Championnat Racing Side-Car Mania 2018.

Aller en bas

Championnat Racing Side-Car Mania 2018.

Message  ffrd le Mar 8 Mai 2018 - 7:28

Salut a tous. coucou

Les bassets vous plaisent ?
vous aimez regarder des courses de side-car de piste anciens ?
Sur quelques posts avec d'autres flatistanais  nous évoquons le Championnat RSCM -Racing Side-Car Mania.
Le RSCM c'est en bref un regroupement de copains qui aiment se tirer le bourre avec des machine a 3 roues pour gagner.
Pas de machines de collection, mais pas d'ovnis avec des blocs de 300CV bourrés d'assistances.
J'ouvre ce post j'espère qu'il plaira au amateurs.

flatistanais qui pilotez un side de course, ou mécaniquez, aidez sur les paddocks ou que vous assistez à une épreuve de ce Championnat fort sympathique, allez-y de votre prose et de vos photos.

Alors je commence avec le side 46, je laisse les copains prendre le relais.

Précision ; afin que ce post ne parte pas en live, je propose que nous le limitons au seul Championnat RSCM, on passe sous silence nos glorieux aînés ou aux sides d'autres catégories, ce n'est pas la place non plus des sides exposés dans des musées poussiéreux ou non ou alors ouvrez un autre sujet.

Alors :
5
4
3
2
1
Ignition !


Retour sur le début de saison du side N°46.

Avant la première épreuve du Championnat, c’est sur le circuit de Lurcy-Lévis (03) les 9, 10 et 11 Mars, que traditionnellement les sidecaristes « bitume » se retrouvent pour les derniers tests et réglages avant le début des premières épreuves des différents championnats.
Pour l’équipage du basset 46 ce déverminage se fit dans la douleur, une baisse alarmante de la pression d’huile suivie d’une casse d’une vis de culbuteurs nous ont pourri les premières séances de roulage. 

Après un retour express à l’atelier dans la nuit de vendredi a samedi et de sérieuses séances de mécanique, dimanche le moral remonte en flèche et Pascal se régale de sa nouvelle motorisation « j’ai un moteur de course ! ».


Le déverminage achevé avec succès et non sans efforts, les réglages affinés, c’est sur le circuit « Paul Ricard » (83) le WE du 24 et 25 Mars que le baptême du feu s’est déroulé.
Il avait neigé le Mercredi 21 sur le Var et pas qu’un peu !

C’est avec des températures et un vent digne des plateaux de Haute-Loire que les 26 équipages ; français, belge et anglais présents sont prêts à en découdre sur le tracé éprouvant pour les machines et les hommes et femmes qui les drivent. Toujours aussi long de 5.842Km, réaménagé, ressurfacé en prévision du grand-Prix de France de F1, il est encore plus rapide que l’année passée, en moyenne les chronos descendent de 7 secondes au tour. Eprouvant pour le pilote et le passager mais aussi pour la mécanique ; les moteurs et transmissions sont mis à rude épreuve sur les longues lignes droites avalées « gaz en grand. Dans ces moments de forte sollicitation, votre savoir-faire nous a bien aidés.
Pascal le pilote ; 58 ans et Olivier le passager, 40 années aux compteurs découvrent ce mythique circuit et la nouvelle motorisation.  Les essais du vendredi se sont déroulés sans anicroche et l’équipage se classe en 10e position sur la grille de départ. Bien partis, pour la première course du samedi, ils sautent plusieurs attelages lors de freinage hardis et passent sous le drapeau à damier en 7e position. Pas mal pour une première fois !
La seconde course le dimanche se solde par une 5e place, belle performance là encore. La mécanique  fonctionne à merveille, aucuns soucis à déplorer, juste un entretien soigneux entre les deux manches.

Nous quittons le circuit varois 5e au classement général du championnat


Croix en Ternois.
Nous sommes dans le Pas de Calais ce WE des 27, 28 et 29 Avril pour la seconde manche du Championnat side-car Classic, pas de soleil, mais de la pluie et du vent, beaucoup de vent qui ne sèchera jamais complètement la piste tout au long de ce Week-End. 



Croix en Ternois est un petit circuit de 2000 mètres de développement, la piste est large et autorise toutes les figures acrobatiques, 6 virages et une courte ligne droite pimentent le travail des pilotes et des passagers.

Croix est une étape importante pour nous, il y a trois courses au programme en plus de la séance d’essais chronos et quatre séances d’essais libres. Toutes ces séances d’essais nous permettent de valider le choix de la démultiplication finale et d’affiner les réglages moteurs et châssis, mais aussi de tester un nouveau maping, nous avons maintenant le choix entre deux modes : sprint ou course.
Les essais libres se passent sur une piste relativement sèche et sans pluie, Pascal et Olivier tournent régulièrement en 1’ 10’’. c’est prometteur pour le reste du WE. Las les essais qualificatifs du samedi matin tournent au cauchemar, des coupures moteurs et des ratés ruinent nos efforts. De retour au box une cosse de batterie éprise de liberté nous condamne à la 15e place, en fond de grille de départ.

Photo JF Janvier.
 
Première course l’après-midi,  bon départ pour notre équipage qui sans férir double 6 concurrents dans le seul premier tour. A la fin du 3e passage le moteur ratatouille entrainant des ruades qui mettent a mal Olivier le passager. Malgré un arrêt pour un changement de bougies nous terminons non classés –faute d’avoir roulé 75% de la distance-. Consolation, notre meilleur chrono est de 1’11’’662 sur une piste humide. L’examen attentif du faisceau électrique nous révèle une cosse d’alimentation de l’allumage défectueuse.
Toutes les courses du dimanche se dérouleront entre deux averses. Le side 46 s’élance en avant dernière ligne de cette seconde manche. Pascal réalise le départ parfait et pointe à la 7e position au premier tour. En bagarre avec l’équipage N°08 tout au long de cette manche, l’équipe se classe 8e au final. Meilleur chrono 1’ 15’’ 822.
La troisième et dernière course Pascal et Olivier partent de la 4e ligne sur la grille. La lutte est âpre entre les équipages, c’est un chassé-croisé continuel, les pilotes jouent d’adresse, les passagers passent de la roue du side pour virer au plus court à la roue motrice afin de donner plus d’adhérence. Au 8e tour c’est l’accrochage avec l’attelage N°71 au virage de l’épingle. Olivier est éjecté du panier mais reste sur ses jambes, Pascal reste aux commandes, moteur calé, il relance la mécanique et Olivier réintègre la plateforme. Pendant ce temps le concurrent N°49 ne se prive pas de les dépasser, mais Pascal ne s’en laisse pas compter, il repasse l’importun dans le tour suivant et ils franchissent le drapeau à damier en 7e position. Les dégâts sont limités à un carénage froissé et une pédale de frein tordue.

Photo JF Janvier.
 
Le bilan du WE ; arrivés 5e au classement général nous repartons de Croix en Ternois à la 7e place. Les précieux points de la première course nous font cruellement défaut. Prochaine étape Pau le WE des 26 et 27 Mai.


J'aurais l'occasion de vous parler des autres sides motorisés ou non par un flat à l'avenir.
avatar
ffrd


Revenir en haut Aller en bas

Re: Championnat Racing Side-Car Mania 2018.

Message  alfred_grouniache le Mar 8 Mai 2018 - 13:41

Merci François , c'est super de revivre ca de l'intérieur,

Que des furieux dans ce paddock , vivement que j'y retourne
avatar
alfred_grouniache


Revenir en haut Aller en bas

Re: Championnat Racing Side-Car Mania 2018.

Message  ffrd le Mar 8 Mai 2018 - 20:43

Salut Alfred. coucou

Des furieux c'est sûr !!!   bien
Il faut dire que depuis 5 ans ou je me suis immergé dans le grand bain RSCM, le niveau a prodigieusement monté !
Fini les attelages sur base de cadre de série 2 et de moteur gonflés, maintenant c'est du haute technologie a tous les étages et un niveau de pilotage qui fait plaisir a regarder.
C'est un beau championnat avec des gros morceaux de bonne ambiance et d'entraide dedans.

A bientôt de te regarder tourner du bord de la Pit-Lane.
biker
avatar
ffrd


Revenir en haut Aller en bas

Re: Championnat Racing Side-Car Mania 2018.

Message  FALCO13 le Sam 12 Mai 2018 - 13:31

Merci François pour ce post, nous allons suivre de près les résultats du 46 et nous vous souhaitons le meilleur a PAU (vu le nom du circuit,ça devrait le faire)
Joëlle et Georges lol!
ffrd a écrit:Salut a tous. coucou

Les bassets vous plaisent ?
vous aimez regarder des courses de side-car de piste anciens ?
Sur quelques posts avec d'autres flatistanais  nous évoquons le Championnat RSCM -Racing Side-Car Mania.
Le RSCM c'est en bref un regroupement de copains qui aiment se tirer le bourre avec des machine a 3 roues pour gagner.
Pas de machines de collection, mais pas d'ovnis avec des blocs de 300CV bourrés d'assistances.
J'ouvre ce post j'espère qu'il plaira au amateurs.

flatistanais qui pilotez un side de course, ou mécaniquez, aidez sur les paddocks ou que vous assistez à une épreuve de ce Championnat fort sympathique, allez-y de votre prose et de vos photos.

Alors je commence avec le side 46, je laisse les copains prendre le relais.

Précision ; afin que ce post ne parte pas en live, je propose que nous le limitons au seul Championnat RSCM, on passe sous silence nos glorieux aînés ou aux sides d'autres catégories, ce n'est pas la place non plus des sides exposés dans des musées poussiéreux ou non ou alors ouvrez un autre sujet.

Alors :
5
4
3
2
1
Ignition !


Retour sur le début de saison du side N°46.

Avant la première épreuve du Championnat, c’est sur le circuit de Lurcy-Lévis (03) les 9, 10 et 11 Mars, que traditionnellement les sidecaristes « bitume » se retrouvent pour les derniers tests et réglages avant le début des premières épreuves des différents championnats.
Pour l’équipage du basset 46 ce déverminage se fit dans la douleur, une baisse alarmante de la pression d’huile suivie d’une casse d’une vis de culbuteurs nous ont pourri les premières séances de roulage. 

Après un retour express à l’atelier dans la nuit de vendredi a samedi et de sérieuses séances de mécanique, dimanche le moral remonte en flèche et Pascal se régale de sa nouvelle motorisation « j’ai un moteur de course ! ».


Le déverminage achevé avec succès et non sans efforts, les réglages affinés, c’est sur le circuit « Paul Ricard » (83) le WE du 24 et 25 Mars que le baptême du feu s’est déroulé.
Il avait neigé le Mercredi 21 sur le Var et pas qu’un peu !

C’est avec des températures et un vent digne des plateaux de Haute-Loire que les 26 équipages ; français, belge et anglais présents sont prêts à en découdre sur le tracé éprouvant pour les machines et les hommes et femmes qui les drivent. Toujours aussi long de 5.842Km, réaménagé, ressurfacé en prévision du grand-Prix de France de F1, il est encore plus rapide que l’année passée, en moyenne les chronos descendent de 7 secondes au tour. Eprouvant pour le pilote et le passager mais aussi pour la mécanique ; les moteurs et transmissions sont mis à rude épreuve sur les longues lignes droites avalées « gaz en grand. Dans ces moments de forte sollicitation, votre savoir-faire nous a bien aidés.
Pascal le pilote ; 58 ans et Olivier le passager, 40 années aux compteurs découvrent ce mythique circuit et la nouvelle motorisation.  Les essais du vendredi se sont déroulés sans anicroche et l’équipage se classe en 10e position sur la grille de départ. Bien partis, pour la première course du samedi, ils sautent plusieurs attelages lors de freinage hardis et passent sous le drapeau à damier en 7e position. Pas mal pour une première fois !
La seconde course le dimanche se solde par une 5e place, belle performance là encore. La mécanique  fonctionne à merveille, aucuns soucis à déplorer, juste un entretien soigneux entre les deux manches.

Nous quittons le circuit varois 5e au classement général du championnat


Croix en Ternois.
Nous sommes dans le Pas de Calais ce WE des 27, 28 et 29 Avril pour la seconde manche du Championnat side-car Classic, pas de soleil, mais de la pluie et du vent, beaucoup de vent qui ne sèchera jamais complètement la piste tout au long de ce Week-End. 



Croix en Ternois est un petit circuit de 2000 mètres de développement, la piste est large et autorise toutes les figures acrobatiques, 6 virages et une courte ligne droite pimentent le travail des pilotes et des passagers.

Croix est une étape importante pour nous, il y a trois courses au programme en plus de la séance d’essais chronos et quatre séances d’essais libres. Toutes ces séances d’essais nous permettent de valider le choix de la démultiplication finale et d’affiner les réglages moteurs et châssis, mais aussi de tester un nouveau maping, nous avons maintenant le choix entre deux modes : sprint ou course.
Les essais libres se passent sur une piste relativement sèche et sans pluie, Pascal et Olivier tournent régulièrement en 1’ 10’’. c’est prometteur pour le reste du WE. Las les essais qualificatifs du samedi matin tournent au cauchemar, des coupures moteurs et des ratés ruinent nos efforts. De retour au box une cosse de batterie éprise de liberté nous condamne à la 15e place, en fond de grille de départ.

Photo JF Janvier.
 
Première course l’après-midi,  bon départ pour notre équipage qui sans férir double 6 concurrents dans le seul premier tour. A la fin du 3e passage le moteur ratatouille entrainant des ruades qui mettent a mal Olivier le passager. Malgré un arrêt pour un changement de bougies nous terminons non classés –faute d’avoir roulé 75% de la distance-. Consolation, notre meilleur chrono est de 1’11’’662 sur une piste humide. L’examen attentif du faisceau électrique nous révèle une cosse d’alimentation de l’allumage défectueuse.
Toutes les courses du dimanche se dérouleront entre deux averses. Le side 46 s’élance en avant dernière ligne de cette seconde manche. Pascal réalise le départ parfait et pointe à la 7e position au premier tour. En bagarre avec l’équipage N°08 tout au long de cette manche, l’équipe se classe 8e au final. Meilleur chrono 1’ 15’’ 822.
La troisième et dernière course Pascal et Olivier partent de la 4e ligne sur la grille. La lutte est âpre entre les équipages, c’est un chassé-croisé continuel, les pilotes jouent d’adresse, les passagers passent de la roue du side pour virer au plus court à la roue motrice afin de donner plus d’adhérence. Au 8e tour c’est l’accrochage avec l’attelage N°71 au virage de l’épingle. Olivier est éjecté du panier mais reste sur ses jambes, Pascal reste aux commandes, moteur calé, il relance la mécanique et Olivier réintègre la plateforme. Pendant ce temps le concurrent N°49 ne se prive pas de les dépasser, mais Pascal ne s’en laisse pas compter, il repasse l’importun dans le tour suivant et ils franchissent le drapeau à damier en 7e position. Les dégâts sont limités à un carénage froissé et une pédale de frein tordue.

Photo JF Janvier.
 
Le bilan du WE ; arrivés 5e au classement général nous repartons de Croix en Ternois à la 7e place. Les précieux points de la première course nous font cruellement défaut. Prochaine étape Pau le WE des 26 et 27 Mai.


J'aurais l'occasion de vous parler des autres sides motorisés ou non par un flat à l'avenir.
avatar
FALCO13


Revenir en haut Aller en bas

Re: Championnat Racing Side-Car Mania 2018.

Message  sam_tpr le Lun 14 Mai 2018 - 23:12

Salut François!

Tu suis l'équipage sur toutes les courses?

Car j'ai couru à Croix également et j'ai pas mal traîné dans le paddock side car pour me rincer les yeux. Ça m'ennuirais de t'avoir loupé sur ce si petit circuit!
avatar
sam_tpr


Revenir en haut Aller en bas

Re: Championnat Racing Side-Car Mania 2018.

Message  pockaman le Mar 15 Mai 2018 - 9:07

Comme François qui s'occupe de la mécanique du side n°46, je m'occupe (enfin Pocka Bikes, quoi) du side n°71 d'Olivier et Graziella, enfin la partie mécanique et transmission.
En fin d'année 2016, Olivier me demande de lui préparer un moteur "avec du couple, et fiable" pour participer au championnat RSCM 2017. Je me lance alors dans mes calculs et catalogues de pièces pour satisfaire mon client, le moteur pousse ses premiers cris pour le début de la saison. Quelques temps sont nécessaires pour mettre la bête au point correctement, tant du point de vue du moteur (souci d'allumage et carburation, un essai au banc a été nécessaire) que du châssis qui rencontre des problèmes de freinage et de suspensions. Néanmoins, à partir de la mi-saison 2017, l'ensemble est sain. Cet hiver, ouverture et révision. La révision fait apparaître que les coussinets de bielle mangent beaucoup. Une modification du système de graissage est alors mise en place.





Concernant le déroulement de la saison 2018, l'entraînement à Lurcy s'est bien passé, avec un moteur révisé, le même que l'année dernière, mais une boîte de vitesses Nova toute neuve. Une petite mise au point carbu au retour grâce aux infos mesurées sur place avec la sonde O2.

Par contre, au Castellet, si les essais se sont bien déroulés (le side 71 se qualifie 9ème sur la grille de départ sur 27 partants) la course ne s'est pas bien passée : Olivier n'a pas vérifié le niveau d'huile avant la course ( ), et dans la courbe de Signes le moteur a déjaugé à cause d'un niveau trop bas. Le moteur du 71 n'est pas équipé du système à carter sec qui permet d'éviter ces désagréments... Verdict : coussinets de bielle droite HS... retour à l'atelier pour une métrologie précise, le vilo est bon pour la rectif ! Il a fallu négocier sévère entre le rectifieur et la boîte de nitruration pour récupérer tout avant la course de Croix en Ternois... Remontage un peu dans le rush, et Olivier et Grazie partent pour Croix ! J'ai également recalculé le niveau d'huile nécessaire au mL près pour qu'on puisse en mettre au maximum sans risquer ni le déjaugeage, ni le refoulement.

A Croix, gros WE : quatre séances d'essais, trois courses... une qualif' sous la pluie permet à Olivier et Graziella de se qualifier au 8ème rang (milieu de grille, 15 partants). Pour la première course ils terminent à cette même place. La seconde course a lieu sous la pluie, ils finissent 5ème. La dernière course les voit finir 6ème. Ils sont super contents, ce sont les meilleurs résultats en course depuis leurs débuts l'année dernière.

La suite au prochain épisode...
Je vais essayer de mettre d'autres photos, mais j'en ai pô bôcoup.
avatar
pockaman


http://www.pockabikes.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Championnat Racing Side-Car Mania 2018.

Message  flattwin66 le Mar 15 Mai 2018 - 11:42

Tu peut pas faire un genre de nid d'abeille dans le carter afin de pas déjauger ?
J'ai un pote qui faisait du stunt avec des 900 cbr, il utilisait une huile filante histoire de pas avoir de soucis de lubrification lors de wheeling pousser.
Il a jamais cassé un moteur contrairement a d'autres avec une huile classique.
avatar
flattwin66


Revenir en haut Aller en bas

Re: Championnat Racing Side-Car Mania 2018.

Message  ffrd le Mar 15 Mai 2018 - 18:55

sam_tpr a écrit:Salut François!

Tu suis l'équipage sur toutes les courses?

Car j'ai couru à Croix également et j'ai pas mal traîné dans le paddock side car pour me rincer les yeux. Ça m'ennuirais de t'avoir loupé sur ce si petit circuit!

Salut Sam  coucou

j'ai entendu ton nom dans les Hauts-parleurs, j'ai bien tourné dans le paddock solo mais nada pas de fourgon immat dans la Nièvre ni de Yam.

Je serais à Pau mais je ne vais pas a Carole, ensuite les deux dernières courses.

Y a du taf sur les machine et je ne chôme pas, crois moi.

A bientôt.
avatar
ffrd


Revenir en haut Aller en bas

le 25 ne réponds plus ....

Message  chris-seven le Mer 30 Mai 2018 - 17:17

Hello Guys,
Pas trop le temps de niaiser sur le net ces derniers temps ...
on viens de terminer la troisiéme épreuve de la saison et le moteur n'est toujours pas correctement réglé !!
Pour cette derniére course le banc indique 76 cv à la roue mais tout au dessus de 6000 tours ... en dessous c'est la misére, un comble pour un 1000!
apparement le pot un peu spècial génére ce comportement et demande une carb exotique. Sur le papier je tiens la solution... prochains essais ce week end à Prenois.

Du coup déjà qu'en 16 pouces on n'est pas forcement à la fête coté perf, là ça deviens dur.

à Croix, essais sous une légére pluie. Je fait 5 tours correct avec une piste grasse puis m'arréte considérant que je ne ferais pas mieux ...
Mauvaise idée, la piste séche et les copains démonte la pendule ...
Résultat course en catégorie "anciens" (les moins rapides quoi .... les boules)
Ceci dis ça n'a pas que des inconveignants: Départ en pole !! une grande premiére.
Course en tete pendant 10 tours (seconde grande premiére)
dans le 11 iéme tour un ducat sort de nul part et me taxe la premiére place... Saleté de macharoni !!!
seconde course: Départ toujours en premiére ligne. un tour de formation un tour de chauffe .... et calage sur la grille .... impossible de redémarrer
troisiéme course: départ de la tt fond de grille (deux place libre devant moi): On s'en fait trois à l'accel et un au freinage dans la premiére ligne droite.
A près un par tour .... pour finir à la seconde place.
C'est sur on fait plus les malins dans ce groupe qu'avec les cadors... mais ça fait quand meme du bien à l'égo
Au cumulé on fait donc 8 à la premiére abandon à la seconde et 9 à la troisiéme ... dur,dur




Pau: 7 à la premiére course et 8 à la seconde...

A la premiére course dans la fin du premier droit un zozo qui ressort du gazon fonce droit sur Cath qui est déjà copieusement sortie ... du coup elle rentre à la niche ... le side se léve salement et je tire tt droit dans l'herbe à mon tour.  yaaa

Troisiéme virage on se retrouve dernier ....cette année c'est la saison des remontées... je fait couiner le flat... 20 minutes entre 6000 et 8200 ... il ne vas pas apprécier trop longtemps (température autour de 130 degrès... pas cool). on fini quand meme 7 ce qui n'est pas si mal.
Seconde course: Dans la soirée j'ai bidouiller l'entrée d'air du radia pour refroidir plus sérieusement. Tour de mise et formation .. couinement bizzard à l'avant ??. Départ un peu merdé (toujours ce trou à 4-5000 qui emmerde). Premier tour, Catherine me fait des droles de mimique: arg le bidouillage sur l'entrée d'air se débine !! ça souffle bien plus fort que je ne l'avait immaginé. Le plexi de la bulle pendouille par deux vis !! la course vas etre longue ...on tiens tant bien que mal en tapant dans le moteur qui bien sur ne refroidis pas mieux ... 8iéme à l'arrivé en s'étant encore asticoté avec le "zozo" de la premiére course ...




Sinon pour la troisiéme année consécutive on s'est pris de superbe orage à Pau ... et le comble c'est que l'on à malgrès tout roulé sur le sec, ce qui m'arrangeait moyennement...

suite à Carole.
Si j'ai enfin résolut mes problémes moteur je les pourris tous .... (enfin bon ... j'essaierais...)

Si certains d'entre vous sont à moto légende ce week end, qu'il n'hésite pas à passer nous voir. J'ai un peu de taf pour préparer les divers essais, mais on vas quand meme prendre le temps de glandouiller aussi.
A+
avatar
chris-seven


Revenir en haut Aller en bas

Re: Championnat Racing Side-Car Mania 2018.

Message  alfred_grouniache le Mar 5 Juin 2018 - 21:25

Merci Christian pour ce compte -rendu , beau résultat ,

je pense passer vous dire bonjour à Carole

avatar
alfred_grouniache


Revenir en haut Aller en bas

Re: Championnat Racing Side-Car Mania 2018.

Message  ffrd le Dim 10 Juin 2018 - 6:19

Terminée les vacances, retour au taf !

Pau troisième épreuve du championnat, deux courses au programme et un nouveau circuit à découvrir. Nos deux protagonistes connaissent le circuit de Pau-Arnos mais uniquement en solo. Le nez au ras du bitume, il n’est pas évident de reconnaitre les virages et leur profile.

Vendredi jours consacrés auxessais libres il pleut. Les WE de course se succèdent et se ressemblent, pluie, orages et coups de vents ne nous lâcheront pas un instant. Les conditions d’un roulage à l’autre sont changeantes, les runs commencent sur le sec pour s’achever sur du mouillé ou alors sur une piste séchante. Tout est OK à la fin de la journée, le basset  est hissé sur le plan de travail, les opérations de maintenance et d’inspections « à chaud » peuvent commencer, ils se poursuivront le samedi matin à froid. Les points corrigés sont des plus classiques : reprise des plaquettes de frein, contrôle et correction des jeux des soupapes, remplacement des bougies, appoint d’huile moteur et modification de la garde de l’embrayage.

Le paddock bon enfant de Pau


11h00 les attelages sont attendus en pré-grille pour le début de la séance qualificative sur une piste humide à franchement mouillée. Le soleil timide au contraire des équipages le mors aux dents ne sècheront jamais totalement la trajectoire idéale. Le départ de cette séance se fait « lancé » par paquets de trois machines de la voie des stands. Après deux tours de chauffe des pneus et de rodage express des plaquettes, le rythme du side N°46 s’accélère mais impossible de trouver trois tours clairs, la machine est bouchonnée,  engluée dans le trafic. 8e temps aux essais départ de la 4e ligne à l’intérieur.

Photo J-F Janvier.
17h00 toujours le samedi, première course. A l’extinction des feux rouge, Pascal et Olive sautent 4 attelages et s’apprêtent visiblement à prendre la 3e place lorsque pilote et passager lèvent simultanément le bras gauche signe avertisseur d’un problème technique ! Ils sont dépassés par quasiment l’ensemble du plateau mais ils continuent visiblement sur leur lancée. Le side poursuit sa route, il passe le grand droit d’après stand en pleine et franche accélération en quatorzième position, le moteur tourne bien, le son est puissant et grave, bien en haut dans les tours, rien d’anormal … La remontée se poursuit et sont maintenant dixièmes à deux tours de l’arrivée lorsque Christian Guichard et Catherine Bretillon les repassent n°25. 10e au baisser du drapeau à damier, Pascal rentre au box exténué, vidé, fatigué par l’effort. L’explication viendra peu après lors de notre débrief ‘, au passage de la 3e le disque d’embrayage c’est mis à surfer le moteur quasi au rupteur n’entraînait plus l’attelage. Le temps de détendre le câble au guidon, il retrouvait toute son efficacité.

Les joies du Championnat ; du baston à toutes les places : Photo J-F Janvier.
Seconde course le dimanche en fin de matinée. Départ en 10e position sur la 5e ligne à l’intérieur. Excellent départ, Pascal et Olive ont la rage ! Au premier tour ils avalent 7 concurrents et pointent à la 3e place.  

Belle image. En tête du peloton de chasse : Photo J-F Janvier.
Cet effort épuise Pascal qui se bat avec une machine lourde  et peu maniable sur ce tourniquet, au 4e tour ils rétrogradent à la 7e place au classement et achèvent l’épreuve.

Grosse attaque plein fer sur les vibreurs : Photo J-F Janvier.
Au soir de cette épreuve l’équipage 46 pointe à la 6e place du championnat, la prochaine épreuve sur le circuit parisien de Carole –un petit tourniquet- se déroule les 16 et 17 Juin. La trêve estivale s’annonce chargée en travaux de maintenance et en test sur le circuit de Nogaro en Août, mais j’y reviendrais en son temps.

Nota : les résultats des courses sont « au scratch » les deux catégories confondues, le classement général est le classement de la classe.
avatar
ffrd


Revenir en haut Aller en bas

Carole :On a frisé le dépôt de bilan !!

Message  chris-seven le Mer 20 Juin 2018 - 13:35

Départ jeudi soir, après 5 km premier pb: plus d'alternateur sur le camion (et merde)... on en commande un à 18h30 chez le mécano local.
Livré le vendredi matin 8h, installé à 9 on repart à 9h30 !! les derniers essais libres commencent à 15h. Vers Dijon la loupiotte du témoin de charge se rallume et la direction devient dure. (et remerde)
La courroie remise un peu trop vite viens de péter...
Pas de panique on trouve une courroie je me glisse sous le Bazard et tout baigne .... dans l'huile !!
La courroie en cassant s est coincé entre la poulie et le bloc défonçant le joint spi du vilo .. (Triple merde)
Coup de bol on a atterri à côté de chez hertz. Donc on loue un camion et on transfert tout le matos. Entre temps Patrick nous à appeler pour nous dire qu'une séance d'essais libre a été rajoutée à 18h40 (yes c'est jouable)
Arrivé à 18h les potes décharge tout le merdier, on s'équipe et feu en piste.
Le side tourne comme une merde à bas régime. Comme Cath ne connais pas le circuit, j'insiste histoire qu'elle se le mette en tête.
Dépité, on ne termine pas la séance.
Retour au paddock je m'aperçois que j'ai roulé avec les starter (merde, merde, merde et remerde)  yaaa

Samedi, essais : Catherine n'est pas dans le rythme, je manque de la perde 3 fois dans l'enchainement Charlie delta (voir photo).
Chrono tout pourri, nous voilà expédié en seconde série. Pas plus mal on pourra au moins être devant.
Première course, départ potable (Le trou entre 4 et 5000 ne me facilite pas la tâche)
Second au premier tour, troisième au 3ieme tour pas de grip. Dans la parabolique on perd soit l'avant soit l'arrière j'entre en sous régime dans la ligne droite
Cath est à l'arrache dans le jette singe...,6ieme au 4iéme tour, en plus le moteur chauffe ...
On lutte pour ne pas se faire décrocher par les plus lents !! circuit de marde je le déteste ce circuit !!
Heureusement autour c'est un peu l'hécatombe tête à queue crevaison moteur qui lâche (je sais c'est pas très sportif ... mais au stade ou on en est tt est bon à prendre) tout ça

Pour finir à une peu glorieuse 4iéme place. Bon on est arrivé ...




Le soir on se couche tard et on picole un peu pour oublier cette piètre prestation.
Dimanche matin, je me lève à 6h pour remédier à cette chianti.
Je vais diminuer l'avance pour qu'au moins le moteur chauffe moins. Pour limiter une hypothétique perte de perf, je programme deux courbes et ajoute un inter pour switcher si besoin.
Je contrôle quand même le réglage du Mano de température (innovate programmable). Horreur !!! quand je pensais être à 140 degrés, j'étais en fait à 110 !!
En fait depuis le début de saison je crois avoir un moteur qui chauffe alors que ce n'est pas le cas. Pauvre buse !! (Francois m'avais bien dis de virer ce mano: quand on pilote on pilote. On fait pas de la maintenance...)
Ben ouai mais moi je ne suis pas vraiment un pilote !! Je fais team manager, mécano, roadies, sponsor et aussi pilote. Bref je bricole quoi !!
 
Dernière course du Week end : ça vas chier
Départ pas trop mauvais. On est trois dans alpha. Golf drapeau rouge... merde carton derrière...
Deuxième départ : ya des trous dans la grille.. le guzzi n'est plus là. J’aime pas ça.
On se concentre on repart .... archimerde complétement foiré !! 6iéme dans alpha.
La c'est trop je dégoupille !! écho,fox on en a déja repassé trois ... (bizarre ça glisse moins .
Premier tour 3
Deuxième tour deux
Devant Odile et jean Claude qui vont étonnamment vite. Pas de panique généralement jean Claude rends la main plus ou moins vite (ce n’est pas joli joli de ne pas respecter les anciens...)
Derrière en embuscade ce vieux pirate de Christian Durand: toujours planqué dans les angle mort à l'affut de la boulette. Généralement il part tranquille et augmente le rythme jusqu'au bout.
Ça va être long...
5iéme tour Christian me passe à la sortie du jette singe ... Cath à bien failli se louper et bien sur Christian à sauté sur l'occasion (pas sur Catherine hein ... que ce soit bien clair). On se retrouve 3.
6iéme tour Jean Claude lâche l'affaire il fatigue trop. Bon on est de nouveau second. 7ieme,8ieme,9ieme tour pas moyen de réduire l'écart avec Christian soit une demie ligne droite.
Il est plus rapide que nous entre Bravo et Fox (soit la moitié du circuit en fait), Je ne le recolle que dans les freinages Golf et Hôtel...
À ce petit jeu ça vas mal finir: deux freinages de trappeur par tour pendant 13 tours... la fatigue augmentant.. On pourrais bien aller au sable.
Avec tout ça derrière le kawa nous à recollé. La on s'explique dans la ligne droite. Je vais au rupteur pour lâcher le kawa (le moteur ne chauffe même pas)
 
Avant dernier tour Christian freine un peu tot dans l'épingle de l'hotel. C'est le moment. Gros freinage 5,4,3,2,1,. on met le bazard bien à l'équerre on se remet en ligne et gaz.
Waouh c'est passé. Dernier tour. pas de boulette le kawa à suivit et il est pret. stop singe ok Catherine s'accroche... c'est bon ça passe. Parabolique : la glisse est maitrisée. Plus que deux bons freinage.
Normalement on n'est pas mauvais .. Golf c'est bon ... l'Hotel ... n'en fait pas trop ... yeeeees c'est passé ....


https://www.facebook.com/100010035450432/posts/654315614912948/



Au putain … on est allé la chercher celle-là !!
vidé des crampes partout.. Cath à lâché qq larmes.
Ça fait un bien fou après autant de galères.
Au cumul des deux grouppes on finit 6iéme dans la seconde course. Inespéré !!
Ça valait le coup de persister.
Pourtant on avait bien convenu avec madame que quand tout part en vrille avant la course on n’insisterait pas (le crash du mans en 2016 était l'origine de cette résolution)
On n’a pas vraiment tenu cet engagement, mais ça c'est bien passé.
Malheureusement ce n’est pas le cas de tous. Nos amis guzziste Yves et Rémy Gledel qui n'étais plus en grille au second départ se sont bien tolés. Yves le pilote à un fémur pété le bassin déplacé deux ou trois côtes cassées et un poumons endommagé ...
C'est sûr qu'avec une addition pareille on peut se demander si le jeu en vaut bien la chandelle.
Entre un bonheur immense et la cata complète ... il n'y a vraiment qu'un poil de cul.
est-ce que c'est ça qui nous motive ?

Pose jusqu'en septembre ... il y en a besoin. Il y a du boulot sur le side et nous on a besoin de repos pour ne pas accumuler les cagades (ça peut couter cher...)

A+
avatar
chris-seven


Revenir en haut Aller en bas

alors ça marche pas un flat ??

Message  chris-seven le Mer 20 Juin 2018 - 15:47

Au classement du championnat 5 bm dans les 9 premiers !!

pour les motoristes

2 moore
4 pocka bike
5 ffrd
6 coste
9 ??

pour les autres: 3 4 pattes honda bien tapés et un 1300 vincent ... moi je dis ya pas de quoi rougir ...




un jour on l'aura l'anglais (c'est pas trop ambitieux comme planning un jour ...)

winner
avatar
chris-seven


Revenir en haut Aller en bas

Re: Championnat Racing Side-Car Mania 2018.

Message  Mick13 le Mer 20 Juin 2018 - 18:09

Merci pour ce superbe compte rendu, et bravo a tous bien (une victoire c'est le pilote, le singe, le motoriste, etc etc ... ) clin

____________________
“Due to budget constraints, the light at the end of the tunnel has been temporarily shut off. Please find your way in the dark.”
avatar
Mick13


Revenir en haut Aller en bas

Re: Championnat Racing Side-Car Mania 2018.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum