une époque que les moins de 30 ans n'ont pas connue (service militaire)

Page 2 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: une époque que les moins de 30 ans n'ont pas connue (service militaire)

Message  Papiflat le Sam 16 Jan - 8:32

Philimael a écrit:Infirmier dans un immense camp de 3000 connards vers Lyon en 93, j'ai effacé de ma mémoire ce mauvais souvenir entaché de la rencontre des gens les plus idiots sur terre : les militaires.
Bordel !
On arrête maintenant... les militaires , les dirigeant que vous avez élu sont bien content de s'en servir maintenant .
 On parle moins des pertes dans leurs rangs que de celles des "pauvres djihadistes" et merde


Dernière édition par Papiflat le Sam 16 Jan - 17:02, édité 1 fois

Papiflat


Revenir en haut Aller en bas

Re: une époque que les moins de 30 ans n'ont pas connue (service militaire)

Message  jbt le Sam 16 Jan - 8:56

Bof. Quand tu choisis d'être militaire, tu choisis de te faire potentiellement tuer. A la limite, c'est une preuve de conscience professionnelle. Je ne verserais jamais une larme pour.

Le fait que l'armée puisse être utile n'est pas incompatible avec celui que ce soit une organisation abêtissante par essence, dans laquelle certains se sentent parfaitement à l'aise (pas penser, obéir, taper).
Quand je vois le profil des engagés actuels, lorsque je les rencontre dans le cadre professionnel, ça fait frémir qu'on leur confie une arme à feu. Pour la plupart, être militaire, c'est faire du sport...
Quand je vois dans le même cadre ceux qui sortent de l'armée quelques années plus tard, ils en ont une vision beaucoup moins romantique et idéaliste qu'en y entrant. siffle (enfin, je vois que ceux qui en sortent en état de se reconvertir, hein?)

Je serais curieux de connaître le rapport de pertes dues à une confrontation extérieure aux pertes dues à l'armée en elle-même dans ses propres rangs?

jbt


Revenir en haut Aller en bas

Re: une époque que les moins de 30 ans n'ont pas connue (service militaire)

Message  beaujolais racer le Sam 16 Jan - 9:00

Oullala, les enfants, je sens qu"on va s'engueuler dans un peu moins de pas longtemps.
Alors une petite blague pour détendre l'atmosphère.
Voilà ce que j'ai appris durant mon service:
Plus petite unité de mesure de longueur = le millimètre
Plus petite unité de mesure de masse = le milligramme
Plus petite unité de mesure de tension= le millivolt
Plus petite unité de mesure de l'intelligence= le militaire

beaujolais racer


Revenir en haut Aller en bas

Re: une époque que les moins de 30 ans n'ont pas connue (service militaire)

Message  breizracer le Sam 16 Jan - 9:00

J'ai fait deux fois mes trois jours, en 89-90.La première fois, je suis apte, malgré qu'on m’ait dit que je ne voyais pas le relief.Ah bon? Ils ont aussi remarqué que sans mes lunettes, je ne voyait pas de loin...Scoop!!
Découverte de ma chère pathologie, je demande une révision d'aptitude, c'est reparti pour tous les tests à la noix (j'ai même répondu dans un questionnaire que je savais jouer du biniou, histoire de finir à Lann Bihoué, si j'étais apte).
La visite en fin de journée avec le médecin sera très rapide, il regarde mes quelques radios et compte rendus d'écho, et voilà:" vous êtres G6, on réforme à G4, voilà!Au revoir"
Bye bye galère!!

____________________
pour les amateurs de montres
http://www.passion51.com/

“Le mot progrès n’aura aucun sens tant qu’il y aura des enfants malheureux.”
A. Einstein

breizracer


http://www.tativille.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: une époque que les moins de 30 ans n'ont pas connue (service militaire)

Message  fondu-21 le Sam 16 Jan - 9:17

le coté bien pensant du flatistant est à l'oeuvre 
je vous laisse a vos certitude
jc

fondu-21


Revenir en haut Aller en bas

Re: une époque que les moins de 30 ans n'ont pas connue (service militaire)

Message  moumouille49 le Sam 16 Jan - 9:22

fondu-21 a écrit:le coté bien pensant du flatistant est à l'oeuvre 
je vous laisse a vos certitude
jc
il est évident que , si on ne veut pas mourir à la guerre , on ne s'engage pas ... Il y a plein métiers respectables comme agriculteur, boulanger , maitre d'école ou dentellière qui permettent de vivre sans faire de la guerre un métier... pleure  t on quand une infirmière chope le sida après avoir fait une prise de sang qui a mal tourné ? Non, à peine un entrefilet dans la presse... Les risques du métier... Ben, pour les cocoyes aussi , les risques du métier... fallait pas s'engager...

moumouille49


Revenir en haut Aller en bas

Re: une époque que les moins de 30 ans n'ont pas connue (service militaire)

Message  Papiflat le Sam 16 Jan - 9:29

jbt a écrit:Bof. Quand tu choisis d'être militaire, tu choisis de te faire potentiellement tuer. A la limite, c'est une preuve de conscience professionnelle. Je ne verserais jamais une larme pour .

Je serais curieux de connaître le rapport de pertes dues à une confrontation extérieure aux pertes dues à l'armée en elle-même dans ses propres rangs?
Curieux qu'on retienne que les faits négatifs .
Il est vrais que quand tu prends ta moto tu choisis potentiellement de te faire tuer... à la limite ,
t'es pas obligé siffle
Les pertes sont en majorité dues à des accidents par négligences. yaaa

Quant aux militaires non cadres , ils viennent pour la plupart pour la paie , le gîte et le couvert car rien dans le civil mais sortent tout de même pour la majorité avec une formation ou un métier .
N'oublions pas qu'il n'y a plus "d'appelés" et que toutes les tâches de maintenance et logistique sont assurées par les militaires sous contrat...   entre autres .



Dernière édition par Papiflat le Sam 16 Jan - 9:37, édité 2 fois

Papiflat


Revenir en haut Aller en bas

Re: une époque que les moins de 30 ans n'ont pas connue (service militaire)

Message  Papiflat le Sam 16 Jan - 9:36

beaujolais racer a écrit:Oullala, les enfants, je sens qu"on va s'engueuler dans un peu moins de pas longtemps.
T'inquiète , l'engueulade est la réplique de ceux qui n'ont plus d'arguments , c'est loin d'être le cas de nos valeureux  camarades flatistanais .
Que chacun soit lui même et n'ai pas de tabous... sourire  et vives les seins qui tombent   yess

Papiflat


Revenir en haut Aller en bas

Re: une époque que les moins de 30 ans n'ont pas connue (service militaire)

Message  Philimael le Sam 16 Jan - 9:41

Papiflat a écrit:
Philimael a écrit:Infirmier dans un immense camp de 3000 connards vers Lyon en 93, j'ai effacé de ma mémoire ce mauvais souvenir entaché de la rencontre des gens les plus idiots sur terre : les militaires.
Bordel !
On arrête maintenant... les militaires , les dirigeant que vous avez élu sont bien content de sen servir maintenant .
 On parle moins des pertes dans leurs rangs que de celles des "pauvres djihadistes" et merde

Là ou je suis tombé, dans l'artillerie, la grande majorité des engagés était des abrutis analphabètes qui avait choisi l'armée parce qu'ils ne savaient rien faire.
Je sais que tous les militaires ne sont pas comme ça. J'y suis allé sans a priori, j'en suis revenu avec cette image du con alcoolo fini.
Dans mon contingent, il y a eu 15% de tentatives de suicides....

Philimael


Revenir en haut Aller en bas

Re: une époque que les moins de 30 ans n'ont pas connue (service militaire)

Message  Jucmoto le Sam 16 Jan - 10:03

jbt a écrit:Bof. Quand tu choisis d'être militaire, tu choisis de te faire potentiellement tuer. A la limite, c'est une preuve de conscience professionnelle. Je ne verserais jamais une larme pour.

Le fait que l'armée puisse être utile n'est pas incompatible avec celui que ce soit une organisation abêtissante par essence, dans laquelle certains se sentent parfaitement à l'aise (pas penser, obéir, taper).
Quand je vois le profil des engagés actuels, lorsque je les rencontre dans le cadre professionnel, ça fait frémir qu'on leur confie une arme à feu. Pour la plupart, être militaire, c'est faire du sport...
Quand je vois dans le même cadre ceux qui sortent de l'armée quelques années plus tard, ils en ont une vision beaucoup moins romantique et idéaliste qu'en y entrant. siffle (enfin, je vois que ceux qui en sortent en état de se reconvertir, hein?)

Je serais curieux de connaître le rapport de pertes dues à une confrontation extérieure aux pertes dues à l'armée en elle-même dans ses propres rangs?
bizarre cette notion d'armée abêtissante comparée à l'amélioration notable de l’intellect des sortants. faudrait développer davantage  clin

Jucmoto


Revenir en haut Aller en bas

Re: une époque que les moins de 30 ans n'ont pas connue (service militaire)

Message  moumouille49 le Sam 16 Jan - 10:03

Durant mon service à Rennes , on recevait en " service après vente" les cocoyes affectés en Afrique subsahariennes... Jamais vu , ni revu d'ailleurs d'aussi belles bites syphilitiques !!! un modèle d'anthologie !!!  la principale occupation de ces messieurs à l'époque : Les putes et les beuveries... aux dernières nouvelles , les putes seraient délaissées au profit des petites filles...

moumouille49


Revenir en haut Aller en bas

Re: une époque que les moins de 30 ans n'ont pas connue (service militaire)

Message  beaujolais racer le Sam 16 Jan - 10:31

fondu-21 a écrit:le coté bien pensant du flatistant est à l'oeuvre 
je vous laisse a vos certitude
jc
Hé oui, il y a un petit coté obtus parfois....
De certitudes je n'en ai aucune, le seule chose dont je sois sur, c'est que je doute, disait Desproges.

Observer la violence des gamins dans une cour de récréation te fait vite comprendre qu'il y a deux institutions dont on ne peut malheureusement se passer: L'armée et l'éducation nationale.

Ayant eu amplement le temps d'apprécier le splendide fonctionnement de la deuxième, je m'abstiendrai de commentaires autres qu'humoristiques sur l'armée que j'ai eu la chance de ne fréquenter que trois jours dans ma vie.

beaujolais racer


Revenir en haut Aller en bas

Re: une époque que les moins de 30 ans n'ont pas connue (service militaire)

Message  Flatman le Sam 16 Jan - 10:48

J'ai été exempté, et ça a surement été l'un des plus beaux jours de ma jeunesse, mon père ayant été militaire, j'en ai chié jusqu'à ma majorité!

Flatman


Revenir en haut Aller en bas

Re: une époque que les moins de 30 ans n'ont pas connue (service militaire)

Message  nortonton le Sam 16 Jan - 10:58

Flatman a écrit:J'ai été exempté, et ça a surement été l'un des plus beaux jours de ma jeunesse, mon père ayant été militaire, j'en ai chié jusqu'à ma majorité!
Mon père étant de 1921, il fait partie de la classe qui n'a pas fait le service militaire.

Mais il a eu droit au STO à Berlin en 1940

Quand j'ai été exempté, il m'a félicité, car ça voulait dire que j'allais quitter la maison sous peu...ce qui n'a pas tardé. yess

nortonton


http://bsamicale.forumsactifs.net/forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: une époque que les moins de 30 ans n'ont pas connue (service militaire)

Message  flatmanu le Sam 16 Jan - 10:58

pas de souvenirs impérissable , les 3 jours à NANCY, je fini les tests psycho avec 18/20 donc un gars vient me voir et me demande si je suis intéressé par les EOR (officier de réserve) en tant qu'apte cadre (bac) ben je sais pas moi c'est bien ??? oui oui signez. Pis tans qu'on y est vous avez un boulot en sortant ? ben non je sors du lycée, signez pour 6 mois de plus .
Je crois que je m'étais fait rouler.  
01/1987  départ de Nancy pour Montpellier en car (sncf en grève) , j'ai eu droit au plan orsec en arrivant  , le camp des garrigues , bref je suis resté un mois. Je côtoyais des énarques médecins et ENM , bref pas le même monde . Je pulvérisait le grimper de corde tous les matins et ramassait les trainards lors des marches dans la neige. Au bout d'un mois, viré : muté à SAARBOURG (RFA) . Arrivé au poste on m'envoie à la 11ème et me présente au capitaine , un viet bardé de médailles. Il me parle du feu, de combat et c'est en regardant plus attentivement le poster en noir en blanc et le sabre pendu au mur que je comprends. Sur le poster il y avait un viet très ressemblant au mien qui tenait une tête dans chaque main et un sabre à la ceinture . Finalement j'ai fini au foyer du soldat . Les 17 mois restant ont été long. J'y ai appris à crocheter les serrures ,avec des tiges de balai d'essuie glace ,de babyfoot et flipper pour jouer gratos et piquer une partie de la caisse pour arrondir nos fins de mois. Un jour est arrivé un gendarme pour le recrutement et voilà comment je suis rentré par hasard gendarme........... Je pense qu'il y a moyen de trouver sa voie à l'armée .....mais c'est un autre débat. Quant aux soldats qui se font tuer car c'est les risques du métier je veux bien le concevoir , dans ce cas un braqueur qui se fait tuer par un flic c'est aussi les risques voir un accident de travail , mais notre société de bobos crient au scandale , ça m'étonne au'il n'y ait pas un connard gaucho de politiquement corrrect qui demande s'il y a des prisonniers de guerre djhadistes pour les ramener en FRANCE......

flatmanu


Revenir en haut Aller en bas

Re: une époque que les moins de 30 ans n'ont pas connue (service militaire)

Message  alfred_grouniache le Sam 16 Jan - 11:27

Comme Papyflat , majorité a 21 ans, pour avoir une licence il fallait être majeur ou l'autorisation des parents, donc en 08/72 j'ai devancé l'appel,  l'autorisation des parents fallait pas y compter;

Une fois ce service fait tu devenais d'office majeur,  donc j'ai passé un an à Berlin, en serrant des boulons et entre 2 boulons ils m'ont fait garder tout ce qu'ils avaient à garder, un grand mur, quand je suis parti il était encore là, j'ai aussi gardé Rudolf Hess à Spandau , bien déjanté celui là;

alfred_grouniache


Revenir en haut Aller en bas

Re: une époque que les moins de 30 ans n'ont pas connue (service militaire)

Message  Francesco le Sam 16 Jan - 11:49

fondu-21 a écrit:
en 1977 a fribourg si ça se trouve j'ai croisé francesco je livrais souvent sa matière première de la gare à l'hosto
En fait j'étais à Offenburg avant qu'ils m'envoient à Fribourg. Là je me rappelle avoir croisé dans les couloirs, des mecs qui n'avaient pas l'air de faire semblant.....eux.  affraid
Mais je ne t'y ai pas vu !  souris
Je me rappelle aussi qu'à Fribourg, je fumais des Dunhill, elles étaient données par rapport au prix en France.
J'ai toujours un ami rencontré là-bas. Tiens, il roule en Road King à présent, comme quoi..... souris
Lui il avait fait une TS pour se faire réformer, et s'il n'y avait pas eu la visite d'un gradé, et donc son orientation en HP pour le dégager, et ne pas faire d'histoire, il aurait passé de très longs mois en détention.


En fait, si j'ai tout fait pour me faire virer, dès les 3 jours, c'est que je descends d'un grand père douanier, et d'un père militaire (mais qui n'en avait pas le "profil" style "Moralès" pour deux sous.)
 Fallait que je casse le truc, j'ai jamais aimé faire ce qu'on attend de moi. C'est comme ça.
Parfois j'ai regretté de ne pas avoir connu l'armée, malgré le côté abrutissant du truc. 
Mon père dit toujours que l'armée a permis à des tas de jeunes de sortir de leur trou, ce qu'ils n'auraient jamais fait sans ce passage obligé. why not ? 

Bon, je me rappelle aussi comment la Grande Muette avait blindé l'enquête de Mourmelon, ce qui a permis à un Chenal de continuer tranquillement ses saloperies. C'est là qu'on voit que c'est un système aussi dégueulasse que le Vatican.

Francesco


Revenir en haut Aller en bas

Re: une époque que les moins de 30 ans n'ont pas connue (service militaire)

Message  Philimael le Sam 16 Jan - 12:17

Y'aurait pas moyen de corriger la faute du titre ?

Philimael


Revenir en haut Aller en bas

Re: une époque que les moins de 30 ans n'ont pas connue (service militaire)

Message  Francesco le Sam 16 Jan - 12:21

Les deux fautes, tu veux dire.....  Suspect   souris

Francesco


Revenir en haut Aller en bas

Re: une époque que les moins de 30 ans n'ont pas connue (service militaire)

Message  Seven le Sam 16 Jan - 12:24

79/04, 1 an à Metz, BA 128 Metz Frescaty ... étant dessinateur en génie civil, je me suis retrouvé au Moyen Opérationnel, un mec partait, j'ai pris sa place (coup de bol) ... "photo aérienne" le seul truc positif de c't'histoire, j'ai appris à me servir d'un 24/36  siffle

Seven


Revenir en haut Aller en bas

Re: une époque que les moins de 30 ans n'ont pas connue (service militaire)

Message  moumouille49 le Sam 16 Jan - 12:29

oh p... Je n'avais même pas vu la " fôte" du titre !!! je suis bon pour m'engager moi !!! hahaha   old

moumouille49


Revenir en haut Aller en bas

Re: une époque que les moins de 30 ans n'ont pas connue (service militaire)

Message  evergreen le Sam 16 Jan - 12:31

je passe un agréable moment en lisant vos conneries lol!

evergreen


https://www.facebook.com/Bmw-R80RT-monolever-564628793726021/

Revenir en haut Aller en bas

Re: une époque que les moins de 30 ans n'ont pas connue (service militaire)

Message  DJEFF le Sam 16 Jan - 12:33

Que d'affirmation !
J'ai fait mon service militaire et nombreux sont ceux qui pensent que ça ferait (ou aurait fait) le plus grand bien à certains.
Est ce que la notion vague de servir la communauté dit quelque chose à quelqu'un ? 
J'aime toujours autant les discours de tire au flanc donneur de leçon.
Certaines des affirmations, ici, sont largement digne de caricature de journaux satiriques.
Je crois que je vais aussi me mettre au dessin il y a de l'embauche en ce moment non ?

Si seulement je savais dessiner.

DJEFF


Revenir en haut Aller en bas

Re: une époque que les moins de 30 ans n'ont pas connue (service militaire)

Message  moumouille49 le Sam 16 Jan - 12:44

tu rigoles !!! je me souviens , pendant mes classes ( là où il y avait " le juteux chef" , c'était à Orléans , là ou sont stockés les stocks de médocs de l'armée ( dont des tonnes de morphine) ... Il y avait la garde à l'entrée qui claquait les talons , bien alignée devant des crétins engallonés jusqu'au coude , les chargeurs vides , les munitions enfermées à clé dans une caisse elle même enfermée dans un coffre avec 2 clés différentes... Et pendant que les " engallonnés" jouissaient de voir les appelés jouer au petit soldat , la clôture du site de plusieurs hectares était truffée de trous en tous genre , non surveillés , bien sûr... Connerie , quand tu nous tiens...

moumouille49


Revenir en haut Aller en bas

Re: une époque que les moins de 30 ans n'ont pas connue (service militaire)

Message  Francesco le Sam 16 Jan - 12:46

Seven a écrit:j'ai appris à me servir d'un 24/36  siffle
Oulah, c'est déjà du gros calibre ça !

Francesco


Revenir en haut Aller en bas

Re: une époque que les moins de 30 ans n'ont pas connue (service militaire)

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 5:38


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum