Damned, aurais je été victime du vapor lock

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Damned, aurais je été victime du vapor lock

Message  caramba le Ven 22 Avr - 22:42

Cette aprem, comme je me faisais chier grave, je suis parti avec la Transalp et ça cognait fort? Environ 42°C à l'ombre. A 70 km de Bamako, j'oblique vers le Niger, je m'ensable, laisse la bécane sur place, grimpe sur une dune et je vais me balader le long du fleuve. Comme la bécane était cachée par les dunes, je l'ai perdu et j'ai tourné dans le sable au moins 30 mn pour la retrouver...Là, j'ai eu soif. Une fois retrouvée, j'ai du la sortir du sable...J'ai eu encore plus soif. A déconseiller aux fragiles du coeur et à ceuzes qui auraient des bouffées de chaleur.



Et revenant, sur la route goudronnée, je passe sur la réserve. Il me restait environ 1 litre et demi.
La bécane commence à ratatouiller et à manquer de puissance. J'arrive à me trainer sur 30 bornes avant de trouver une pompe. Je remets 5 litres et ça repart. En arrivant à la maison, je vidange mon réservoir et je ne trouve pas de merde sauf que la T° de l'essence dépasse les 50°C vu qu'elle est chauffée par le moteur.

Ca vous parle un truc comme ça Question

caramba


http://canboufo.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Damned, aurais je été victime du vapor lock

Message  beaujolais racer le Ven 22 Avr - 23:18

Un truc dans le même genre m'était arrivé à Mada.
Très probablement vapor lock en effet, sauf que normalement ça s'arrête complètement jusqu'à refroidissement suffisant pour permettre à l'essence d'arriver jusqu'aux cylindres avant vaporisation.
Dans ton cas, puisque tu n'avais même pas de flotte pour boire, il ne te restait plus qu'à pisser sur les culasses
Je rigole, mais faut faire gaffe à pas se brûler la teub avec les vapeurs générées, et je vous parle pas de l'odeur.......

beaujolais racer


Revenir en haut Aller en bas

Re: Damned, aurais je été victime du vapor lock

Message  Gastair le Ven 22 Avr - 23:37

Tu gagnerais peut être à mettre CA ou équivalent sous ton réservoir pour l'isoler de la chaleur du moteur.........

Gastair


Revenir en haut Aller en bas

Re: Damned, aurais je été victime du vapor lock

Message  caramba le Ven 22 Avr - 23:54

beaujolais racer a écrit:Un truc dans le même genre m'était arrivé à Mada.
Très probablement vapor lock en effet, sauf que normalement ça s'arrête complètement jusqu'à refroidissement suffisant pour permettre à l'essence d'arriver jusqu'aux cylindres avant vaporisation.
Dans ton cas, puisque tu n'avais même pas de flotte pour boire, il ne te restait plus qu'à pisser sur les culasses
Je rigole, mais faut faire gaffe à pas se brûler la teub avec les vapeurs générées, et je vous parle pas de l'odeur.......
Il fait chaud comme ça à Mada ?

Je fais gaffe maintenant avec ma teub, déjà qu'il ne me reste plus que 2 youcs vu que j'ai brulé la troisième en essayant d'éteindre un barbecue
On va arrêter de parler comme ça, faudrait pas que les autorités s'imaginent qu'on envoie des messages codés

caramba


http://canboufo.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Damned, aurais je été victime du vapor lock

Message  caramba le Ven 22 Avr - 23:59

Gastair a écrit:Tu gagnerais peut être à mettre CA ou équivalent sous ton réservoir pour l'isoler de la chaleur du moteur.........
En fait, il y a eu 2 facteurs :
1) Pratiquement mon réservoir était vide. Ca m'arrive très rarement de rouler sur la réserve
2) Il faisait très chaud

caramba


http://canboufo.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Damned, aurais je été victime du vapor lock

Message  Gastair le Sam 23 Avr - 0:26

caramba a écrit:
Gastair a écrit:Tu gagnerais peut être à mettre CA ou équivalent sous ton réservoir pour l'isoler de la chaleur du moteur.........
En fait, il y a eu 2 facteurs :
1) Pratiquement mon réservoir était vide. Ca m'arrive très rarement de rouler sur la réserve
2) Il faisait très chaud

Oui je m'imagine bien mais je répondais à ta remarque comme quoi après avoir ajouté 5l, l'essence était tout de même à l'arrivée à plus de 50° à cause (entre autre) de la chaleur du moteur.

Regarde que tes durites ne passent pas prés de zones chaudes

Le vapor-lock est du à des bulles de gaz d'essence (blocage par la vapeur) qui se produisent souvent non pas dans le réservoir ou les carbu mais au niveau des durites et surtout d'un filtre à essence ajouté. Jamais de filtre à essence supplémentaire en zone chaude. Il favorise l'apparition de bulles de gaz qui ensuite freine l'arrivée d’essence. Le carburateur lui même est plus froid, il créé du froid par la dépression... il est d'ailleurs sujet au givre. Bon pas chez toi souris

Gastair


Revenir en haut Aller en bas

Re: Damned, aurais je été victime du vapor lock

Message  Henri le Sam 23 Avr - 8:11

Ca peut aussi être un pb de mise à l'air libre du réservoir un peu limite:
Lors de l'arrêt, la chaleur du moteur remonte vers le réservoir ou l'essence s'évapore, les vapeurs on le temps de s'évacuer même si la mise à l'air libre est à moitié obstruée car ça dure longtemps.
Au redémarrage le réservoir reprend une température normale assez vite, l'air doit re-rentrer dedans, ti si la mise à l'air libre est trop petite, le réservoir part en dépression et ça ne coule plus.

Le phénomène est d'autant plus probable qu'il y a peu d'essence dans le réservoir.

Est-ce que le bouchon du réservoir s'est ouvert facilement lorsque tu as refait le plein? Une légère dépression peut rendre l'ouverture un peu plus difficile, ou tout au moins faire un "pshittt" quand l'air rentre.

Henri


http://faites-pour-rouler.over-blog.com/#

Revenir en haut Aller en bas

Re: Damned, aurais je été victime du vapor lock

Message  beaujolais racer le Sam 23 Avr - 10:15


Il fait chaud comme ça à Mada ?

L'été (décembre) du coté de Tuléar , il pousse que des baobabs et des épineux, 45°C assez fréquents.

On va arrêter de parler comme ça, faudrait pas que les autorités s'imaginent qu'on envoie des messages codés[/quote]

Sakafoutr appelle bitenboi.
Allo allo , je répète krrrfffffzzz......

beaujolais racer


Revenir en haut Aller en bas

Re: Damned, aurais je été victime du vapor lock

Message  DJEFF le Sam 23 Avr - 10:42

Tain j'ai encore appris quequechose. yess



Le coton de Tuléar.

DJEFF


Revenir en haut Aller en bas

Re: Damned, aurais je été victime du vapor lock

Message  caramba le Sam 23 Avr - 11:48

Gastair a écrit:
caramba a écrit:
Gastair a écrit:Tu gagnerais peut être à mettre CA ou équivalent sous ton réservoir pour l'isoler de la chaleur du moteur.........
En fait, il y a eu 2 facteurs :
1) Pratiquement mon réservoir était vide. Ca m'arrive très rarement de rouler sur la réserve
2) Il faisait très chaud

Oui je m'imagine bien mais je répondais à ta remarque comme quoi après avoir ajouté 5l, l'essence était tout de même à l'arrivée à plus de 50° à cause (entre autre) de la chaleur du moteur.

Regarde que tes durites ne passent pas prés de zones chaudes

Le vapor-lock est du à des bulles de gaz d'essence (blocage par la vapeur) qui se produisent souvent non pas dans le réservoir ou les carbu mais au niveau des durites et surtout d'un filtre à essence ajouté. Jamais de filtre à essence supplémentaire en zone chaude. Il favorise l'apparition de bulles de gaz qui ensuite freine l'arrivée d’essence. Le carburateur lui même est plus froid, il créé du froid par la dépression... il est d'ailleurs sujet au givre. Bon pas chez toi souris
Disons que 50°C, c'était à peu prêt 8°C de plus que la T° ambiante.
Et en plus, tu as raison, j'ai un filtre à essence énorme...Ca me crée des problèmes aussi sur ma R80 lorsque je suis sur la réserve. Mais maintenant, dans nos contrées, le filtre à essence n'est pas forcément un luxe.

caramba


http://canboufo.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Damned, aurais je été victime du vapor lock

Message  caramba le Sam 23 Avr - 11:51

Henri a écrit:Ca peut aussi être un pb de mise à l'air libre du réservoir un peu limite:
Lors de l'arrêt, la chaleur du moteur remonte vers le réservoir ou l'essence s'évapore, les vapeurs on le temps de s'évacuer même si la mise à l'air libre est à moitié obstruée car ça dure longtemps.
Au redémarrage le réservoir reprend une température normale assez vite, l'air doit re-rentrer dedans, ti si la mise à l'air libre est trop petite, le réservoir part en dépression et ça ne coule plus.

Le phénomène est d'autant plus probable qu'il y a peu d'essence dans le réservoir.

Est-ce que le bouchon du réservoir s'est ouvert facilement lorsque tu as refait le plein? Une légère dépression peut rendre l'ouverture un peu plus difficile, ou tout au moins faire un "pshittt" quand l'air rentre.
Je n'ai pas vraiment remarqué de Pb sur la mise à l'air du réservoir, mais je pourrais vérifier.

caramba


http://canboufo.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Damned, aurais je été victime du vapor lock

Message  beaujolais racer le Sam 23 Avr - 12:42

DJEFF a écrit:Tain j'ai encore appris quequechose. yess



Le coton de Tuléar.

Il y a la cochonne de Tuléar aussi, mais c'est pas la même couleur et les poils ne sont pas au mêmes endroits.......

beaujolais racer


Revenir en haut Aller en bas

Re: Damned, aurais je été victime du vapor lock

Message  Gastair le Sam 23 Avr - 12:53

clin

Le filtre supplémentaire c'est effectivement un truc à emmerde... quand on roule par temps extrêmement chaud il se créé à l’intérieur une poche de vapeurs d'essence, cette bulle crée une pression, notamment quand ce filtre s'encrasse, cette pression se reporte en partie vers le haut et freine l'écoulement de l'essence... or, justement, le robinet d'essence de la Transalp est un robinet qui marche à dépression (il me semble ?). C'est donc la dépression qui se crée en aval qui l'ouvre.
Le filtre d'origine est en amont de ce filtre, il s'encrasse donc toujours autant, il est le premier à ramasser. Si il s'encrasse il freine lui aussi la descente de l’essence et cela amplifie le problème.
C'est sur que où tu es c'est pas du luxe mais le filtre d'origine est suffisant... mais il faut le nettoyer très souvent.


Bon courage clin

Gastair


Revenir en haut Aller en bas

Re: Damned, aurais je été victime du vapor lock

Message  caramba le Sam 23 Avr - 13:01

Gastair a écrit:clin

Le filtre supplémentaire c'est effectivement un truc à emmerde... quand on roule par temps extrêmement chaud il se créé à l’intérieur une poche de vapeurs d'essence, cette bulle crée une pression, notamment quand ce filtre s'encrasse, cette pression se reporte en partie vers le haut et freine l'écoulement de l'essence... or, justement, le robinet d'essence de la Transalp est un robinet qui marche à dépression (il me semble ?). C'est donc la dépression qui se crée en aval qui l'ouvre.
Le filtre d'origine est en amont de ce filtre, il s'encrasse donc toujours autant, il est le premier à ramasser. Si il s'encrasse il freine lui aussi la descente de l’essence et cela amplifie le problème.
C'est sur que où tu es c'est pas du luxe mais le filtre d'origine est suffisant... mais il faut le nettoyer très souvent.


Bon courage clin
Ok, merci de tes infos bien .

caramba


http://canboufo.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Damned, aurais je été victime du vapor lock

Message  Gastair le Sam 23 Avr - 13:05

jap

Si ton robinet fonctionne avec une petite durite supplémentaire venue directement de la sortie de prise de pression du carbu, vérifie qu'elle est bien étanche de bout en bout. C'est elle dans ce cas qui commande l'ouverture du robinet.

Gastair


Revenir en haut Aller en bas

Re: Damned, aurais je été victime du vapor lock

Message  caramba le Sam 23 Avr - 13:40

beaujolais racer a écrit:
DJEFF a écrit:Tain j'ai encore appris quequechose. yess



Le coton de Tuléar.

Il y a la cochonne de Tuléar aussi, mais c'est pas la même couleur et les poils ne sont pas au mêmes endroits.......

J'ai tapé "Coton de Tuléar" sur le net. Ca existe vraiment.Au début je pensais que c'était une protection périodique pour éléphants.
Par contre "Cochonne de Tuléar", rien d'intéressant . Il y a des photos ?

caramba


http://canboufo.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Damned, aurais je été victime du vapor lock

Message  caramba le Sam 23 Avr - 13:41

Gastair a écrit:jap

Si ton robinet fonctionne avec une petite durite supplémentaire venue directement de la sortie de prise de pression du carbu, vérifie qu'elle est bien étanche de bout en bout. C'est elle dans ce cas qui commande l'ouverture du robinet.
Sauf que moteur à l'arrêt, le carburant s'écoule du robinet. Je pense que ce système d'ouverture par aspiration a été supprimé...Et ce n'est pas plus mal

caramba


http://canboufo.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Damned, aurais je été victime du vapor lock

Message  Gastair le Sam 23 Avr - 13:49

Oui c'est pas plus mal...

Gastair


Revenir en haut Aller en bas

Re: Damned, aurais je été victime du vapor lock

Message  BernardP le Sam 23 Avr - 19:47

Ce genre de problème se produit fréquemment sur les motos de trial lorsqu'on jardine grave en plein cagnard (moteur bouillant, ventilo en folie etc ...).
Si on cale, impossible de repartir.
Solution imparable: kicker avec le starter à fond comme pour les démarrages à froid en plein hiver. Et ca marche ! yess

BernardP


Revenir en haut Aller en bas

Re: Damned, aurais je été victime du vapor lock

Message  caramba le Sam 23 Avr - 23:29

Gastair a écrit:Oui c'est pas plus mal...
J'ai jamais compris à quoi ça servait alors je me suis bien gardé de le réparer

caramba


http://canboufo.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Damned, aurais je été victime du vapor lock

Message  caramba le Sam 23 Avr - 23:31

BernardP a écrit:Ce genre de problème se produit fréquemment sur les motos de trial lorsqu'on jardine grave en plein cagnard (moteur bouillant, ventilo en folie etc ...).
Si on cale, impossible de repartir.
Solution imparable: kicker avec le starter à fond comme pour les démarrages à froid en plein hiver. Et ca marche ! yess
Là c'était plutot le contraire, lorsque j'ouvrais, il n'y avais pas de puissance, par contre en m'arrêtant, le ralenti tournait impec. Et si je l'arrêtais, la machine repartait au quart de tour

caramba


http://canboufo.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Damned, aurais je été victime du vapor lock

Message  caramba le Dim 24 Avr - 22:35

Je suis sorti dans la bush cet aprem. J'ai pris le première pissée de la saison des pluies sur la tronche.
Pas de comportement bizarre de la moto

caramba


http://canboufo.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Damned, aurais je été victime du vapor lock

Message  Motocine le Lun 25 Avr - 9:23

Le "Vapor lock"  est un terme à utiliser pour les systèmes d'injection d'essence. La pompe à injection aspire du gaz et du coup il y a des coupures moteurs. Pour les carbus, c'est différent. l'essence liquide arrive dans la cuve et la vaporisation créé du froid donc !...

Sur les série K chez   , j'ai eu le phénomène à plusieurs reprises sur l'autoroute par temps chaud. Sous le réservoir il y avait une protection thermique mais insuffisante dans des conditions extrêmes. L'ajout d'essence fraîche règle le problème. 

La transalp est injectée ?

pige pas

Motocine


Revenir en haut Aller en bas

Re: Damned, aurais je été victime du vapor lock

Message  fondu-21 le Lun 25 Avr - 10:52

pas de problème  ce matin -2 10 prévu l'après midi vient rouler chez nous et pas de vapor lock siffle

fondu-21


Revenir en haut Aller en bas

Re: Damned, aurais je été victime du vapor lock

Message  Gastair le Lun 25 Avr - 11:05

Motocine a écrit:Le "Vapor lock"  est un terme à utiliser pour les systèmes d'injection d'essence. La pompe à injection aspire du gaz et du coup il y a des coupures moteurs. Pour les carbus, c'est différent. l'essence liquide arrive dans la cuve et la vaporisation créé du froid donc !...

Sur les série K chez   , j'ai eu le phénomène à plusieurs reprises sur l'autoroute par temps chaud. Sous le réservoir il y avait une protection thermique mais insuffisante dans des conditions extrêmes. L'ajout d'essence fraîche règle le problème. 

La transalp est injectée ?

pige pas

Je ne cherche pas la contradiction mais je ne suis pas d'accord avec toi.
Le vapor lock n'est pas exclusivement lié au système d'injection... la popularisation de l'injection date seulement des années 60 et le vapor lock existait déja bien avant sur les alimentations à carburateur.
Il est dû à des bulles de gaz en amont du carbu ou de l'injection dans la ligne d'alimentation.... ces interruptions d’alimentation sont tant gênantes pour les carbus que pour les injecteurs.
Pendant la guerre d’Algérie par exemple, les véhicules essence étaient sujet au vapor lock et ils avaient pourtant des carbus.

C'est parfaitement expliqué ici.;


Traduction succincte de l'introduction :
Le vapor-lock se produit quand le carburant liquide passe de l'état liquide à l'état gazeux dans le système d'alimentation en carburant. Ceci perturbe l'alimentation, causant la perte de pression d'alimentation des carburateurs ou du système d'injection en carburant, aboutissant à la perte passagère de puissance ou calage complet.

Oui comme je l'avais également précisé plus haut le carbu crée du froid... mais avec le vapor lock s'il reçoit des vapeurs d'essence à la place de l'essence liquide, le problème reste entier. Le vapor lock existe bien dans ce cas. Il est juste moins "on off" sur un carburateur par rapport à l'injection grace à la réserve d'essence dans la cuve.


Gastair


Revenir en haut Aller en bas

Re: Damned, aurais je été victime du vapor lock

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 1:05


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum