Les pétoires qui tirent...

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les pétoires qui tirent...

Message  caramba le Jeu 29 Juin 2017 - 19:02

montagnard67 a écrit:Half-track avec Panzer écrit dessus ????
Encore un acte honteux de sabotage.
Il n'y a plus de respect !
avatar
caramba


http://canboufo.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les pétoires qui tirent...

Message  J.marc le Jeu 29 Juin 2017 - 19:40

caramba a écrit:
breizracer a écrit:Ben voilà, un boche qui est allé se faire voir chez les grecs...
Enfin, à l'époque de Tintin, c'était pas encore la mode.
C'est ça qu'ils avaient les méchants chez Tintin. Mais je n'arrive pas à retrouver le titre de la BD
Ça m'énerve, j'ai pas trouvé non plus. 
Pourtant je l'ai vu aussi ce flingue chez les méchants! Suspect
avatar
J.marc


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les pétoires qui tirent...

Message  Seven le Jeu 29 Juin 2017 - 23:20

zouaverifle a écrit:Luger ne prends qu'un G....lol!

ZR
Cépafo, j'aurais pu contrôler

  fuit

Pour la curiosité 
https://fr.wikipedia.org/wiki/Luger_P08
avatar
Seven


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les pétoires qui tirent...

Message  Motocine le Ven 30 Juin 2017 - 8:21

barney gumble a écrit:Motocine, c'est pas la parade militaire qu'il y a entre Canet en Roussillon et Saint Cyprien Plage? Si c'est le cas, quand j'y étais allé, les mecs en char s'amusaient à faire des tours sur un terrain vers la zone portuaire de Saint Cyp. C'est impressionnant ces bestiaux de plusieurs dizaines de tonnes rouler à fond dans un terrain accidenté...
Affirmatif 

Il y avait du matériel même du côté des motos 


" />

" />

" />


Le char Tigre est arrivé sur camion plateau directement sur la plage car il était équipé de chenilles métalliques  ( bonjour la route )
avatar
Motocine


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les pétoires qui tirent...

Message  Motocine le Ven 30 Juin 2017 - 9:14

caramba a écrit:
montagnard67 a écrit:Half-track avec Panzer écrit dessus ????
Encore un acte honteux de sabotage.
Il n'y a plus de respect !
Je suppose que c'est du l'humour car sur le côté de l'engin il y avait la destination Berlin et les cocardes des avions abattus de la Luftwaffe clin

Bon je vous demande de tourner la tête, c'est beau l'informatique  faché


" />

drunken

Les Stukas avec leur sirène de piqué (mes parents et peut être les vôtres en ont encore le souvenir) 

avatar
Motocine


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les pétoires qui tirent...

Message  Proteus le Ven 30 Juin 2017 - 9:55

C'est pas tout à fait un Stuka sur ta photo, ce serait plutôt un Me-109...   clin

Et sinon, ayant été militaire pendant 33 ans, j'ai du tirer avec tout ce qu'on avait en stock chez nous, à savoir :

- GP 9mm
- Uzi 9mm
- AFN .30 (à mes débuts, en 1983)
- FM .30 (pareil)
- Browning 12.7 dont au sujet duquel fallait changer le canon bien bouillant toutes les deux boites de muns, avec les gants en amiante idoines (je l'aimais bien, celle-là, elle envoyait du pâté, et loin en plus)
- FNC 5.56 (à la fin)
- Minimi 5.56 (pareil)

Sinon, à distance, ce n'est pas moi qui poussait sur le bouton, j'ai vu partir du 100 mm à la cadence de 90 coups-minute, plutôt impressionnant, et de la roquette anti-sous-marin de 375 mm (fallait repeindre la moitié du bateau après chaque tir), du Sea-Sparrow aussi, on avait de l'Exocet à bord mais trop cher pour tirer, et le plus flippant, c'est quand un missile "Tomahawk" vous passe à 20 mètres au dessus de la tête pour aller faire Plaouff chez notre poteau Saddam...



Et pour le privé, j'avais récupéré au décès de mon oncle d'Afrique un Smith & Wesson .45 ACP avec quatre ou cinq numéros d'arme différents gravés dessus et qui avait trop vécu pour pouvoir encore tirer, et puis une réplique Pietta d'un Colt Army 1860 avec lequel je tirais de temps en temps.

Et puis un jour, les képis m'ont envoyé un beau courrier pour me convoquer à la Kommandantur pour inspecter les armes, m'ont tellement cassé les burnes avec cette législation belge où on t'emmerde dès que tu t'achètes un rasoir Gillette à trois lames (plus la mousse à raser à la lanoline) que j'ai tout laissé là, ça ne valait pas grand-chose au plan financier ni même historique.

Je suis sorti de là les mains vides, la conscience tranquille (quelques kékés à la maison abusant de produits un tout petit peu illicites et qui auraient pu avoir envie de jouer au coveboi), après avoir signé quelques fafs, et les armes sont parties dans le haut fourneau 6, avant que celui-ci ne soit dynamité récemment
avatar
Proteus


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les pétoires qui tirent...

Message  PizzaRoller le Ven 30 Juin 2017 - 10:22

Motocine a écrit:
Les Stukas avec leur sirène de piqué (mes parents et peut être les vôtres en ont encore le souvenir) 


Bf 109 E.

Un Stuka, Ju87, c'est ça :

avatar
PizzaRoller


http://forum.bmwc1.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les pétoires qui tirent...

Message  Motocine le Ven 30 Juin 2017 - 10:30

Je pense que tu as fait le bon choix PROTEUS car même en France tu risques quelques ennuis en gardant des armes de guerres sans avoir les papiers qui vont bien.

J'avais un oncle dans la résistance durant la WW2 dans les Alpes. Dans son sous sol en terre battu , j'avais déterré des papiers gras en pleine terre avec des armes piquées aux troupes allemandes en pièces détachées. Dans la graisse de porc tout était en parfait état de fonctionner. Les armes remontées ont fini à la gendarmerie et BASTA.

hii hii
avatar
Motocine


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les pétoires qui tirent...

Message  Titi85 le Ven 30 Juin 2017 - 10:54

Je vois qu'il y a des connaisseurs, une idée de ce que sait ?:

avatar
Titi85


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les pétoires qui tirent...

Message  Proteus le Ven 30 Juin 2017 - 12:18

en haut à droite, on dirait un Colt 45 mod 1911, et au milieu, juste dessous, un Luger avec son mécanisme de recul très particulier.
avatar
Proteus


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les pétoires qui tirent...

Message  caramba le Ven 30 Juin 2017 - 12:34

Proteus a écrit:

Et pour le privé, j'avais récupéré au décès de mon oncle d'Afrique un Smith & Wesson .45 ACP avec quatre ou cinq numéros d'arme différents gravés dessus et qui avait trop vécu pour pouvoir encore tirer, et puis une réplique Pietta d'un Colt Army 1860 avec lequel je tirais de temps en temps.
C'est sur que si ton oncle était au Congo dans les années 60, le Smith & Wesson a du servir
avatar
caramba


http://canboufo.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les pétoires qui tirent...

Message  Proteus le Ven 30 Juin 2017 - 13:19

Disons que ma tante appelait cette arme "son assurance-vie".

Oncle Robert, le demi-frère de mon père, assez particulier comme bonhomme, né français en 1917, soldat français du côté de Sedan en 1940, PG en Allemagne, engagé volontaire dans la Werhmacht pour aller casser du coco sur le front de l'Est, pour se retrouver apparemment enrôlé dans l'Afrika Korps, fait très vite prisonnier par les anglais, et évadé du camp de prisonnier anglais pour se cacher au Sénégal.

On a su tout ça quand mon père a dû hériter de son père, vers septembre 1944, quand les frisés ont décarré, fallait retrouver ledit Robert soit vivant soit mort, et après moult recherches dans les archives françaises, allemandes et anglaises, on l'a retrouvé agent import-export (pour ce que ça veut dire, hein?) en 1952...

Après avoir pris sa retraite assez vite, avant ses 60 ans, il a été s'établir en Autriche en 1972, où il a vécu tranquille, jusqu'à son déménagement définitif à la Charité-sur Loire (voir ci-dessous).

Sa deuxième épouse était originaire de la Charité-sur-Loire, elle aussi avec un parcours un peu hors-normes, infirmière dans l'armée française, elle a été la dernière infirmière à monter dans le dernier C-47 qui a quitté Dien-Bien-Phu tout juste avant l'attaque finale. Tout ça pour finir elle aussi à Dakar, où elle a rencontré le beau Robert, qu'elle a épousé en justes noces...
avatar
Proteus


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les pétoires qui tirent...

Message  caramba le Ven 30 Juin 2017 - 15:17

Proteus a écrit:Disons que ma tante appelait cette arme "son assurance-vie".

Oncle Robert, le demi-frère de mon père, assez particulier comme bonhomme, né français en 1917, soldat français du côté de Sedan en 1940, PG en Allemagne, engagé volontaire dans la Werhmacht pour aller casser du coco sur le front de l'Est, pour se retrouver apparemment enrôlé dans l'Afrika Korps, fait très vite prisonnier par les anglais, et évadé du camp de prisonnier anglais pour se cacher au Sénégal.

On a su tout ça quand mon père a dû hériter de son père, vers septembre 1944, quand les frisés ont décarré, fallait retrouver ledit Robert soit vivant soit mort, et après moult recherches dans les archives françaises, allemandes et anglaises, on l'a retrouvé agent import-export (pour ce que ça veut dire, hein?) en 1952...

Après avoir pris sa retraite assez vite, avant ses 60 ans, il a été s'établir en Autriche en 1972, où il a vécu tranquille, jusqu'à son déménagement définitif à la Charité-sur Loire (voir ci-dessous).

Sa deuxième épouse était originaire de la Charité-sur-Loire, elle aussi avec un parcours un peu hors-normes, infirmière dans l'armée française, elle a été la dernière infirmière à monter dans le dernier C-47 qui a quitté Dien-Bien-Phu tout juste avant l'attaque finale. Tout ça pour finir elle aussi à Dakar, où elle a rencontré le beau Robert, qu'elle a épousé en justes noces...
A l'époque, on pouvait facilement acquérir une assurance vie.

Lui aussi avait 2 épouses, c'est bien.

Dakar à cette époque, était beaucoup plus calme que Léopoldville, Stanleyville ou Elisabethville.
Le seul fait d'arme que j'ai entendu en 1985 à Dakar par une vieille dame (Janine) qui vendait encore occasionnellement ces charmes (à 70 ans), c'était celui d'un militaire, qui tellement bourré, s'était noyé dans les toilettes après la guerre. C'est bien triste mais évitable.
D'après elle, après la guerre, pour une jeune femme blanche prêt à payer un peu de sa personne, l'argent coulait à flots. Au fil des années, et à force d'abnégation, elle devenait elle même patronne en formant quelques jeunes recrues locales de très bonne volonté. On pouvait déjà parler de transfert de technologie.
Qui ne se souvient pas de "Chez Claudette" à Dakar ?
Les histoires qui se sont passées à l'époque au Congo Belge sont autrement plus dramatiques, surement comparables à celle d'Algérie.
En AOF et en AEF, la décolonisation a été beaucoup plus calme et de nombreux français établis depuis longtemps dans ces territoires y sont restés.
Maintenant, pour l'individu qui est prêt à abandonner l'illusoire confort des pays dits civilisés, il y a de belles aventures à tenter dans des pays qui offrent encore une certaine liberté de vie et d'entreprendre.

Cependant, on a l'impression que les jeunes préfèrent le cocon douillé des miettes que l'assistance gouvernementale veut bien leur octroyer plutôt que d'aller voir ailleurs si l'herbe n'y est pas plus verte. (J'ai pas dit bonne à fumer - ce qui est totalement incompatible avec ce type d'aventure).

Attention mesdemoiselles!. Pour les jeunes femmes qui s'imagineraient pouvoir encore faire fortune dans ce noble art, tout le marché est actuellement dominé par les marocaines, les chinoises et même les Russes (surement des princesses fuyant le bolchévisme). Bien sur, la qualité du travail "made in France" s'en ressent énormément (toujours copiée, jamais égalée), mais une fois de plus le sérieux de la prestation n'a pas supporté la dictature de l'argent.
C'est bien triste.
Mais que voulez vous, depuis que le "Nuit St George" fut remplacé par du Don Simon en brique, il ne faut pas s'étonner que Messaline soit remplacée par Babouchka ou Zoubida.


Dernière édition par caramba le Ven 30 Juin 2017 - 17:42, édité 3 fois
avatar
caramba


http://canboufo.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les pétoires qui tirent...

Message  zouaverifle le Ven 30 Juin 2017 - 15:24

Titi85 a écrit:Je vois qu'il y a des connaisseurs, une idée de ce que sait ?:

Le "Colt" est un Crossman à air comprimé en 4,5mm.....les vrais Colt ont deux vis au niveau des plaquettes...
À sa droite, un pistolet d'alarme avec son embout lance fusée 
En haut à gauche, on dirai un vrai P08 mais qui a bien vécu aie j'ai des doutes car par de portière amovible...Une copie ?
À sa droite un pistolet type Ruby semble t il.

ZR
avatar
zouaverifle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les pétoires qui tirent...

Message  zouaverifle le Ven 30 Juin 2017 - 15:25

Titi85 a écrit:Je vois qu'il y a des connaisseurs, une idée de ce que sait ?:

Le "Colt" est un Crossman à air comprimé en 4,5mm.....les vrais Colt ont deux vis au niveau des plaquettes...
À sa droite, un pistolet d'alarme avec son embout lance fusée 
En haut à gauche, on dirai un vrai P08 mais qui a bien vécu aie j'ai des doutes car par de portière amovible...Une copie ?
À sa droite un pistolet type Ruby semble t il.

ZR
avatar
zouaverifle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les pétoires qui tirent...

Message  Dom le Ven 30 Juin 2017 - 15:26

Tiens, y a de l'écho souris
avatar
Dom


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les pétoires qui tirent...

Message  zouaverifle le Ven 30 Juin 2017 - 15:26

L'étui noir est un étui gendarmerie pour MAC 50

ZR
avatar
zouaverifle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les pétoires qui tirent...

Message  Titi85 le Ven 30 Juin 2017 - 15:34

Merci à vous !
avatar
Titi85


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les pétoires qui tirent...

Message  Fatalan le Ven 30 Juin 2017 - 15:51

J'aime aussi faire des trous dans des cartons et je possède aussi quelques outils qui vont bien!

Korth 22Lr

S&W 14/3 k 38 masterpiece  38 Special

FN Browning Concours 150 (Medalist) 22Lr

Pardini SP New 22Lr

CZ 97B .45 ACP  et   CZ 75 Tactical Sport Orange 9mm

CZ 75 Tactical Sport Orange 9mm

CZ 455 Evolution 22Lr
avatar
Fatalan


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les pétoires qui tirent...

Message  Motocine le Mer 5 Juil 2017 - 14:59

FATALAN, en Belgique du côté de Herstal , on fabrique probablement un des meilleurs pistolets 



Le FN Five seveN

https://fr.wikipedia.org/wiki/FN_Five-seveN

Je crois qu'il équipe la police ou l'armée Israélienne mache
avatar
Motocine


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les pétoires qui tirent...

Message  Proteus le Mer 5 Juil 2017 - 15:25

le "Five-Seven" est en dotation à l'armée belge aussi, d'abord pour les pilotes (chasse et transport) en mission à l'étranger, puis ils ont été distribués aux mecs qui montent de garde.

Le reste de la troupe utilise encore les antiques GP jusqu'à la fin des muns disponibles, puis passeront au 5-7 aussi.

Quand je suis entré à la Marine en 1983, ils étaient en train de retirer du service les Colts .45 ACP, j'ai raté ca!
avatar
Proteus


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les pétoires qui tirent...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum