Compostelle à pied

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Compostelle à pied

Message  Slow Philou le Jeu 12 Mai - 12:37

Oui Francesco, j'ai lu "Immortelle randonnée " de RUFFIN.  J'emprunte en Espagne le même chemin que lui, le "camino del Norte" qui longe plus ou moins la côte cantabrique.

Un autre livre sur Compostelle est à signaler, plus drôle que celui de RUFFIN : "En avant, route !" de la journaliste Alix de Saint André. Très sympa.

Moi j'en suis à 1250 km sur 4 ans, étant parti de chez moi à Compiègne, en passant par Vézelay. On en retire, parmi d'autres impressions et réflexions personnelles "hors du temps", celle que les campagnes françaises sont toujours magnifiques, que les petites villes et villages de la France profonde sont tous en train de crever en dehors des terroirs viticoles et du Sud-Ouest, que les industries ont toutes fermé depuis 35 ans.... Misère !

Slow Philou


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compostelle à pied

Message  Motocine le Jeu 12 Mai - 15:34

Ma cousine s'est lancée à deux reprises dans cette aventure très personnelle. C'est vraiment un chemin spirituel autant que physique. 

Quand au constat que la France perd petit à petit dans l’indifférence collective son industrie, moi qui suis encore en activité, je ne peux que le confirmer. Ceux qui résistent se regroupent (par soucis de sécurité) dans des ateliers démesurément grands avec des machines hors d'âge qui occupent une poignée d'ouvriers. 

Il ne faut pas tourner autour du pot, notre déficit du commerce extérieure fiancé indirectement par les emprunts d'état (1 milliard par jour) nous entraîne dans une spirale infernale faché 

Quel politique parle de la balance du commerce extérieur ? 

C'est silence radio 

Motocine


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compostelle à pied

Message  DJEFF le Jeu 12 Mai - 17:50

Est il absolument nécessaire de faire 1500 bornes à pince avec un sac à doc pour se poser les bonnes questions ?
Ne peut on pas se les poser chez soi assis dans le canapé, à sont bureau ou etc...?

Je respecte aussi le côté sportif. jap

DJEFF


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compostelle à pied

Message  barney gumble le Jeu 12 Mai - 18:21

Pour avoir fait le chemin de Saint Jacques de Compostelle en moto, je ne peux que louer ta bravoure!

A chaque étape, lors de nos pauses bien méritées (en terrasse avec una caña con gaz) nous avions le temps de voir les couples de randonneurs profiter gaiement de leur voyage (les pieds dans une bassine d'eau car ils avaient enflés) entrain de se raconter les péripéties de la journée (la plupart des couples s'engueulant car l'un des 2 en avait marre).

Mais ce chemin est magnifique, tu es passé par quel col des Pyrénées pour ce chemin? Jaca ou Ronceveaux?

barney gumble


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compostelle à pied

Message  luclmf le Jeu 12 Mai - 22:34

DJEFF a écrit:Est il absolument nécessaire de faire 1500 bornes à pince avec un sac à doc pour se poser les bonnes questions ?
Ne peut on pas se les poser chez soi assis dans le canapé, à sont bureau ou etc...?

Je respecte aussi le côté sportif. jap
Oui ! Faut s' vider la cervelle pour la remplir d'autre chose , de mieux ? Chais pas , pas sur .. Mais une idée qui m'viens quand j'suis au fond d' un chemin creux que j' ai mal aux pieds , au guibolles et que j' ai faim ( et soif )    ben j' ai plus confiance , na .

luclmf


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compostelle à pied

Message  Slow Philou le Ven 13 Mai - 0:35

barney gumble a écrit:Mais ce chemin est magnifique, tu es passé par quel col des Pyrénées pour ce chemin? Jaca ou Ronceveaux?
Par aucun col pyrénéen, dans la mesure ou je ne voulais pas enquiller le "camino frances" mais le "camino del norte".

Je suis arrivé par Limoges - Périgueux - Bazas - Mont de Marsan - Orthez de Béarn, de là plein ouest sur Bayonne, puis j'ai longé le Golfe de Gascogne par Saint Jean de Luz, Hendaye, Irun, Saint Sebastien.

Tout faire à pied (25 km par jour en moyenne, ce n'est pas énorme ) et en autonomie est un effort certes, mais qui procure un sentiment de liberté incommensurable, d'être hors du temps et de l'espace, de pouvoir faire le tour de la Terre si l'on voulait, et c'est propice à la méditation. Parfois on en bave, mais j'en éprouve un plaisir énorme. Il me faut une semaine de marche pour entrer dans le rythme du voyage, la 2ème semaine la grande forme physique est acquise, la 3ème semaine (l'année où j'ai marché 3 semaines) j'avais envie d'allonger les étapes à 30 ou 35 km tellement je me sentais des ailes..... Mais il y avait ma femme, qui elle n'en demandait pas tant.

Le professeur de médecine Axel KAHN, un parfait athée au demeurant alors que moi je me vois "pèlerin chrétien relié à l'immense chaîne de mes devanciers depuis 1 100 ans", le décrit parfaitement et avec un grand talent dans son bouquin où il relate avec bonheur sa diagonale piétonne de la Sarre à Saint Jean Pied de Port.... siffle

Slow Philou


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compostelle à pied

Message  Le Gros Zimm le Ven 13 Mai - 6:01

Vous me faites rêver les gars!

ça fait des années que j'ai le chemin de St Jacques dans la tête et en projet lointain.
Je ne suis pas croyant mais je pense qu'au niveau physique et mental, ça doit être grandiose.
Se retrouver face à soi même, dans le plus grand dénuement, doit vous désintoxiquer de notre société de con....sommation!
J'ai un ami qui l'a fait en solitaire, de Munster à ST Jacques, en trois mois.
Il en parle si bien que tu as envie de tout laisser et de partir. 

Dans un domaine un peu différent, mais encore plus fou, un gars de 55 ans, Patrick MALANDAIN, s'est mis dans la tête de battre le record de 10 000 kms en 100 jours! 
Il est parti du Havre le 18 février et compte rejoindre Deauville le 27 mai.
Il court 100 kms tous les jours! presque deux marathon par jour!
Il se lève à 3 heures du matin, court 13 à 14 heures et ne prend aucun jour de repos! incroyable!

Hoppla, a gruass t'hayma, coucou

Le Gros Zimm


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compostelle à pied

Message  the thing le Ven 13 Mai - 7:46

Slow Philou a écrit:Oui Francesco, j'ai lu "Immortelle randonnée " de RUFFIN.  J'emprunte en Espagne le même chemin que lui, le "camino del Norte" qui longe plus ou moins la côte cantabrique.
Un autre livre sur Compostelle est à signaler, plus drôle que celui de RUFFIN : "En avant, route !" de la journaliste Alix de Saint André. Très sympa.

J'ai lu les deux aussi, celui d'Alix bien avant celui de Ruffin qui est assez dans l'humour aussi mais plus littéraire en quelque sorte, ces 2 bouquins m'ont donné une envie énorme de vivre ce chemin.
Je prendrai aussi le camino del norte la description de Ruffin me laisse encore rêveur... drunken  drunken

Slow Philou a écrit:
Le professeur de médecine Axel KAHN, un parfait athée au demeurant alors que moi je me vois "pèlerin chrétien relié à l'immense chaîne de mes devanciers depuis 1 100 ans", le décrit parfaitement et avec un grand talent dans son bouquin où il relate avec bonheur sa diagonale piétonne de la Sarre à Saint Jean Pied de Port.... siffle

Oui c'est un spécialiste des diagonales, celle de Bretagne à Menton est pas mal non plus. bien
Je le ferai un jour c'est certain, ce chemin, si l'on me prête vie encore pour quelque temps.
Ce qui est sûr, c'est que ce n'est pas pour tout de suite avec ce que je me colle dessus en ce moment... coucou

Le Gros Zimm a écrit:
Il court 100 kms tous les jours! presque deux marathon par jour!
Il se lève à 3 heures du matin, court 13 à 14 heures et ne prend aucun jour de repos! incroyable!

Plus de 2 marathon par jour puisque 2x42 bornes argg
Faut vraiment aimer souffrir à ce point mais chacun son délire.
Moi j'aurai fait les 100 bornes par jour en Daf Marathon, c'est déjà une rude épreuve....


Dernière édition par the thing le Ven 13 Mai - 7:50, édité 2 fois

the thing


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compostelle à pied

Message  westy64 le Ven 13 Mai - 7:48

Le Gros Zimm a écrit:Vous me faites rêver les gars!

Se retrouver face à soi même, dans le plus grand dénuement, doit vous désintoxiquer de notre société de con....sommation!
J'ai un ami qui l'a fait en solitaire, de Munster à ST Jacques, en trois mois.
Il en parle si bien que tu as envie de tout laisser et de partir. 

Je crois pleinement à cet effet secondaire de l'"épreuve", se laisser absorber, plonger au plus profond de l'aventure, se retrouver face à soi.
Un de mes amis y a rencontré un pèlerin qui avait "tout plaqué", et qui n'a plus donné de nouvelles...
Pas besoin de religion.
Je me demande si ce n'est pas un peu le syndrôme du "routard", du clodo qui après un certain temps à vivre de rien (ou de très peu), risque de ne pas pouvoir se réadapter, y compris se réadapter à sa famille.

westy64


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compostelle à pied

Message  Motocine le Ven 13 Mai - 9:03

Pour se lancer, il faut avoir un entrainement physique de sportif et une alimentation adaptée. j'ajouterais une bonne réflexion sur le volume des bagages (strict minimum), sur les chaussures  souris, les médocs petits bobos, la navigation, les éclairages (de nuit), la pluie, le soleil, le froid, la chaleur, l'hydratation, nourriture énergisante, ...

Remarquez que je parle pas de portable  souris

Motocine


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compostelle à pied

Message  Ornach le Ven 13 Mai - 9:13

Le Gros Zimm a écrit:encore plus fou, un gars de 55 ans, Patrick MALANDAIN, s'est mis dans la tête de battre le record de 10 000 kms en 100 jours! 
Il est parti du Havre le 18 février et compte rejoindre Deauville le 27 mai.
Il court 100 kms tous les jours! presque deux marathon par jour!
Il se lève à 3 heures du matin, court 13 à 14 heures et ne prend aucun jour de repos! incroyable!
 Je suis assez ambivalent devant la "performance "
Il devait être communiste, façon 1935, ce mec! Stakanoviste!
On ne peut qu'éprouver du respect pour le courage physique, mais quand à la dimension chrétienne, je suis mal placé pour l'évaluer, n'étant pas croyant , mais quid de l'humilité? ( record etc)
je vois plutôt ça comme la tentative ultime d'un drogué (endomorphine!); au moins, il sait avec quoi il se shoote!

Le problème des marathoniens, c'est qu'aimant souffrir, il en viennent à penser que les autres sont comme eux!
j'ai eu 2 patrons marathoniens: à tenir à longueur de gaffe! ; à fuir comme la peste!

Au moins Malandin fait ça tout seul!
Personellement ça ne me tente vraiment pas ! mais je ne suis qu'un mécréant!

Ornach


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compostelle à pied

Message  BernardP le Ven 13 Mai - 10:39

DJEFF a écrit:Est il absolument nécessaire de faire 1500 bornes à pince avec un sac à doc pour se poser les bonnes questions ?
Ne peut on pas se les poser chez soi assis dans le canapé, à sont bureau ou etc...?

Essaye et tu auras la réponse.
Pas forcément 1500 bornes mais 30 en deux jours, ce sera déjà un bon éclairage.

Perso, je sais que c'est ni au boulot ni sur le canapé que je peux le faire.

BernardP


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compostelle à pied

Message  NONO84 le Ven 13 Mai - 11:01

Le Gros Zimm a écrit:Dans un domaine un peu différent, mais encore plus fou, un gars de 55 ans, Patrick MALANDAIN, s'est mis dans la tête de battre le record de 10 000 kms en 100 jours! 
Il est parti du Havre le 18 février et compte rejoindre Deauville le 27 mai.
Il court 100 kms tous les jours! presque deux marathon par jour!
Il se lève à 3 heures du matin, court 13 à 14 heures et ne prend aucun jour de repos! incroyable!

Hoppla, a gruass t'hayma, coucou

Le monde crève de tous ces besoins de "records" ! Toujours plus, toujours plus ... jusqu'au dévissage après avoir enchainé trois parois dans la journée dont chacune nécessitait il y a peu une journée entière. Cela n'apporte rien ... sauf de défier la mort, et donc refuser la vie.
Courir 100 bornes par jour, s'il y arrive, lui laissera des séquelles pour le restant de ses jours. 1 marathon par an, c'est le maximum pour arriver à récupérer ...
Non, vraiment, ça ne me fait pas rêver et je n'ai pas envie de tirer mon chapeau devant ça. Quand il aura fait cela, que se lancera t-il comme défi ? Monter dans la lune avec une corde à nœuds ? C'est sans fin et ça me met en colère (je sais, c'est idiot, chacun sa route ...).
C'était l'humeur du jour coucou

NONO84


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compostelle à pied

Message  BernardP le Ven 13 Mai - 11:29

Le Gros Zimm a écrit:
Je ne suis pas croyant mais je pense qu'au niveau physique et mental, ça doit être grandiose.

Tout pareil pour moi.
Pour avoir régulièrement randonné sur plusieurs jours dans le Massif Central et croisé le Chemin de St Jacques, il y a quand même un bémol, ce sont les lieux d'hébergement.
Il y a parfois des groupes constitués (ambiance St Nicolas du Chardonneret) qui se font transporter leurs affaires en minibus pour marcher léger. J'ai eu du mal à supporter la prière commune dans le dortoir collectif et encore plus les psaumes matinaux à 5h ...

Comme je suis un horrible mécréant, c'est sûrement mon intolérance qui s'exprime ...

BernardP


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compostelle à pied

Message  NONO84 le Ven 13 Mai - 11:59

BernardP a écrit:
J'ai eu du mal à supporter la prière commune dans le dortoir collectif

Il y a un truc qu'on ne dit pas trop au sujet de ce beau périple qu'est le Chemin de Compostelle, c'est qu'il est vivement conseillé aux ceusses qui en reviennent de jeter toutes leurs fringues et sac à dos en rentrant, à cause des punaises ! Nous avons laissé notre studio à Aix en Provence à une Américaine qui en revenait ... crac ! Un cauchemar ! je pleure

NONO84


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compostelle à pied

Message  Gastair le Ven 13 Mai - 13:00

Le Gros Zimm a écrit:
Dans un domaine un peu différent, mais encore plus fou, un gars de 55 ans, Patrick MALANDAIN, s'est mis dans la tête de battre le record de 10 000 kms en 100 jours! 
Il est parti du Havre le 18 février et compte rejoindre Deauville le 27 mai.
Il court 100 kms tous les jours! presque deux marathon par jour!
Il se lève à 3 heures du matin, court 13 à 14 heures et ne prend aucun jour de repos! incroyable!

Hoppla, a gruass t'hayma, coucou

Impressionnant... jap
100km plus de 2 marathon par jour... presque 2,5 !

Gastair


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compostelle à pied

Message  the thing le Ven 13 Mai - 13:34

NONO84 a écrit: Nous avons laissé notre studio à Aix en Provence à une Américaine qui en revenait ... crac ! Un cauchemar ! je pleure

Rhôô punaise.... siffle confus

the thing


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compostelle à pied

Message  Gastair le Ven 13 Mai - 13:50

NONO84 a écrit: une Américaine qui en revenait ... crac !

Punaise, ça devait la démanger !

Gastair


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compostelle à pied

Message  Didier le Ven 13 Mai - 17:10

NONO84 a écrit:
BernardP a écrit:
J'ai eu du mal à supporter la prière commune dans le dortoir collectif

Il y a un truc qu'on ne dit pas trop au sujet de ce beau périple qu'est le Chemin de Compostelle, c'est qu'il est vivement conseillé aux ceusses qui en reviennent de jeter toutes leurs fringues et sac à dos en rentrant, à cause des punaises ! Nous avons laissé notre studio à Aix en Provence à une Américaine qui en revenait ... crac ! Un cauchemar ! je pleure
Faut  pas  psychoter non plus  , personne n'est à l'abri mais quand même :
J'ai passé plusieurs mois sur le chemin de Compostelle ,  arpenté le Stevenson et bien d'autres  malheureusement quand ils  sont touristiques donc très fréquentés ,c'est inévitable.
Pour  ma part , je n'ai jamais eu ni mes deux fils et ma femme chopé  la moindre  punaise . 
Les punaises ,c'est un classique dès que tu fréquentes certain dortoir et gites  , c'est chiant à s'en débarrasser pour ceux  qui accueille et emmerdant de passer derrière  ceux qui  le fourgue . 
 Si tu l'attrapes, tu n'es pas obligé de tout bruler, ni te t'immoler, il y a plus simple et  moins douloureux souris
 
Il y'a  des moyens  pour éviter se désagrément  sans refiler a tout un bataillon . 
Ton américaine  ne devait pas connaitre  les consignes  comme éviter  de poser  tout  affaire sur le lit , prendre  une douche  avant  de se vautrer  sur  le lit , faire  une lessive  et laisser tout au soleil  est etc  .
Tu oublies les poux , les tic  ect... La  nature  est vraiment un milieu vraiment hostile 
 coucou

Didier


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compostelle à pied

Message  BernardP le Ven 13 Mai - 18:44

Moi je crois que j'aurais préféré les punaises que les prières matinales (et le sale caractère de certains de ces culs-bénis) dans le dortoir collectif ...

BernardP


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compostelle à pied

Message  Didier le Ven 13 Mai - 20:33

BernardP a écrit:Moi je crois que j'aurais préféré les punaises que les prières matinales (et le sale caractère de certains de ces culs-bénis) dans le dortoir collectif ...
 Vade rétro satana ,vous êtes  maudits  ,
Là aussi ,ça ne m'est jamais arrivé  pourtant  des culs  bénis  j'en ai croisé . 
Des espaces  prières  j'en ai vu  mais  de loin  mais les prières matinales jamais dans les dortoirs .
Les dortoirs étaient plutôt réservés à la découverte olfactive  des  cheminants  et les  seuls incantations et concerto que j'ai eu le privilège d'écouter étaient des ronflements  de certain compagnon  de chambrée . 
Chacun sa croix ! sourire

Didier


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compostelle à pied

Message  Didier le Ven 13 Mai - 20:56

.

Didier


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compostelle à pied

Message  Dom le Ven 13 Mai - 21:13

Tortilla !........sors de ce corps souris
Salut Didier coucou
Ca va depuis notre dernière rencontre ?

Dom


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compostelle à pied

Message  Didier le Ven 13 Mai - 21:27

Dom a écrit:Tortilla !........sors de ce corps souris
Salut Didier coucou
Ca va depuis notre dernière rencontre ?
Pour une fois, j'y suis pour  rien ,quand j'ai posté ,un message m'a averti  de reposter  plus-tard ,c'est ce que  j'ai fait  alors  j'ai tortilla comme j'ai pu  pour rattraper  le doublon .
Sinon je m'inquiétais, je t'attendais au retour  sinon  ça va , je pars pour ce week  end pour l'Aubrac me geler    !
Tu t'arrêtes quand tu veux ,l'ami !

Didier


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compostelle à pied

Message  Dom le Ven 13 Mai - 21:33

Didier a écrit:
Sinon je m'inquiétais, je t'attendais au retour

Désolé, mais j'ai du faire un détour.............et j'ai oublié de te prévenir confus

Didier a écrit: sinon  ça va , je pars pour ce week  end pour l'Aubrac me geler    !

Tu as bien choisi ton week-end  souris

Didier a écrit:Tu t'arrêtes quand tu veux ,l'ami !

Pas de soucis camarade bien

Dom


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compostelle à pied

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 7:54


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum