Restauration moteur R100S

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Restauration moteur R100S

Message  erics102 le Ven 6 Jan 2017 - 9:47

Elle a passé les 100.000 il y a peu et j'ai décidé de profiter de l'hiver pour vérifier l'état interne du moteur, pour voir aussi l'état des soupapes qui en théorie sont d'origine.

Comme je manque de place et pour faciliter l'accès au moteur, j'ai acheté une plateforme à roulettes chez VidaXL que je trouve bien pratique.




Au démontage des culasses, je constate qu'il y a pas mal de calamine mais que les soupapes ont l'air correctes, pas trop enfoncées dans leur sièges


Coté droit, la soupape d'admission a un dépot blanc, problème d'allumage ?



Après, on s'attaque aux axes de pistons qui, même s'ils ont un peu de jeu entre leurs clips, sont impossible à sortir à la main. Bricolage d'un petit extracteur avec une tige filetée et un tube de Ø22 intérieur et 70 mm de long, et quelques tours d'écrous plus loin... Surprise !



Les axes sont bien marqués donc remplacement obligatoire. Est-ce qu'il faut faire aussi les bagues de pied de bielles ?

Coté vilo, la bielle gauche a un peu plus de jeu axial que la droite alors comme je ne suis qu'à 4 vis près, je vais changer les coussinets. Les 2 vis supérieures des têtes de bielles ont un trait blanc, trace d'un démontage précédant ou c'est d'origine ?

Les jupes de pistons ne sont pas trop marquées, ni les cylindres. Je me limiterai à un changement de segments je pense.

Prochaine étape : nettoyage des pistons et des culasses, puis démontage des soupapes en vue d'une rectif et peut-être d'un remplacement.


Dernière édition par erics102 le Jeu 28 Sep 2017 - 9:32, édité 2 fois
avatar
erics102


Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration moteur R100S

Message  pockaman le Ven 6 Jan 2017 - 10:04

Personnellement, je te déconseille de juste changer les segments de manière aussi arbitraire avec juste un contrôle visuel, sans avoir contrôlé ni le jeu à la coupe, ni le jeu des segments dans leurs gorges, ni surtout le jeu piston-cylindre et l'ovalisation !
Tout ce que tu risques de gagner, c'est un moteur qui va fumer à mort car les segments ne se roderont jamais.
Pareil pour tes culasses, si tu ne démontes pas les soupapes, il est impossible de déterminer leur usure. Tu peux te bricoler un outil pour les retirer avec un serre joint, et un bout de tube 20-27 dans lequel tu tailles une fenêtre pour sortir les demi-lunes.
Pour les axes de pistons, contrôle leur diamètre au palmer afin de déterminer ensuite le jeu et l'usure des bagues de pied de bielle avec un comparateur d'alésage.
avatar
pockaman


http://www.pockabikes.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration moteur R100S

Message  erics102 le Ven 6 Jan 2017 - 10:16

Salut Pocka et merci de ta réponse rapide !

Pour les segments, je n'envisageais pas un simple remplacement mais bien un contrôle des différents jeux avant montage.

Le moteur ne fumait pas avant, ni à froid, ni à chaud. D'autre part, pour avoir eu le cas sur une RT les piston sont beaucoup moins marqués ici. C'est sûr qu'un contrôle serait plus précis... Mais c'est le remplacement des pistons et la rectif d'alésage qui me freinent un peu...

Merci pour le conseil du bricolage de l'outil lève-soupape clin , je vais faire un truc dans ce goût là bien
avatar
erics102


Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration moteur R100S

Message  Henri le Ven 6 Jan 2017 - 12:25

erics102 a écrit:


Coté vilo, la bielle gauche a un peu plus de jeu axial que la droite alors comme je ne suis qu'à 4 vis près, je vais changer les coussinets. Les 2 vis supérieures des têtes de bielles ont un trait blanc, trace d'un démontage précédant ou c'est d'origine ?

 Bien souvent quand la tête de bielle a du jeu ce n'est pas par usure des coussinets mais par usure du vilebrequin. Sur certains moteurs c'est l'ovalisation de la tête de bielle qui provoque le jeu.

Les coussinets accumulent les poussières abrasives qui s'incrustent et grignotent l'acier du vilo, ce qui fait dire que:  "le mou use le dur"
avatar
Henri


http://faites-pour-rouler.over-blog.com/#

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration moteur R100S

Message  BravoFox le Ven 6 Jan 2017 - 22:44

pockaman a écrit:Personnellement, je te déconseille de juste changer les segments de manière aussi arbitraire avec juste un contrôle visuel, sans avoir contrôlé ni le jeu à la coupe, ni le jeu des segments dans leurs gorges, ni surtout le jeu piston-cylindre et l'ovalisation !
Tout ce que tu risques de gagner, c'est un moteur qui va fumer à mort car les segments ne se roderont jamais.
Je confirme.  faché

BravoFox


Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration moteur R100S

Message  Fr@nck03 le Sam 7 Jan 2017 - 0:40

pockaman a écrit:Tu peux te bricoler un outil pour les retirer avec un serre joint, et un bout de tube 20-27 dans lequel tu tailles une fenêtre pour sortir les demi-lunes.

Je confirme, c'est facile à réaliser, ça ne coûte pas cher et c'est efficace.

avatar
Fr@nck03


http://www.flat-twin-bmw.com/t35334p125-restauration-cest-parti-

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration moteur R100S

Message  evergreen le Sam 7 Jan 2017 - 8:47

voila là je comprends  clin
avatar
evergreen


https://www.facebook.com/Bmw-R80RT-monolever-564628793726021/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration moteur R100S

Message  erics102 le Sam 7 Jan 2017 - 8:56

Merci ! 
Je vais d'abord nettoyer les chambres de combustion et je m'occupe des soupapes ce week-end.
avatar
erics102


Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration moteur R100S

Message  Henri le Sam 7 Jan 2017 - 10:47

Ça ça marche aussi: deux bouts de fer plat soudés et hop.

avatar
Henri


http://faites-pour-rouler.over-blog.com/#

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration moteur R100S

Message  erics102 le Jeu 12 Jan 2017 - 12:08

Suite...

Le démontage des soupapes s'effectue sans problème.
elles sont pas mal usées et la surface conique ne l'est plus vraiment. Les ressorts ont une longueur à vide correcte. Les sièges peuvent encore être rectifiés.


Culasse 1 

soupape d'echappement

soupape d'admission

culasse 2 et ses soupapes, admission / echappement

J'ai pu contrôler les pistons et les cylindres.
Pour les pistons, je suis à 93.91, pour 93.97 d'origine en cote B...

Pour les cylindres, c'est assez bizarre. En cote nominale ils devraient être à 94.015 (cote B frappée) et j'ai mesuré :
94.035 à 10 mm du haut
94.025 au milieu
94.0 en bas ! yaaa

Je ne comprends pas pourquoi j'ai moins que la cote nominale... Les cylindres auraient été rechemisés ? saispas

Les 2 cylindres donnent les même mesures. Je n'ai pas pu mesurer l'ovalisation car la mesure a été prise avec un micromètre d'alésage avec 3 touches à 120°.
La chemise n'est pas trop marquée en bas, que ça soit dans l'axe du piston ou à 90°, on voit bien les stries du honoir.


Cylindre 1 

En bas 

En  haut 

Cylindre 2, en bas 

en haut
Un bon déglaçage sera nécessaire

Le jeu à la coupe des segments est hors cotes, j'ai entre 0.6 et 0.85
Par contre le jeu vertical est bon.

Je dois maintenant trouver un embout XZN10 pour démonter les coussinets de bielles.
avatar
erics102


Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration moteur R100S

Message  erics102 le Ven 13 Jan 2017 - 13:35

On continue...

Je n'ai pas trouvé de douille XZN à l'unité mais seulement en coffret chez Norauto.

Démontage des têtes de bielles. Les coussinets n'ont pas l'air pas trop marqués, mais je vais les remplacer quand même.



Les manetons de vilo non plus



J'avais démonté a roue arrière mais sans regarder de près les cannelures



Et là, bonne surprise ! Après un coup de nettoyage c'est beaucoup plus joli et pratiquement pas usé bien , à se demander si ça n'a pas été refait ou changé, non ?
avatar
erics102


Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration moteur R100S

Message  BravoFox le Ven 13 Jan 2017 - 13:53

Sur ma 1978 R100S c'était très propre également, ce qui me laisse croire que les 106000 kms prétendus étaient plausibles.

BravoFox


Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration moteur R100S

Message  beaujolais racer le Ven 13 Jan 2017 - 15:31

L'usure des cannelures, la propreté des manetons de vilo ainsi que l'état des soupapes montrent en effet que c'est vraiment 100000, pas le double ou triple
Change bien sur les soupapes .
La métrologie ne semble pas trop mauvaise. Cependant, d'expérience, avec des cylindres avec moins de 1/100ème d'ovalisation, des pistons corrects (avec un jeu à la gorge dans les tolérances), je m'étais moi aussi contenté de changer les segments + déglaçage.
Les résultats étaient un peu cata: conso d'huile pire qu'avant, fumée aussi.
Finalement je suis parti sur un ensemble nickasil neuf, et là, plus de soucis....
avatar
beaujolais racer


Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration moteur R100S

Message  erics102 le Ven 13 Jan 2017 - 18:54

Oui, les soupapes c'est prévu.
C'est plutôt les pistons que les cylindres qui sont hors cote, donc éventuellement je peux envisager de ne remplacer que les pistons par des neuf en cote d'origine C à 93.98, ça me fait gagner 1/100e de jeu entre piston et cylindre. Mais c'est le diamètre en bas du cylindre qui me questionne, comment peut-il être plus petit qu'à l'origine. C'est la mesure qui est foireuse ?

Mais plutôt que de tout changer par des neufs, il y a quand même la solution (plus économique non ?) de la rectif des cylindres en cote de réparation +0.25 et des pistons neufs.
avatar
erics102


Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration moteur R100S

Message  beaujolais racer le Ven 13 Jan 2017 - 19:17

Oui, en effet, un réalésage (faut trouver un gars qui sait faire) 150/200€
Un paire de pistons 450€ (chez bmw, je pense que ça existe à moins cher chez Pocka, mais en dessous de 350 je ne crois pas que ça existe)
C'est moins cher qu'un kit nickasil siebenrock .

Mais c'est pas aussi bien au niveau performances , durabilité, conso d'huile.
Si tu veux garder ta moto 20 ans et 150000km de plus, prend un kit siebenrock......
avatar
beaujolais racer


Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration moteur R100S

Message  erics102 le Ven 13 Jan 2017 - 19:47

Entendu ! Merci du conseil que je comprends tout à fait. La garder 20 ans,  c'est prévu mais je vais avoir du mal à faire 150M...  siffle
avatar
erics102


Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration moteur R100S

Message  jpd le Sam 14 Jan 2017 - 8:43

Bonjour ,vu l'état de ton moteur et le fait que tu ne consommes  pas d'huile avant démontage,ne suffirait il pas de remplacer les guides et les soupapes,tout simplement ?

Un 1000 bm avec 100000 kms n est pas au bout du rouleau,il aurait fallut mesurer la compression avant démontage,tu aurais été fixé .

Je penses que bien mené et entretenu,tu es reparti pour 100000 kms et la tu pourras envisager un réalésage et une réfection totale du moteur.  biker
avatar
jpd


http://awobmw.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration moteur R100S

Message  lo84 le Sam 14 Jan 2017 - 13:39

Salut!

moi sur ma R90/6 j'avais fait procéder au réalésage et changement pistons/segments, bague de pieds de bielles et axes de pistons de marque BMW... depuis 100 mille kilomètres de parcourus... conso max d'huile 50cl/1000 en été et 30 cl/1000 en hivers... faudrait que je pense à ouvrir pour contrôler l'usure de mon moteur... un jour! biker
avatar
lo84


Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration moteur R100S

Message  erics102 le Mer 21 Juin 2017 - 18:52

Après quelques mois sans y toucher, je me remet sur le chantier.
Depuis j'ai remplacé le joint de vilo arrière et ceux de la pompe à huile, contrôlé l'embrayage et j'ai fait changé les soupapes / guides /ressorts + rectif des sièges







Ensuite, remontage de l'embrayage et de la boite, pas du premier coup car le disque d'embrayage était mal centré. D'ailleurs, astuce pour pour le bouger un peu sans redesserer les vis du volant : j'ai fait levier avec une grande barre calée contre l'axe de support moteur pour appuyer sur le diaphragme avec une cale histoire de libérer la pression du disque et pouvoir le décaler un peu. La boite butait en bas donc j'ai légèrement remonter le disque d'embrayage et tout est rentré dans l'ordre. Sans outil centreur on se débrouille comme on peut... clin

On s'occupe de l'autre coté maintenant : démontage du carter de distribution, ça fuit beaucoup au niveau de la prise du compte-tours, un joint à changer ici aussi. Une fois le carter enlevé, je suis surpris de 2 choses : d'abord il n'y a pas de pions de centrage entre le bloc moteur et le carter de distrib saispas , et deuxièmement la chaine de distribution (changée il y a 17000 kms) a été remplacée par une simple montée coté allumage. Il me semble que quand on change une double pour une simple, il faut la mettre coté moteur, donc est-ce que je la laisse ou je la décale ? avec l'attache rapide ça sera vite fait.




à suivre...
avatar
erics102


Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration moteur R100S

Message  erics102 le Jeu 31 Aoû 2017 - 12:10

Je me rends compte que je n'ai pas fait de photo du remontage, et que je n'ai pas donné de news...

Rien de particulier pour le remontage avec, en vrac, remplacement du joint spi de compte-tours, de la durite de reniflard toute craquelée, du clapet (ancien modèle avec disque et ressort) par un à lame, filtre à huile, réglage des soupapes à 0.15 et 0.20 pour commencer. Voilà pour la partie moteur.

Partie cycle, je n'ai rien fait de particulier car tout était opérationnel. J'ai simplement changé mes ressorts de fourche car je pensais que les miens étaient affaissés, mais les nouveaux n'améliorent pas cette sensation. Par contre, je les ai remplacé sans démontage de la roue avant et quand j'ai enlevé les écrous supérieurs, moto sur la centrale, les tubes ont basculés légèrement sous le poids de la roue je suppose Suspect , c'est vrai que le té inférieur n'est pas un modèle de rigidité, mais c'est assez surprenant, en plus de rendre pénible la remise en place des écrous...

J'ai aussi accessoirisé mon tableau de bord en rajoutant des warnings avec un interrupteur double sortie, une prise 12V, et un interrupteur pour des feux additionnels. Tout ça branché directement sur la plaque de connexion dans le phare sur le 12V après contact.

Petite combine pratique : je voulais pouvoir avoir de quoi changer une chambre à air si besoin mais je ne savais pas où mettre les démonte-pneus , et puis j'ai vu l'emplacement laissé libre par le fameux antivol de série intégré au cadre : eh bien c'est nickel pour les démonte-pneus ! bien  avec l'étui ça ne fait de vibrations ça fait un équipement de secours complet sous la selle !



Ensuite, premier roulage histoire de refaire les réglages de carbu, c'est trop bon de la reprendre après ce long silence ! biker 



Premier bilan après 1000 bornes : un peu de fumée sur les relances, à surveiller au niveau de la conso d'huile, et sur les portions d'autoroute en régime stabilisé à 130, j'ai eu quelques coupures, comme des ratées, mais très ponctuelles, un seul "creux" de temps en temps. Du coup j'ai commandé un module GrandLaurent pour fiabiliser l'allumage, je ne l'ai pas encore reçu mais je vais faire un montage comme Daniel68


J'ai resserré les culasses, refais les jeux aux soupapes en les passant à 0.10 et 0.15

Il faut que tout soit opérationnel dans 10 jours car on va une semaine en Corse en duo ! bien

Pour l'occas', j'ai remplacé le petit porte-paquet par un support MonoRack Givi provenant d'un 500 GSE que j'ai adapté à la selle. Le problème de l'adaptation d'un top case est connu : je voulais pouvoir conserver l'accès sous la selle, donc qu'elle puisse basculer, et je ne voulais pas que le top case soit trop loin sur l'arrière comme dans le cas d'un montage fixe sur la boucle ou les supports de valises.
L'avantage du support Givi est que les bras était assez longs, donc mieux pour la répartition des efforts sur la selle. J'ai simplement fait 2 trous en réutilisant 2 de ceux du porte-paquet. Je pense que ça suffira, surtout qu'on limitera la charge dans le top-case.

avatar
erics102


Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration moteur R100S

Message  popov1100 le Jeu 31 Aoû 2017 - 13:18

0.10 et 0.15 c'est pas beaucoup comme jeux !
avatar
popov1100


Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration moteur R100S

Message  goeland_ le Jeu 31 Aoû 2017 - 13:25

Connaissant l'épaisseur, ou plutot la minceur de la tole de dosseret, tu n'as pas peur avec le top-case.... perso, je ne ferai pas

Ton soucis d'alignement de tube de fourche fait penser à une colonne de direction desserrée. Le té inférieur est quand meme rigide
avatar
goeland_


Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration moteur R100S

Message  goeland_ le Jeu 31 Aoû 2017 - 13:26

ou des tubes vrillés montés en contrainte
avatar
goeland_


Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration moteur R100S

Message  erics102 le Jeu 31 Aoû 2017 - 13:53

le jeu aux soupapes est celui préconisé dans la RMT.

Pour le support de top-case, ça n'est pas pire que celui d'origine qui, en plus, n'est pas dans la partie la plus rigide de la selle, mais je prends note. La tôle n'est pas épaisse, mais elle est renforcée par la selle. Si besoin je consoliderai en rajouter une fixation sur l'arrière.

Lors de la réfection de la fourche je n'avais pas remarqué le problème quand j'avais démonter les tubes, et je n'ai pas relevé de jeu dans la colonne de direction, ce qui serait la cas si elle était mal serrée, non ?
avatar
erics102


Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration moteur R100S

Message  BravoFox le Jeu 31 Aoû 2017 - 14:00

Pour un moteur neuf me semble-t-il. Sinon c'est .15 et .20.

BravoFox


Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration moteur R100S

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum