Entretien préventif : jusqu'ou ?

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Entretien préventif : jusqu'ou ?

Message  caramba le Ven 31 Mar 2017 - 17:42

Gastair a écrit:Joseph Merrick ?
Pire que ça, kidnappé par les extra terrestres et atteint par un de leur tir





Bon j'arrête mes conneries, y' a ma honda démontée qui m'attend
avatar
caramba


http://canboufo.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien préventif : jusqu'ou ?

Message  caramba le Sam 1 Avr 2017 - 14:23

Du coup, je viens de me reconditionner un rotor en pièce de rechange que j'ai récupéré sur un vieux moteur :
* Nettoyage
* Vérification bobinage
* Vernissage - étuvage
* Polissage bagues

Mais c'est vrai, c'est monté très fin et ça ne m'étonne pas que le bobinage coupe avec des accélérations trop violentes avec le temps. Les soudures doivent aussi lacher assez facilement, mais les soudures ça doit être rattrapable Question Question Question

avatar
caramba


http://canboufo.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien préventif : jusqu'ou ?

Message  bib le Lun 3 Avr 2017 - 10:03

et ça sert à quoi ?
avatar
bib


Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien préventif : jusqu'ou ?

Message  Mick13 le Lun 3 Avr 2017 - 10:32

le vernis empêche les fils d'être centrifugés et de se casser (centrifuge => extérieur, arrêt de la moto, ils reviennent a leur place etc, ça cisaille)
Bref, on solidifie tout
l'étuvage solidifie le vernis
le polissage des bagues, meilleur contact et usure moindre

____________________
“Due to budget constraints, the light at the end of the tunnel has been temporarily shut off. Please find your way in the dark.”
avatar
Mick13


Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien préventif : jusqu'ou ?

Message  caramba le Lun 3 Avr 2017 - 14:55

Mick13 a écrit:le vernis empêche les fils d'être centrifugés et de se casser (centrifuge => extérieur, arrêt de la moto, ils reviennent a leur place etc, ça cisaille)
Bref, on solidifie tout
l'étuvage solidifie le vernis
le polissage des bagues, meilleur contact et usure moindre
Sans étuvage, le vernis ne se polymérise pas et reste poisseux, donc ne sert à rien.
La bobine est mise à rude épreuve surtout lors de accélérations et ralentissements brusques
avatar
caramba


http://canboufo.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien préventif : jusqu'ou ?

Message  Motocine le Lun 3 Avr 2017 - 15:14

caramba a écrit:Du coup, je viens de me reconditionner un rotor en pièce de rechange que j'ai récupéré sur un vieux moteur :
* Nettoyage
* Vérification bobinage
* Vernissage - étuvage
* Polissage bagues


Mais c'est vrai, c'est monté très fin et ça ne m'étonne pas que le bobinage coupe avec des accélérations trop violentes avec le temps. Les soudures doivent aussi lacher assez facilement, mais les soudures ça doit être rattrapable Question Question Question

Normalement les fils de cuivre sont imprégnés avant bobinage. L'opération d'étuvage se fait ensuite. La restauration qui consiste à rajouter du vernis sur les spires externes ne sert qu'aux spires externes  mache

Par contre le collecteur cuivre mérite un petit passage au tour et une finition au papier abrasif assez fin mais pas trop pour favoriser le passage du courant électrique avec les balais.

clin
avatar
Motocine


Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien préventif : jusqu'ou ?

Message  J.marc le Lun 3 Avr 2017 - 15:51

Mick13 a écrit:le vernis empêche les fils d'être centrifugés et de se casser (centrifuge => extérieur, arrêt de la moto, ils reviennent a leur place etc, ça cisaille)
Bref, on solidifie tout
l'étuvage solidifie le vernis
le polissage des bagues, meilleur contact et usure moindre
Merci Mick. clin
J'aime bien ce genre d'explication, c'est immédiatement compréhensible, ça s'imprime bien et s'efface pas trop vite. Une sorte de dessin en mots, quoi... drunken.
avatar
J.marc


Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien préventif : jusqu'ou ?

Message  caramba le Lun 3 Avr 2017 - 21:01

Motocine a écrit:
caramba a écrit:Du coup, je viens de me reconditionner un rotor en pièce de rechange que j'ai récupéré sur un vieux moteur :
* Nettoyage
* Vérification bobinage
* Vernissage - étuvage
* Polissage bagues


Mais c'est vrai, c'est monté très fin et ça ne m'étonne pas que le bobinage coupe avec des accélérations trop violentes avec le temps. Les soudures doivent aussi lacher assez facilement, mais les soudures ça doit être rattrapable Question Question Question

Normalement les fils de cuivre sont imprégnés avant bobinage. L'opération d'étuvage se fait ensuite. La restauration qui consiste à rajouter du vernis sur les spires externes ne sert qu'aux spires externes  mache

Par contre le collecteur cuivre mérite un petit passage au tour et une finition au papier abrasif assez fin mais pas trop pour favoriser le passage du courant électrique avec les balais.

clin
C'est vrai, il existe ce type de fil, émaillé avec un couche de vernis que l'on étuve ensuite après bobinage.

Cependant, le fil que j'utilise et simplement émaillé et nous sommes obligé de le vernir ensuite dans un bain.
Comme ça ce faisait beaucoup au XX siècle et comme beaucoup de pays continuent à le faire.
Le fil non imprégné est moins cher.
De plus, la couche de vernis présente sur le fil crée une surépaisseur. Il est plus difficile pour le bobineur de faire rentrer les bobines dans les encoches du moteur car celles ci sont souvent dimensionnées très juste.
(Bien sur, ce cas ne s'applique pas à notre rotor.)

Pour les puristes, mais personne ne le fait, on imprègne à vide, ce qui demande un matos non compatible avec un petit atelier. De toutes façons, sur de petites bobines, si le vernis est assez fluide, il arrive à pénétrer partout si on le trempe suffisament longtemps. Pour de gros bobinages, il y a d'autres astuces sans passer par l'imprégnation à vide.
Une fois le bobinage bien poisseux, on l'étuve afin que le vernis durcisse en polymérisant. Le vernis sert à renforcer l'isolation électrique et la tenue mécanique.
Il est certain que vernir un bobinage déjà verni sert plus à renforcer la tenue mécanique qu'à renforcer l'isolement car comme tu le fais remarquer; dans ce cas, le vernis neuf ne peut pénétrer dans les spires.
Sur des moteurs industriels, on ne revernis pas un moteur ancien, car à part coller la merde un peu plus, ça ne sert pas à grand chose puisque ça ne vernis que les spires externes.
Pour les bagues, on les passe au tour si elles sont ovalisées, sinon, un petit coup de papier pour désoxyder et enlever les petites marques suffit.


Dernière édition par caramba le Lun 3 Avr 2017 - 22:09, édité 1 fois
avatar
caramba


http://canboufo.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien préventif : jusqu'ou ?

Message  Luigi 2 le Lun 3 Avr 2017 - 21:36

Maintenant, un rotor adaptable neuf ça tourne autour de 100€...ça vaut le coup de le faire rebobiner? deux expériences malheureuses avec ma collection de rotors trépassés que j'ai tenté de faire rebobiner: le premier littéralement explosé, le second, après trois mois d'attente.... le gars me dit qu'il n'était pas sûr d'y arriver.

Luigi 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien préventif : jusqu'ou ?

Message  caramba le Lun 3 Avr 2017 - 22:04

Luigi 2 a écrit:Maintenant, un rotor adaptable neuf ça tourne autour de 100€...ça vaut le coup de le faire rebobiner? deux expériences malheureuses avec ma collection de rotors trépassés que j'ai tenté de faire rebobiner: le premier littéralement explosé, le second, après trois mois d'attente.... le gars me dit qu'il n'était pas sûr d'y arriver.
Très difficile à rebobiner car il faut séparer les 2 moitiés, avec un risque qu'une fois remonté, il explose.
Pour 100 Euros, j'en acheterais un neuf.
Par contre, il faudrait voir si le revernir dans le but de le rendre plus rigide ne permettrait pas de prolonger sa vie...
A essayer si vous connaissez un rebobineur. Ca ne devrait pas couter bien cher
avatar
caramba


http://canboufo.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien préventif : jusqu'ou ?

Message  gunthar le Mer 12 Avr 2017 - 0:29

BernardP a écrit:Il se murmure dans les milieux bien informés que Gunthar descendrait chez Sabater en moto-train ...
siffle


Même pas. Z'ont pas voulu. Trop lourde, dépasse la charge à l'essieu, matériel ferroviaire pas compatible qu'ils ont dit. 
M'enfin, quoi
" />

Du coup, j'ai du prendre la route. Pfff, ça m'a crevé.  j'ai eu que de la flotte et aussi des orages d'Orléans à Eymoutiers. Du coup, la moto est toute dégueu, des insectes répugnants écrasés sur le pare-brise, du jus de chaussée sur les roues. 

Et je vous raconte pas la galère que ça a été de la charger avec tout le paquetage sur la remorque. Mais ça valait le coup.

- Pizza m'a branché mes deux antibrouillards sans y mettre le feu. Le feu à la moto je veux dire. Il a même pas ricané quand j'ai mis du scotch américain entre les pattes de fixation et les pare-cylindres. Il m'a juste demandé gentiment de le retirer parce que sinon ça isolerait la masse. J'ai pas vu de masse, juste un marteau mais je l'ai retiré. Après, comme j'avais peur de faire des conneries, j'ai plus rien fait, j'ai regardé pour m'instruire. Maintenant, je sais ou est le régulateur et le boitier d'allumage. Faudra que je pense à apprendre à retirer le réservoir.
- Beaujolais Racer a serré les boulons de fixation. Le strabisme divergent des AB est à peine perceptible, même pas 20%. Sauf à gauche, c'est plutôt 30%, un peu comme moi en fait. Peut-être qu'il a voulu faire du sur mesure.
" />

- 200 km plus bas, Nortonton a serré les boulons de réglage en hauteur. C'est mieux parce qu'avant, ils se couchaient en arrière avec le vent.
- Après la vidange, Monsieur Sabater a bien palpé les membranes des carbu. Impeccables qu'il a dit. Et d'ailleurs, la moto a vachement bien roulé entre chez Pizza et Sabater, dans les 40 km quand même. Mais comme je vais bientôt avoir 50 000 km, je me demande si ça serait pas quand même plus prudent de refaire l'embrayage et les guide soupapes.

gunthar


Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien préventif : jusqu'ou ?

Message  beaujolais racer le Mer 12 Avr 2017 - 7:46

Sale, cette moto, à chier:


L'élite électrique flatistanaise:
avatar
beaujolais racer


Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien préventif : jusqu'ou ?

Message  PizzaRoller le Mer 12 Avr 2017 - 7:49

Tes photos montrent bien que Toulouse est aux antipodes de Paris, c'est renversant ! souris 

Tes guides et embrayage peuvent attendre au moins 100 000 km, là, c'est juste rodé !

____________________
Toutélectrix                 À l'âge de bière, l'homme habitait dans des tavernes ...
avatar
PizzaRoller


http://forum.bmwc1.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien préventif : jusqu'ou ?

Message  beaujolais racer le Mer 12 Avr 2017 - 7:53

PizzaRoller a écrit:Tes photos montrent bien que Toulouse est aux antipodes de Paris, c'est renversant ! souris 

Tes guides et embrayage peuvent attendre au moins 100 000 km, là, c'est juste rodé !
T'es fou, 50000 le moteur est mort.
Tu as meilleur compte à acheter un moteur complet, neuf.
Et comme je suis bon prince, je te débarrasse du vieux pour 150€
avatar
beaujolais racer


Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien préventif : jusqu'ou ?

Message  Francesco le Mer 12 Avr 2017 - 8:34

gunthar a écrit:- Après la vidange, Monsieur Sabater a bien palpé les membranes des carbu. Impeccables qu'il a dit. Et d'ailleurs, la moto a vachement bien roulé entre chez Pizza et Sabater, dans les 40 km quand même. Mais comme je vais bientôt avoir 50 000 km, je me demande si ça serait pas quand même plus prudent de refaire l'embrayage et les guide soupapes.
Tu prends quand même un sacré risque si tu ne refais que ça......Mais j'ai bien compris que tu étais un aventurier qui aime les challenge les plus fous !
avatar
Francesco


Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien préventif : jusqu'ou ?

Message  Dom le Mer 12 Avr 2017 - 9:23

beaujolais racer a écrit:

Tiens, un sous sol connu souris
avatar
Dom


Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien préventif : jusqu'ou ?

Message  PizzaRoller le Mer 12 Avr 2017 - 9:26

Il y a quelques pétoires flatistanaises qui sont passé par là ... en plus des C1 clin

____________________
Toutélectrix                 À l'âge de bière, l'homme habitait dans des tavernes ...
avatar
PizzaRoller


http://forum.bmwc1.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Entretien préventif,jusqu'ou,?

Message  Airedale 09 le Mer 12 Avr 2017 - 9:48

Et il parait qu'il y en a encore d'autres qui vont y passer biker

Airedale 09


Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien préventif : jusqu'ou ?

Message  Dom le Mer 12 Avr 2017 - 9:55

De plus, le taulier a une bonne cave à bière souris
avatar
Dom


Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien préventif : jusqu'ou ?

Message  PizzaRoller le Mer 12 Avr 2017 - 9:58

Airedale 09 a écrit:Et il parait qu'il y en a encore d'autres qui vont y passer biker

J'ai tous tes petits morceaux, va falloir trouver le temps des mettre dedans.

____________________
Toutélectrix                 À l'âge de bière, l'homme habitait dans des tavernes ...
avatar
PizzaRoller


http://forum.bmwc1.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien préventif : jusqu'ou ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum