique à ingénieur ou technicien  Génie civil, ce n'est pas évident du tout.
Rien qu'en électricité, le domaine est tellement vaste qu'une vie ne suffira pas à tout maitriser.
J'ai vu des types avec un diplôme Génie Civil faire de l'électricité, c'est à se tordre de rire. Le contraire doit être pareil.
De plus, un métier devient de plus en plus intéressant lorsque tu commences à le maitriser.
Sans taper au niveau ingé. Pour faire un bon bobineur (rebobinage des machines électriques), il faut au moins 15 ans. Je ne parle pas du mec qui fait toujours les mêmes bobinages chez Leroy Somer mais de l'artisant qui rebobine ce qu'on lui amène
Un autre exemple, à part les petits génies du web, quand tu montes une société, avant qu'elle ne décolle, si elle arrive à décoller, c'est minimum 5 ans, il faut aussi la rentabiliser, ça prend encore du temps. De plus, dans le domaine technique, quand tu as une petite boite, tu as intérét à être toi même un bon dans le métier. Le spécialistes sont chers. Un spécialiste dans des domaines relativement classiques c'est entre 800 et 1300 Euros/jour (en moyenne)

Je ne parle que des métiers où un savoir faire technique est nécessaire. Dans le commerce c'est autre chose.

Note que je commence aussi à me poser des questions quant à un changement de métier. Je continue à l'apprécier mais c'est la façon de le faire que je ne supporte plus...et oui, les financiers sont passés par là.
Avant, un client avait un problème, on lui résolvait. Maintenant il a un problème, on va se démerder pour le pomper un maximum. Vous voyez qu'il n'y a pas que chez BMW.


Dernière édition par caramba le Jeu 10 Sep 2015 - 10:19, édité 2 fois

caramba


http://canboufo.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis surpris

Message  caramba le Jeu 10 Sep 2015 - 10:08

beaujolais racer a écrit:
moumouille49 a écrit:Pas sûr que, si un prof avait bâffé le merdeux qui te sert de gamin, tu aurais tenu le même discours outrancier... Comme les autres , tu aurais foncé à la gendarmerie la plus proche pour porter plainte... ah , le bon temps où seuls les gosses de riches avaient accès au secondaire... C'est sûr , le niveau était meilleur...
 En matière de discours outrancier, c'est le camembert qui dit au roquefort qu'il pue....

1) En effet mon merdeux de fils n'en a jamais pris une par un prof ( par son père si, ceci expliquant peut être cela , justement).
2) Transforme toi en petite souris pour aller voir la réalité dans nos belles écoles de la république, avant de parler de discours outrancier...

Je veux pas soutenir Beaujo, mais à l'époque où on prenait une baffe par un prof, et souvent on l'avait bien mérité, on espérait qu'une chose c'est que le préfet de discipline ne convoque pas le père car on aurait encore pris une branlée à la maison en rentrant.

caramba


http://canboufo.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis surpris

Message  beaujolais racer le Jeu 10 Sep 2015 - 10:22

caramba a écrit:
beaujolais racer a écrit:
moumouille49 a écrit:Pas sûr que, si un prof avait bâffé le merdeux qui te sert de gamin, tu aurais tenu le même discours outrancier... Comme les autres , tu aurais foncé à la gendarmerie la plus proche pour porter plainte... ah , le bon temps où seuls les gosses de riches avaient accès au secondaire... C'est sûr , le niveau était meilleur...
 En matière de discours outrancier, c'est le camembert qui dit au roquefort qu'il pue....

1) En effet mon merdeux de fils n'en a jamais pris une par un prof ( par son père si, ceci expliquant peut être cela , justement).
2) Transforme toi en petite souris pour aller voir la réalité dans nos belles écoles de la république, avant de parler de discours outrancier...

Je veux pas soutenir Beaujo, mais à l'époque où on prenait une baffe par un prof, et souvent on l'avait bien mérité, on espérait qu'une chose c'est que le préfet de discipline ne convoque pas le père car on aurait encore pris une branlée à la maison en rentrant.
En sachant Caramba que je n'ai jamais touché un gamin de toute ma carrière sur le coup de la colère.
Les seules fois où je l'ai fait, et elles se comptent sur les doigts d'une main de menuisier maladroit, c'était parfaitement froidement et mûrement réfléchi.
Et à chaque fois parce que l'impétrant avait eu un comportement lui même d'une violence verbale et physique et d'un irrespect intolérable (pas avec moi, ils ne sont pas totalement fous) tout en étant inaccessible à tout discours ou sanction.
Une bonne baffe, c'est parfois plus efficace et moins humiliant qu'un long discours.
Fut un temps, on en a largement abusé.
Aujourd'hui, on est tombés dans l'excès inverse où l'élève et ses parents on tous les droits et aucun devoir, et ce depuis de longues et nombreuses années

beaujolais racer


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis surpris

Message  BernardP le Jeu 10 Sep 2015 - 11:22

beaujolais racer a écrit:
Aujourd'hui, on est tombés dans l'excès inverse

J'appelle çà le syndrome "laurence Pernoud".
Elle en a fait des ravages celle-là.

BernardP


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis surpris

Message  Francesco le Jeu 10 Sep 2015 - 19:43

beaujolais racer a écrit:


Restaurer l'autorité des savoirs et des maitres et s'en donner les moyens, le reste est au mieux de la littérature, le plus souvent du foutage de gueule.






L'autre soir, j'ai eu un appel de la  CPE d'un collège, complètement dépassée par un gamin qui vit dans la MECS où je bosse (entre autres). 
Elle s'était faite insultée par le môme, avait posé une colle que le gamin n'avait pas fait, il s'était barré du collège, elle ne savait plus quoi faire. 

Je lui ai dit :
-C'est inadmissible qu'un môme de 13 ans s'autorise à insulter un adulte du corps enseignant.
- Personnellement je n'accepte pas et n'accepterais jamais cela. 
- Je traiterais ça avec le gamin dès son retour de l'école, mais vous même, n'hésitez pas à alerter votre direction et à ne jamais banaliser ces comportements.

Elle m'a dit se sentir beaucoup mieux après que je lui ai dit ça. 

Quand le gamin s'est pointé, je ne l'ai pas laissé rentrer. Je lui ai dit de repartir directement au collège où il devait être en colle.
Ben......il y a été.  yess

Il y a un film que j'adore, "La journée de la jupe", où l'on voit clairement comment une suite de démissions, de petites lâchetés cumulées des adultes, des parents, permettent l'avènement de vraies saloperies que plus personne n'arrête. 

Bien sûr, j'ai choisi un exemple où ça marche, mais mon boulot c'est juste ça : témoigner de l'intérêt à des mômes abandonnés à eux mêmes, et poser un cadre dans lequel ils vont pouvoir se repérer. Et j'ai très rarement à élever le ton pour que ça fonctionne. Et pourtant je n'ai pas vraiment une "autorité naturelle" comme certains.

Après, je n'ai de leçons à donner à personne, élever des gosses c'est vraiment pas évident, et j'aimerais tellement que les miens aient une "situation". 
Mais il y a quand même des règles avec lesquelles je ne transige pas.


Dernière édition par Francesco le Jeu 10 Sep 2015 - 19:50, édité 1 fois

Francesco


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis surpris

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 13:28


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum