les plaisirs de la RT

Page 1 sur 14 1, 2, 3 ... 7 ... 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

les plaisirs de la RT

Message  gunthar le Mer 7 Déc 2016 - 10:33

Dimanche matin, j'ai fait un truc que je ne fais jamais, sortir la moto sans raison. Ca consistait à aller boire un café à Pontoise. 

Aucun intérêt : le tunnel sous la défense, un bout d'A86, l'A15, ce qu'on fait de plus chiant à rouler en Ile de France, mais j'avais qu'une heure et demi de libre. Et le dimanche matin, ça rooooouuule...

J'ai quand même pris mon pieds sur ma RT à faire ronronner le moteur, bien à l'abri du carénage, les pieds au chaud à partir d'Argenteuil, j'ai dégusté avec joie la moindre courbe - les quatre bretelles de raccordement X 2... - et ne me suis pas ennuyé une seconde sous le grand ciel bleu pâle. 

En roulant, je me suis demandé ce qui me plaisait dans cette moto. 
Subjectivement, plein de petits trucs comme ses couinements, ses grognements, ses grondements, ses sirènements, ses petites vibrations et l'envie de bien faire du flat quand tu tournes la poignée, la mollesse de sa fourche qui, conjuguée aux mouvements du cardan, lui donne des mouvements "de caisse" de vieille américaine.

Mais objectivement pas grand chose. A part les pneus étroits qui en font une moto légère et agile et surtout le carénage. Ce machin que plein de motards créatifs s'échinent à bazarder est quand même l'équipement le mieux conçu et le plus utile que j'ai vu en 37 ans de moto. Sans m'habiller très chaudement - un jean, un sweat shirt, un pull et une écharpe - j'étais bien par 2 ou 3°C et le fait d'avoir le moteur en direct des pieds et les pieds isolés du vent change quand même tout. Ma R100R ne chauffait pas les pieds, sauf en été. Sur la RT ils sont au tiède et, c'est une énorme différence pour la sensation de froid. Les mains aussi sont à l'abri dans la bulle, j'ai même pas mis les poignées chauffantes. 

En fait, le plaisir de la RT, c'est peut-être tout simplement de faire de la moto quand normalement on n'en fait pas . Ou alors en s'harnachant d'un tel équipement que le simple fait d'ouvrir la porte du garage et de chercher tes clés te met une suée, celle qui, une heure après te glacera les os. C'est la moto bagnole que tu enfourches sans trop te poser de question sur la météo, avec laquelle tu fends l'averse sans t'arrêter, la moto qui écarte les éléments de ta route.
 
Avoir le nez au vent et le corps caressé ou fouetté par le vent fait partie des plaisirs de la moto. Paradoxalement, le contraire est aussi vrai, quand c'est le carénage qui fend la bise glacée à la place du bonhomme, quand tu regardes les bas côtés givrés sans frissonner.

Je ne sais pas encore si j'aime cette moto, je ne suis même pas sur de vouloir la garder très longtemps. Mais ce dimanche matin, c'est idiot, j'avais l'impression, qu'elle, elle m'aime bien. Comme l'idée qu'elle me le faisait au charme.

gunthar


Revenir en haut Aller en bas

Re: les plaisirs de la RT

Message  Skill le Mer 7 Déc 2016 - 10:39

avatar
Skill


Revenir en haut Aller en bas

Re: les plaisirs de la RT

Message  jbt le Mer 7 Déc 2016 - 10:40

gunthar a écrit:
En fait, le plaisir de la RT, c'est peut-être tout simplement de faire de la moto quand normalement on n'en fait pas .
Pas mieux, Gunthar, j'aurai aimé écrire ton post avant toi, mais je partage particulièrement cette citation!
-2° ce matin, 20 km dans le brouillard en roulant sur des oeufs sur le verglas , il n'y a qu'une RT pour faire qu'on y trouve du plaisir...
Gardez vos carénages!
avatar
jbt


Revenir en haut Aller en bas

Re: les plaisirs de la RT

Message  nortonton le Mer 7 Déc 2016 - 10:41

Le charme discret de la bourgeoise ?  drunken
avatar
nortonton


http://bsamicale.forumsactifs.net/forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: les plaisirs de la RT

Message  ninefeet le Mer 7 Déc 2016 - 10:44

Voilà, tout est dit. Et bien dit !
avatar
ninefeet


http://ninefeet-ocean.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: les plaisirs de la RT

Message  Motocine le Mer 7 Déc 2016 - 11:06

On peut étendre ton ressenti à la R 100 RS. C'est le pied dès qu'il fait froid. L'air chaud du moteur remonte derrière le carénage et du coup la sensation de froid diminue  coeur

Le carénage de la RS avait été validé en soufflerie puis modifié pour la RT.

Pour avoir roulé 15 ans en K 100 RT, le confort n'était pas aussi savoureux que celui des séries R  faché absence de chaleur au pied droit, vibration haute fréquence du 4 cylindres dans les cales pieds, aero discutable, la tête du pilote malmenée de gauche à droite et finalement plus de bruit perçu en roulant.

Donc profite de ta belle car si tu vas voir ailleurs, tu risques d'avoir des regrets. Le progrès n'est pas forcement devant nous  siffle
avatar
Motocine


Revenir en haut Aller en bas

Re: les plaisirs de la RT

Message  nortonton le Mer 7 Déc 2016 - 11:25

En RS on n'est pas à  l'aise  en ville.
Maniabilité et confort gâchés par ce guidon en avant trop étroit et la tête dans ce carénage qui amplifie les bruits mecaniques. 
RT pour un usage polyvalent.  bien
avatar
nortonton


http://bsamicale.forumsactifs.net/forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: les plaisirs de la RT

Message  BernardP le Mer 7 Déc 2016 - 11:36

Je propose que tu ailles boire un café à Pontoise en plein été quand ça bouchonne et que tu refasses ton CR après...
siffle 

Sinon, très beau récit hivernal bien  qui me donnerait presque envie de me chercher le summum de la mochitude motocycliste un RT pour aller au boulot.
Ou alors je monte un carénage de RT sur le XTe ...
yaaa
avatar
BernardP


Revenir en haut Aller en bas

Re: les plaisirs de la RT

Message  Dom le Mer 7 Déc 2016 - 11:41

La RT, royal en hiver mache
Moins la RS, la bise glacée arrive en pleine tronche.....pas glop, pas glop faché
avatar
Dom


Revenir en haut Aller en bas

Re: les plaisirs de la RT

Message  Francesco le Mer 7 Déc 2016 - 11:46

gunthar a écrit:

En fait, le plaisir de la RT, c'est peut-être tout simplement de faire de la moto quand normalement on n'en fait pas . Ou alors en s'harnachant d'un tel équipement que le simple fait d'ouvrir la porte du garage et de chercher tes clés te met une suée, celle qui, une heure après te glacera les os. C'est la moto bagnole que tu enfourches sans trop te poser de question sur la météo, avec laquelle tu fends l'averse sans t'arrêter, la moto qui écarte les éléments de ta route.
 
Avoir le nez au vent et le corps caressé ou fouetté par le vent fait partie des plaisirs de la moto. Paradoxalement, le contraire est aussi vrai, quand c'est le carénage qui fend la bise glacée à la place du bonhomme, quand tu regardes les bas côtés givrés sans frissonner.
Ahhhh.......Le plaisir infini du gros scoot...... souris

avatar
Francesco


Revenir en haut Aller en bas

Re: les plaisirs de la RT

Message  moumouille49 le Mer 7 Déc 2016 - 12:16

Ben, je trouve que les carénages RS et RT ont un niveau de protection équivalent , avec chacun leurs points forts et leurs points faibles... J'utilise indifféremment l'une ou l'autre été comme hiver en fonction de mes envies... A signaler que mon R80 , l'hiver avec son pare brise , son protège genoux et les manchons ne s'en sort pas trop mal non plus... Bref , l'hiver , le flat , Il n'y'a que ça de vrai... d'autant qu'en cas de glissade à petite vitesse , les dégâts sont souvent relativement minimes... Le K100LT , même avec ses protections , supporte beaucoup mien bien une chute ... yaaa
avatar
moumouille49


Revenir en haut Aller en bas

Re: les plaisirs de la RT

Message  evergreen le Mer 7 Déc 2016 - 12:21

+1

ça donne envie de rouler quand ça caille clin
avatar
evergreen


https://www.facebook.com/Bmw-R80RT-monolever-564628793726021/

Revenir en haut Aller en bas

Re: les plaisirs de la RT

Message  Francesco le Mer 7 Déc 2016 - 12:48

Sinon, j'adore la poésie de tes écrits, Gunthar.
avatar
Francesco


Revenir en haut Aller en bas

Re: les plaisirs de la RT

Message  gunthar le Mer 7 Déc 2016 - 12:58

BernardP a écrit:Je propose que tu ailles boire un café à Pontoise en plein été quand ça bouchonne et que tu refasses ton CR après...
siffle 

Sinon, très beau récit hivernal bien  qui me donnerait presque envie de me chercher le summum de la mochitude motocycliste un RT pour aller au boulot.
Ou alors je monte un carénage de RT sur le XTe ...
yaaa

En été, c'est sur que je m'en servirais pas beaucoup quand ça passe les 25°. C'est d'ailleurs ce qui m'avait fait arrêter les GT il y a 6 ou 7 ans : le fait que ces motos deviennent insupportables au moment où on a le plus de temps pour rouler. J'ai fini par trouver con de payer 20 ou 30 % de plus pour un engin inroulable l'été dans le sud. Je m'étais converti au gros roadster avec, en hiver, tablier, pare main et pare-brise XXL. C'est bien aussi, mais c'est moins bien.


Sinon, j'ai une autre moto pour aller boire une bièreen juillet à Pontoise... Et même à Toulouse. Faut que je trouve une heure pour la mettre ici.

Pour la mochitude, chacun ses doutes et ses douleurs. En gris, bof, mais en bleu turquoise, j'aime bien. 
Avant, la R100RT, c'était la moto sérieuse voire austère par excellence, la moto du gendarme, c'est dire. Aujourd'hui, comparé aux machin darkvadorisés ou topgunisés qui roulent, je la trouve débonnaire, quasi fantaisiste.
Pour moi, le top du moche, c'est certaines (pas toutes) prépas qu'on voit jusque sur ce forum. Ou la moto qui fait le plus baver le bourgeois d'aujourd'hui : la GS. J'ai jamais aimé, mais l'actuelle me fait trouver les vieilles sympatoches.
De toute façon, je ne pourrais pas assumer de rouler sur la R12 RT LC contemporaine. Je peux pas me balader avec une tête de faucon en guise de carénage, j'aime pas faire peur aux enfants.

gunthar


Revenir en haut Aller en bas

Re: les plaisirs de la RT

Message  PizzaRoller le Mer 7 Déc 2016 - 13:16

Pfff, ces jeunes, ça cause mais ils n'ont même pas de C1 tirelangue 

C'est encore mieux, le C1. On peut même s'arrêter quand il pleut, pi y a un essuie glace et pour l'été, le toit ouvrant  tss tss

____________________
Toutélectrix                 À l'âge de bière, l'homme habitait dans des tavernes ...
avatar
PizzaRoller


http://forum.bmwc1.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: les plaisirs de la RT

Message  NONO84 le Mer 7 Déc 2016 - 13:18

Francesco a écrit:
gunthar a écrit:

En fait, le plaisir de la RT, c'est peut-être tout simplement de faire de la moto quand normalement on n'en fait pas . Ou alors en s'harnachant d'un tel équipement que le simple fait d'ouvrir la porte du garage et de chercher tes clés te met une suée, celle qui, une heure après te glacera les os. C'est la moto bagnole que tu enfourches sans trop te poser de question sur la météo, avec laquelle tu fends l'averse sans t'arrêter, la moto qui écarte les éléments de ta route.
 
Avoir le nez au vent et le corps caressé ou fouetté par le vent fait partie des plaisirs de la moto. Paradoxalement, le contraire est aussi vrai, quand c'est le carénage qui fend la bise glacée à la place du bonhomme, quand tu regardes les bas côtés givrés sans frissonner.
Ahhhh.......Le plaisir infini du gros scoot...... souris


Tain, Francesco ... t'es allé en Arizona ? biker A non ... -6°, quand même ... affraid


Dernière édition par NONO84 le Mer 7 Déc 2016 - 13:43, édité 1 fois
avatar
NONO84


Revenir en haut Aller en bas

Re: les plaisirs de la RT

Message  moumouille49 le Mer 7 Déc 2016 - 13:25

PizzaRoller a écrit:Pfff, ces jeunes, ça cause mais ils n'ont même pas de C1 tirelangue 

C'est encore mieux, le C1. On peut même s'arrêter quand il pleut, pi y a un essuie glace et pour l'été, le toit ouvrant  tss tss
bof... Je trouverais plus rigolo de rouler en dodoche...
avatar
moumouille49


Revenir en haut Aller en bas

Re: les plaisirs de la RT

Message  Motocine le Mer 7 Déc 2016 - 13:40

nortonton a écrit:En RS on n'est pas à  l'aise  en ville.
Maniabilité et confort gâchés par ce guidon en avant trop étroit et la tête dans ce carénage qui amplifie les bruits mecaniques. 
RT pour un usage polyvalent.  bien
La RS bulle haute sur route, il n'y a que les cliquetis des culbuteurs et en étant légèrement reculé pas un souffle dans le visage  souris

" />
avatar
Motocine


Revenir en haut Aller en bas

Re: les plaisirs de la RT

Message  NONO84 le Mer 7 Déc 2016 - 13:41

Tu as très bien résumé les raisons pour lesquelles on fait de la moto.

Mon problème perso, c'est que je ne retrouve plus toutes ces sensations, qui me faisaient faire des Paris Marseille en hiver avec ma vieille T500, juste pour passer une soirée avec des potes. C'est pour cela que j'ai mis ma Blanchette à l'échange. Non pas qu'elle ait des défauts (elle en a plein, comme toutes nos belles), mais pour retrouver tout ce que tu décris, peut-être avec une autre monture. J'ai même regardé du côté des Deauville, c'est pour dire mon désespoir !

Cela dit, 40 ans de Flat, peut-être ai-je fait le tour ? Une Panigale, ce serait bien ... oui, c'est ça, une Panigale ! Je cours chez le Conc du coin et je reviens !!!!  
avatar
NONO84


Revenir en haut Aller en bas

Re: les plaisirs de la RT

Message  gunthar le Mer 7 Déc 2016 - 13:43

moumouille49 a écrit:
PizzaRoller a écrit:Pfff, ces jeunes, ça cause mais ils n'ont même pas de C1 tirelangue 

C'est encore mieux, le C1. On peut même s'arrêter quand il pleut, pi y a un essuie glace et pour l'été, le toit ouvrant  tss tss
bof... Je trouverais plus rigolo de rouler en dodoche...

Ben justement, aujourd'hui, la R100RT, je la vois comme la deudeuche de la moto : pas véloce mais confortable, avec des anachronismes techniques qui étaient à l'origine des détails très en avance.
D'ailleurs, un autre truc qui m'étonne avec elle, c'est comment je roule tranquille, comment elle me ralentit, que ça soit en ville (les sacoches aident bien) que sur route. 
A l'opposé, l'engin qui me transforme en hooligan,  c'est le T-max. Là dessus, je deviens dingue, c'est comme un jeu video. Me faudrait une perfusion de bromure pour rester calme sur ce missile.

gunthar


Revenir en haut Aller en bas

Re: les plaisirs de la RT

Message  BernardP le Mer 7 Déc 2016 - 13:47

gunthar a écrit:


Pour la mochitude, chacun ses doutes et ses douleurs. En gris, bof, mais en bleu turquoise, j'aime bien. 

Pour la mochitude, je te taquinais évidemment et je partage ton point de vue sur les motos darkvadorisées.
Pour la GS moderne, par contre, il faudrait que tu essaies (juste un coup dans un endroit où personne ne te connait) parce que c'est une moto d'une efficacité rare. J'ai gardé une GSA deux ans et demi et 30 000 km et j'ai jamais roulé aussi vite et en sécurité sur toutes sortes de routes.

Pour le nez de faucon, n'aie pas peur, les enfants en voient d'autres bien pires sur leurs consoles ...
avatar
BernardP


Revenir en haut Aller en bas

Re: les plaisirs de la RT

Message  Dom le Mer 7 Déc 2016 - 14:06

Motocine a écrit:
La RS bulle haute sur route, il n'y a que les cliquetis des culbuteurs et en étant légèrement reculé pas un souffle dans le visage  souris

" />

Comme quoi, tout dépend de la morphologie de chacun de nous.
Pour ma part, 1,78 m, bulle haute, même reculé sur la selle............tout dans la tronche drunken

avatar
Dom


Revenir en haut Aller en bas

Re: les plaisirs de la RT

Message  Motocine le Mer 7 Déc 2016 - 14:24

Il suffit de pas grand chose. Je mesure 1,75m mais j'ai des bras longs pour ma taille   
avatar
Motocine


Revenir en haut Aller en bas

Re: les plaisirs de la RT

Message  Dom le Mer 7 Déc 2016 - 14:31

Hé oui, la longueur des extrémités ne se situe pas au même endroit pour tout le monde drunken
avatar
Dom


Revenir en haut Aller en bas

Re: les plaisirs de la RT

Message  gunthar le Mer 7 Déc 2016 - 14:52

""Pour la GS moderne, par contre, il faudrait que tu essaies (juste un coup dans un endroit où personne ne te connait) parce que c'est une moto d'une efficacité rare. J'ai gardé une GSA deux ans et demi et 30 000 km et j'ai jamais roulé aussi vite et en sécurité sur toutes sortes de routes.""


Ben oui, c'est justement ce qui m'ennuie aujourd'hui, ce genre de moto, comme la R12R que je viens de revendre. C'est tellement efficace que tu n'y es pour rien si ça va vite et bien. 
J'aime bien être obligé de m'appliquer, de réfléchir et d'anticiper et en être récompensé, plus pour la beauté du geste et la sensation de domptage que ça donne que pour la vitesse. C'est tellement relatif la vitesse.


De toute façon, je pense que ce genre de phrase "j'ai jamais roulé aussi vite et en sécurité sur toutes sortes de routes" est un genre d'oxymore. 
C'est comme dire "j'ai jamais autant picolé en toute sobriété".
 Faut pas confondre la sécurité et le sentiment qu'on en a. Même seul sur circuit, ça tient pas ce raisonnement, c'est justement parce que tu te sens en sécurité que tu vas vite et que tu finis par aller trop vite. Et sur route, ça peut pas fonctionner avec les conneries d'autrui, parce que autrui, il est pas rapide. C'est pour ça que les motos qui freinent le mieux et tiennent le mieux la route sont les plus accidentées. Et les tréteaux les moins accidentés.
C'est la bonne vieille théorie de l'homéostasie du risque : donnes moi un escabeau plus stable, j'y monterai deux fois plus vite et je me casserai autant la gueule.

gunthar


Revenir en haut Aller en bas

Re: les plaisirs de la RT

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 14 1, 2, 3 ... 7 ... 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum