Restauration....et emmerdes

Aller en bas

Restauration....et emmerdes

Message  hM2BAR le Dim 1 Oct 2017 - 15:15

Bonjour,

    Un peu d'historique.....

    Juillet 2016 décision de restaurer mon R100S de janvier 77 est prise. Ne connaissant pas le passé de cette moto, j'ai voulu "assurer" coté moteur.
RDV  pour le 1er décembre est donc pris chez un mécano ayant une très belle vitrine de savoir-faire sur face de bouc. Très bon accueil avec tutoiement
de rigueur; je lui fais part des problèmes constatés et lui laisse champ libre pour une fiabilisation complète du moteur.

    Je lui laisse donc le moteur sur un bâti ainsi que le cadre et quelques autres pièces pour peinture epoxy en lui spécifiant bien d'enlever AVANT PEINTURE
les cuvettes de direction ainsi que l'arbre de transmission ( en prévision d'un arbre avec amortisseur).

    Quatre mois plus tard, enfin, le cadre est prêt.......mais ni cuvettes, ni arbre n'ont été enlevés !!

    Sept mois plus tard, enfin le moteur est prêt.....mais les emmerdes vont commencer.

    La partie cycle étant déjà prête, je monte le moteur seul et sans une égratignure peinture.....mais impossibilité d'amorcer la lubrification coté gauche au démarreur,
ni même moteur tournant.
Démontage: verdict, trop de pâte à joint. Mais aussi découverte d'un roulement aiguille cassé et axe bien marqué.
La confiance n'y étant plus, je me suis donc lancé aussi dans le démontage coté droit; d'autant plus qu'il n'avait même pas rattrapé le jeu axial important des culbuteurs.

    Démarrage du premier coup, ouf !
   Je prends la route pour un petit essai: quelques cafouillages, mais passé 2000trs tout va bien.
Après 150kms le moteur recommence à cafouiller et à "éternuer" . Ce cafouillage se passe au sortir du ralenti; de 1000 à 1500/1800 trs.
Tout est neuf dans les carbus les niveaux de cuves sont identiques et vus suivant le RTM.
 
   Après dépose du coude d'admission carbu gauche et remise en route, j'ai la confirmation d'un retour de pression dans le carbu.
Donc dépose des 2 cache-culbus pour confirmer ma crainte: quasiment plus de jeu à froid aux culbus en 150kms !!!!
 
  Soupapes et guides on été changés par le mécano et je suis sûr de mes réglages effectués après repose des cylindres et culasses.
(15 et 20 PMH compression)

Alors, à votre avis, les sièges n'ayant pas été changés:
  -   y a-t-il eu récession suite à mauvais montage ou aurait-il dû faire un rodage soupapes ?
  -   peut-être un mauvais calage de distribution ? la chaine ayant été changée.
  -   Ou encore problème de calage allumage ? Je suis en double allumage (2 bobines double sorties en parallèle) avec rupteur.

  J'ai donc repris mes jeux culbus, les éternuements persistent mais de moindre intensité.

  Maintenant que les soupapes sont libérées, y a-t-il un rique à rouler ? Je mise sur la possibilité  d'obtenir l'étanchéité  avec le rodage.


  Voilà, Je ne mets pas en doute les compétences de ce mécano.......je l'accuse juste d'avoir bâclé le travail. Sa défense s'est tenue
à me répondre que cela pouvait arriver et que pour lui, les culbus étaient en  bon état au remontage. Je n'ai donc pas pris la peine de le recontacter
pour le problème de soupapes.

hM2BAR


Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration....et emmerdes

Message  jbt le Dim 1 Oct 2017 - 17:09

Il peut arriver après réfection d'une culasse qu'il soit nécessaire de reprendre le réglage des culbus, le temps que la soupape se mette en place sur le siège: cependant orsqu'on change les guides, il faut IMPERATIVEMENT retailler les sièges de soupapes - et les soupapes si elles ne sont pas neuves afin d'assurer la coaxialité de la soupape et du siège.
Ca demande un outillage précis, onéreux, que peu de garages ont. Par contre les ateliers de reconditionnement de moteur et de culasses en particulier, ont ça, et surtout savent s'en servir. Ne fais pas de rodage, ça ne résoud pas durablement le problème: il faut retailler pour obtenir deux anneaux de contact plans et parallèles.

Ceci dit, tu ne précises pas quel type de guides ont été utilisés.
J'ai eu de très mauvaises expériences avec des guides qui ne venaient pas de chez BMW, vendus par motorworks et motobins. Malgré un montage et un centrage soigné, ils présentaient après 500 km un jeu plus important que ceux qui avaient été changés.

Si tu as monté un double allumage, il faut aussi modifier l'avance en la réduisant et redéfinir une courbe d'allumage. Difficile avec un allumeur à rupteurs à moins de jouer avec les masselottes et ressorts.

Le constat de pâte à joint qui bouche le moteur m'inciterait à ne pas confier à nouveau ce moteur à celui qui te l'a monté et à mettre en branle une expertise.
avatar
jbt


Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration....et emmerdes

Message  beaujolais racer le Dim 1 Oct 2017 - 17:14

Roule et surveille ton jeu aux culbus (de toute façon tu le sens tout de suite sur le ralenti quand ce jeu est insuffisant)
Si ça ne bouge plus , c'est que tout s'est mis normalement en place comme ça arrive parfois sur des culasses partiellement refaites.
Si le jeu varie à nouveau, démonte
avatar
beaujolais racer


Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration....et emmerdes

Message  BravoFox le Dim 1 Oct 2017 - 17:27

Très frustrant.
As tu payé la facture?

BravoFox


Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration....et emmerdes

Message  hM2BAR le Lun 2 Oct 2017 - 0:05

Bonsoir et merci pour vos réponses.

  Encore une question: J'avais réglé pile-poil mon allumage en statique 6° avant PMH et pas de décalage droit gauche ...parfait!

  Suite à ces retours dans l'admission, j'ai aussi recontrolé l'avance et j'ai trouvé un retard de 6° après le PMH.
 Est-ce que cela peut être la cause de ce problème ?

 Et aussi: pensez-vous qu'un allumage Boyer Bransden serait compatible avec un double allumage ou au moins préférable au rupteur ?

 Oui , la note a été réglée; le moteur étant sur un bâti, je n'ai pas pu faire d'essai.


merci

hM2BAR


Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration....et emmerdes

Message  jbt le Lun 2 Oct 2017 - 7:08

Si les 6° d'avance se transforment en 6° de retard, oui, ça peut expliquer ton problème! Soit tu as mal resserré le plateau d'avance, soit...la distribution est en train de se décaler par allongement de la chaîne ou rupture d'un tendeur.
Il faut faire une mesure en dynamique du calage, et comme expliquer plus haut, si tu as un double allumage, redéfinir une courbe avec une avance quasi-nulle au ralenti et réduite à bas régime: puisqu'il y a deux départs de fronts de flamme dans la chambre de combustion il faut deux fois moins de temps pour que tout le mélange s'enflamme. Ca n'a plus grande importance à partir du moment où de toute façon le régime moteur ne laisse plus assez de temps pour tout brûler, simple ou double allumage.
Tu peux passer sur un allumage électronique qui te permet de gérer ces paramètres mais ça ne servira à rien si toute la chaîne bobines/fil HT/anti parasites/ bougies n'est pas compatible avec l'allumage en termes de résistance. Il y a quelques moteurs qui ont un double allumage, mais une seule étincelle... siffle
avatar
jbt


Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration....et emmerdes

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum