Une R75/5 Tarnaise légèrement toastée de 1970

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une R75/5 Tarnaise légèrement toastée de 1970

Message  Tactik le Ven 29 Jan - 10:20

Bonjour,

Après ma présentation avec une intention d’achat d’une R75/5, je reviens vers vous pour vous présenter la bécane :
Tout s’est déroulé absolument comme prévu : descriptif surfait du vendeur, machine pas dans l’état décrit, vendeur qui ne sait pas bien le produit, mais pense le savoir, kmage probablement « mensongé », réponses à mes questions téléphoniques pas en accord avec les constats faits lors de la visite, prix prohibitif, …

Bref, comme tout se déroulait comme prévu, je l’ai acheté !!

Et je suis super heureux et enthousiaste de cet achat !

La machine en question, dont vous trouverez les photos ci-dessous :

















Une machine de 1970, réservoir toaster, carte grise solo / side, « 38 000km ».

Les marques sur l’avant du cadre montrent qu’elle a été attelé (peinture grattée sur le positionnement théorique de l’attache avant).

N° carte grise=cadre (c’est la moindre des choses !), pas de n° moteur, pas poncé, mais carrément pas marqué sauf la date de coulage probable du bloc (9 8 71).

Les avertis connaisseurs verront immédiatement les qqs incohérences sur le standard originel : réservoir évidemment (mais il est plus chouette que l’original), les amortos de série 6 (plus long, donc sur la centrale les 2 roues touchent le sol, les bavettes (que j’aime bien finalement pour le look administration avec la selle solo), plus d’autres détails probablement…

Sur le plan cosmétique, la moto est dans son jus, aucune pièce n’est épargnée : pigne, rayures, rouille, …
Mais franchement l’ensemble est cohérent (pas d’autre mot qui me vient) : y a pas un truc neuf clinquant qui jure dessus.

Les rayons de roues sont rouillés partiellement, les flasques chromés pignés.
La peinture est moche, avec des retouches de partout, des parties bien mattes, des rayures.
Le cercle de phare, comme celui du compteur, sont marqués et rouillés.
Les cocottes sont écaillées, repeintes, re-écaillées, repeintes (répétez l’opération 10 fois), mais finalement « l’écaillure » gagne à la fin !!
Réservoir : peinture avec des traces mal faites.
Selle en état.
Pas de clé direction (plus de serrure) ou selle (barillet présent).
Couvre culasses marqués, comme le collecteur bosselé, pots un peu piqués, …
Pattes de phares, tige arrière : chrome s’en est allé voir ailleurs, comme des bouchons de fourche d’ailleurs…

Ca, c’est pour le cosmétique.

Pour le quand il faut rouler:
Ouverture des robinets : ca coule à gauche par terre, puis à droite…
Starter à fond : démarrage (un peu laborieux, mais ça vient).
Chauffe et fume légèrement blanc (mais léger léger).
Stop : démarrage au kick à chaud facile (2eme coup).
Au roulage : ensemble des commandes électriques fonctionnent parfaitement bien, franchement, nettement, de même que les reports lumineux au compteur.
Compteur/compte tour fonctionnel, et franc.
Embrayage neuf, donc rien à dire.
Boite : tip top : les vitesses rentrent facilement et verrouillent parfaitement.
Gaz : nickel, un « avion » !!! Accélération réjouissante sans le moindre à-coup dans la montée en régime, pas de souci à la redescente.
Pas de jeu cardan pas de bruit de transmission.
Frein arrière parfait en dosage. A l’avant, à l’arrêt, je dois tirer comme un dingue sur le levier pour que la roue ne tourne pas et reste bloquée si je pousse en arrière avec les pieds, donc je vais regarder ça aussi.

500km plus loin : des suintements d’huile, mais qui ne forment pas une goutte sur le sol de mon garage. Si c’est comme pour les Ducat’, faut que je regarde si il y a de l’huile dedans !!

Tout ça, c’est du factuel, et finalement, le plus intéressant ça reste la sensation, l’eefet qu’elle me fait : je l’aime.
Au roulage, une banane de folie, j’ai retrouvé une forme de vérité, le nez au vent, assit sur le moteur.
C’est juste énorme, ce plaisir. Que je n’avais plus sur ma 1200GSA, efficace mais moins passionnante, et avec laquelle, ben le plaisir est dans les trajectoires aux cordos, l’efficacité incroyable de la partie cycle. Et je suis riche à nouveau de ce contraste temporel.

Voilà, va falloir de la chiffonnette, de l’huile de coude, de la lecture, vos conseils avisés, de la patience. Mais comme elle est, pleine de charme, je ne me lancerais pas dans une resto concours, couteuse, et qui n’apporterait finalement que très peu à ma satisfaction actuelle.
Pour avoir déjà eu des pièces de collection en état NOS dans un autre domaine, on se retrouve parfois alors en situation de gardien d’un temple, à souffrir d’une bosse ou d’une rayure malheureuse qui déprécie l’objet, pour peu que l’on devienne maniaque, et ça gâche un peu le plaisir.
Là, j’ai une daily, en tout cas, elle sera une weekly, c’est sûr.

Je vous remercie pour votre lecture, vos commentaires avisés et l’accueil que vous me faite.

Sébastien, charmé vous l’avez compris !

PS: je remercie également Flatman et jbt pour leurs conseils et renseignements très clairs: merci Messieurs !


 

Tactik


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une R75/5 Tarnaise légèrement toastée de 1970

Message  ninefeet le Ven 29 Jan - 10:47

Excellent (malgré tout) !
Bon, reste à trouver un panier du coup... clin
avatar
ninefeet


http://ninefeet-ocean.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une R75/5 Tarnaise légèrement toastée de 1970

Message  evergreen le Ven 29 Jan - 11:05

belle mobylette coeur
avatar
evergreen


https://www.facebook.com/Bmw-R80RT-monolever-564628793726021/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une R75/5 Tarnaise légèrement toastée de 1970

Message  flatouine le Ven 29 Jan - 12:08

Avec du Ouator, du Belgom et du Zebracier ça va étinceler.
Bonnes balades .

clin
avatar
flatouine


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une R75/5 Tarnaise légèrement toastée de 1970

Message  Seven le Ven 29 Jan - 12:51

Jolie mob, un regret tout de même ... la fixation très vilaine de la bavette yaaa
avatar
Seven


Revenir en haut Aller en bas

Une 75/5 tarnaise . . . . . .

Message  Airedale 09 le Ven 29 Jan - 18:18

Elle est pas si vilaine que tu nous le dit.Peut etre qu'après un bon décrassage ! ! !.Tu as l'air heureux avec.C'est l'essentiel.

Airedale 09


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une R75/5 Tarnaise légèrement toastée de 1970

Message  Seven le Ven 29 Jan - 19:20

Garde lui surtout sa patine ... c'est ce qui fait son charme ... pour moi  clin
avatar
Seven


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une R75/5 Tarnaise légèrement toastée de 1970

Message  Francesco le Ven 29 Jan - 19:31

Tactik a écrit:


Tout ça, c’est du factuel, et finalement, le plus intéressant ça reste la sensation, l’eefet qu’elle me fait : je l’aime.
Au roulage, une banane de folie, j’ai retrouvé une forme de vérité, le nez au vent, assit sur le moteur.
C’est juste énorme, ce plaisir. 


 
Ben voilà !  bien
Bonne et longue route à toi !
avatar
Francesco


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une R75/5 Tarnaise légèrement toastée de 1970

Message  BASQMW le Ven 29 Jan - 19:54

Celle-là elle vient du Pays Basque me semble-t-il...

BASQMW


Revenir en haut Aller en bas

es tu obligé de nous envoyer un faire-part de décès ?

Message  tortilla le Sam 30 Jan - 8:08

Arrow
avatar
tortilla


http://art.pluriel.free.fr/joke.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une R75/5 Tarnaise légèrement toastée de 1970

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum