Essai Indian Chieftain et Springfield

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Essai Indian Chieftain et Springfield

Message  Francesco le Dim 14 Jan 2018 - 13:32

Ben si, justement. Et je vois aussi ce que ça donne en 650 GS je pleure . Ceux de la Scout semblent mieux foutus, non ? En attendant ma Vespa.....
avatar
Francesco


Revenir en haut Aller en bas

Re: Essai Indian Chieftain et Springfield

Message  CLAUDEDEBESAC le Dim 14 Jan 2018 - 20:47

Moa je trouve que les harley ont toujours une gueule d'Harley.
Qu'elles vibrent toujours ( pour certaines ) et font un beau bruit.
Même les modernes esthétiquement ne renient pas la filiation avec les anciennes ( Duo glide, Sporster, etc ... ).

Maintenant comparer une Indian moderne avec une 1200 CAV, CHIEF ou une Scout laté j'ai du mal...
Et puis acheter une Indian qui vibre pas, autant aller chez Zonda ou ses collègues.

Signé Claude rétrograde de service ...
avatar
CLAUDEDEBESAC


Revenir en haut Aller en bas

Re: Essai Indian Chieftain et Springfield

Message  Francesco le Dim 14 Jan 2018 - 20:51

C'est tout à fait ce que j'ai pensé en repartant sur mon truc vibrant (si peu)  et vombrissant.  souris
avatar
Francesco


Revenir en haut Aller en bas

Re: Essai Indian Chieftain et Springfield

Message  gunthar le Dim 14 Jan 2018 - 21:18

CLAUDEDEBESAC a écrit:Moa je trouve que les harley ont toujours une gueule d'Harley.
Qu'elles vibrent toujours ( pour certaines ) et font un beau bruit.
Même les modernes esthétiquement ne renient pas la filiation avec les anciennes ( Duo glide, Sporster, etc ... ).

Maintenant comparer une Indian moderne avec une 1200 CAV, CHIEF ou une Scout laté j'ai du mal...
Et puis acheter une Indian qui vibre pas, autant aller chez Zonda ou ses collègues.

Signé Claude rétrograde de service ...

C'est comme les nouvelles Triumph air-eau... Avec le calage à 270°, on a les sensations d'un V-twin de Yamaha Wild Star et un bruit de chalutier qui rentre au port sur les bas régimes. Bref, ça n'a plus rien à voir avec les 865 cm3 juste avant, qui étaient calées à 360°, comme les vraies.

Mais les journalistes adorent, racontent qu'on a retrouvé les vraies sensations des vraies anglaises d'avant, le coup de pied au cul et toussa...

Les fondements historiques des motos, les filiations, c'est vraiment la cruche à l'eau....

Les seules qui s'y tiennent (à peu près), c'est les Guzzi, et elles se vendent comme des valises sans poignées.

gunthar


Revenir en haut Aller en bas

Re: Essai Indian Chieftain et Springfield

Message  beaujolais racer le Lun 15 Jan 2018 - 4:54

Forcément, c’est moins pratique pour les sortir le jour des poubelles.
avatar
beaujolais racer


Revenir en haut Aller en bas

Re: Essai Indian Chieftain et Springfield

Message  Skill le Lun 15 Jan 2018 - 9:40

gunthar a écrit:Les seules qui s'y tiennent (à peu près), c'est les Guzzi, et elles se vendent comme des valises sans poignées.

Forcément, quand on voit ce qu'ils ont fait de leur gamme : au lieu de faire des motos qui ressemblent à des motos ils ne font plus que des "bobbers", "roamers" et autres "baggers".

S'ils ressortaient une version moderne de la V11 Le Mans ils en vendraient.



C'était comme un flat-twin, mais sans les seins qui tombent et en meilleur coeur
avatar
Skill


Revenir en haut Aller en bas

Re: Essai Indian Chieftain et Springfield

Message  Proteus le Lun 15 Jan 2018 - 9:54

gunthar a écrit:
CLAUDEDEBESAC a écrit:Moa je trouve que les harley ont toujours une gueule d'Harley.
Qu'elles vibrent toujours ( pour certaines ) et font un beau bruit.
Même les modernes esthétiquement ne renient pas la filiation avec les anciennes ( Duo glide, Sporster, etc ... ).

Maintenant comparer une Indian moderne avec une 1200 CAV, CHIEF ou une Scout laté j'ai du mal...
Et puis acheter une Indian qui vibre pas, autant aller chez Zonda ou ses collègues.

Signé Claude rétrograde de service ...

C'est comme les nouvelles Triumph air-eau... Avec le calage à 270°, on a les sensations d'un V-twin de Yamaha Wild Star et un bruit de chalutier qui rentre au port sur les bas régimes. Bref, ça n'a plus rien à voir avec les 865 cm3 juste avant, qui étaient calées à 360°, comme les vraies.

Mais les journalistes adorent, racontent qu'on a retrouvé les vraies sensations des vraies anglaises d'avant, le coup de pied au cul et toussa...

Les fondements historiques des motos, les filiations, c'est vraiment la cruche à l'eau....

Les seules qui s'y tiennent (à peu près), c'est les Guzzi, et elles se vendent comme des valises sans poignées.

Pas faux!

Une bicylindre en ligne doit avoir le vilo calé à 360°, c'est la logique même. 

270°, c'est pour avoir le "potato" d'une harley, et puis c'est tout. Paraîtrait que ça augmente le couple, je n'en crois rien. De nos jours, on augmente facilement le couple d'un moteur rien qu'en bricolant la carto d'injection et d'allumage...

Yamaha avec sa Crossplane a aussi décalé un de ses cylindres dans un quatre pattes, ça fait un beau bruit et puis c'est tout...
avatar
Proteus


Revenir en haut Aller en bas

Re: Essai Indian Chieftain et Springfield

Message  Skill le Lun 15 Jan 2018 - 14:06

C'est un peu plus compliqué que ça.

Les forces d'inertie jouent un rôle important dans le comportement d'un moteur, et elles n'ont pas du tout le même effet selon l'architecture du moteur et le calage des manetons.

Quelques éléments d'information ► ici.
avatar
Skill


Revenir en haut Aller en bas

Re: Essai Indian Chieftain et Springfield

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum