point de rupture bobine alumage

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: point de rupture bobine alumage

Message  georges84fr le Jeu 7 Juin 2018 - 17:05

On t'a tous dit que cette mesure de tension n'avait aucune signification, la bobine est commandé par un module électronique qui ne peut être contrôlé avec un simple multimètre.
Les masselottes à mon avis n'ont pas grand chose à voir dans tout ça.
Si ça se trouve ton problème vient de la carburation...

georges84fr


Revenir en haut Aller en bas

Re: point de rupture bobine alumage

Message  PizzaRoller le Jeu 7 Juin 2018 - 17:52

Je pense que tu ne mesures pas correctement on du moins que tu ne mesures pas ce qu'il faut.

Si la batterie est à 14 V au repos, tu trouves 12 V quand le rupteur est ouvert. Tu mesures le courant à travers le module d'allumage. Le module ne se comporte par totalement comme un rupteur qui est ouvert (∞ Ω ) ou fermé ( 0 Ω ).
Le module en position ouvert a une résistance qui te trompe quand tu mesures la tension à 12 V.

Le point d'allumage se fait bien sur un front descendant, c'est normal.

Si tu veux avoir une mesure plus rationnelle, mets une lampe de 10 W entre les points de masures, tu verras qu'elle sera allumée à 14 V et éteinte après le point d'allumage. Le mesure de tension ne montrera plus 12 V mais proche de 0 V.



Si la batterie est à 12 V au repos et que tu trouves 14 V, tu viens d'inventer un générateur de courant

____________________
Toutélectrix                 À l'âge de bière, l'homme habitait dans des tavernes ...
Doctorat Flatistanais honorifique en branchement de témoin de charge.

old  Vu mon âge et mon sale caractère, je ne réponds pas aux demandes par M.P. Le forum est là pour ça.
avatar
PizzaRoller


http://forum.bmwc1.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: point de rupture bobine alumage

Message  amine le Jeu 7 Juin 2018 - 17:59

georges84fr a écrit:On t'a tous dit que cette mesure de tension n'avait aucune signification, la bobine est commandé par un module électronique qui ne peut être contrôlé avec un simple multimètre.
Les masselottes à mon avis n'ont pas grand chose à voir dans tout ça.
Si ça se trouve ton problème vient de la carburation...
est ce que tu peut m'assurer que tous les modules d'allumage électronique crée cette courbe.
moi tout ce que je demande c'est qlq un peut prendre un peu de son temps et et refaire mon test afin que je puisse comparer.
entre nous même vous vous ne ne savez même pas si c'es correct ou pas mais vous avez butter sur lampe strobo, carburation, et moi je dis que c'est peut être câblage défectueux ou bien pas a sa place. pour ma part j’élimine certaine possibilité.

amine


Revenir en haut Aller en bas

Re: point de rupture bobine alumage

Message  amine le Jeu 7 Juin 2018 - 18:09

PizzaRoller a écrit:Je pense que tu ne mesures pas correctement on du moins que tu ne mesures pas ce qu'il faut.

Si la batterie est à 14 V au repos, tu trouves 12 V quand le rupteur est ouvert. Tu mesures le courant à travers le module d'allumage. Le module ne se comporte par totalement comme un rupteur qui est ouvert (∞ Ω ) ou fermé ( 0 Ω ).
Le module en position ouvert a une résistance qui te trompe quand tu mesures la tension à 12 V.

Le point d'allumage se fait bien sur un front descendant, c'est normal.

Si tu veux avoir une mesure plus rationnelle, mets une lampe de 10 W entre les points de masures, tu verras qu'elle sera allumée à 14 V et éteinte après le point d'allumage. Le mesure de tension ne montrera plus 12 V mais proche de 0 V.



Si la batterie est à 12 V au repos et que tu trouves 14 V, tu viens d'inventer un générateur de courant  
mon ami je crois bien que tu viens de me comprendre!
si les point de masures sont les fiches qu'on branche sur la bobine alors oui j'ai branche une lampe mais le truc c'est qu'elle ne s'allumé pas et c pour cela que j'ai utiliser le multimetre.
moi le truc c'est toi tu me dis que'Si tu veux avoir une mesure plus rationnelle, mets une lampe de 10 W entre les points de masures, tu verras qu'elle sera allumée à 14 V et éteinte après le point d'allumage. Le mesure de tension ne montrera plus 12 V mais proche de 0 V.' donc si je comprend bien arrivé au point d'allumage logiquement la tension devrai porter 0V mais moi initial j'ai 12v et quand j'arrive au point d'allumage elle ne tend pas vers 0v mais vers 14v puis redescend vers 12v a aucun moment elle ne tend a 0v.

amine


Revenir en haut Aller en bas

Re: point de rupture bobine alumage

Message  georges84fr le Jeu 7 Juin 2018 - 18:12

Je n'ai pas cet allumage et ne pourrai faire le test, mais tu peux éliminer le cablage défectueux.
En électronique un mauvais cablage ne produirait aucune étincelle.
J'ajoute que le retard que tu observe (1s) ne signifie rien, en 1 seconde le moteur fait une quinzaine de tours au ralenti, ça ferait un sacré décalage de l'allumage :)

georges84fr


Revenir en haut Aller en bas

Re: point de rupture bobine alumage

Message  PizzaRoller le Jeu 7 Juin 2018 - 19:43

Faute d'allumage comparable sous la main, je ne peux pas faire le test.

Les modules d'allumage coupent automatiquement le courant si le moteur ne tourne pas après quelques secondes après avoir mis le contact pour protéger la bobine (et la batterie). Ce temps est variable selon les machines et les modules. À la coupure, il peut se produire une étincelle aux bougies.

L'étincelle est générée à la chute de tension de 14 V à moins (12 V mesuré mais probablement beaucoup moins) ce qui correspond bien à la logique d'un allumage batterie bobine.
Le point d'allumage (quand l'étincelle se produit) doit correspondre au point "S" (pas au PMH mais 6° avant) du volant moteur.



Ce que tu notes comme point de rupture n'est pas le point d'allumage mais le début de charge de la bobine.
Pour visualiser le fonctionnement il faudrait un oscilloscope et voir moteur tournant les différentes tensions.
Avec un voltmètre, tu ne pourra mesurer que des approximations et d'un voltmètre à un autre, tu risques avoir des résultats différents

____________________
Toutélectrix                 À l'âge de bière, l'homme habitait dans des tavernes ...
Doctorat Flatistanais honorifique en branchement de témoin de charge.

old  Vu mon âge et mon sale caractère, je ne réponds pas aux demandes par M.P. Le forum est là pour ça.
avatar
PizzaRoller


http://forum.bmwc1.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: point de rupture bobine alumage

Message  mac'h du le Lun 11 Juin 2018 - 14:51

Bonjour a tous
Une petite précision.La vitesse n'a aucune influence sur le fonctionnement du capteur hall.J'ai,il y a quelques jours,changé celui ci
sur ma machine(R100RT 1990).J'en ai profité pour le tester.Je l'ai alimenté sous environ 13,8v et chargé sa sortie(fil vert) avec
une résistance de 2,2k ohms.A l'etat passant on trouve la tension d'alimentation aux bornes de la résistance et ov(a peu près) a
l'etat bloqué quand il est coupé par un élément métallique,ici une lame de scie a métaux.La coupure est instantanée.
Dans le système installé sur nos machine,le module électronique CDI joue le rôle d'un relais pour alimenter le primaire bobine
car le capteur hall et ses 40mA max est incapable de le faire directement comme le ferait un rupteur.C'est une étape intermédiaire
entre le rupteur et avance centrifuge et l'allumage électronique "intégral".
Donc un changement d'état du capteur doit donner une réaction immédiate au primaire bobine.Le déphasage constaté ici est
surprenant.Hystérésis du capteur?du CDI?Le CDI est-il temporisé par construction?Défaillance de l'un ou de l'autre?
PS:j'aurai bien ajouté le datasheet du capteur HKZ101 mais je ne vois pas comment l'insérer.(je cherche)


avatar
mac'h du


Revenir en haut Aller en bas

Re: point de rupture bobine alumage

Message  amine le Mar 12 Juin 2018 - 12:06

dsl les amis de ne pas avoir répondu plus tôt , 
mac'h t'es daccord avec moi sur le fait que ce ne soit pas logique ce qui se produit! tas vu la video que le temps que ca met pour que l'eteincelle sort ? c'est énorme .
pour vérifier le capteur tu peux me dire comment tas fait le branchement?? comme ca je vais refaire le test et voir si ce n'est pas le rupteur qui est en cause même si j'ai des doutes.
pour le CDI j'en ai aucune idée je vais mettre sa photo par la suite et vous me dite ce qu'il en est même si j'ai des doute que se soit un CDI d'origine.

amine


Revenir en haut Aller en bas

Re: point de rupture bobine alumage

Message  mac'h du le Mar 12 Juin 2018 - 15:11

Bonjour a tous
Déja,Amine,mettons nous d'accord sur les termes a employer.Si tu a un allumage d'origine(electronique) on parle de capteur(dans la canette)
et plus de rupteur et de module electronique ou CDI(pour simplifier)
Ce que tu peux faire,dans un premier temps,c'est retirer la canette du moteur sans deconnecter le cable du capteur,de retirer le
couvercle(2 vis) pour voir l'intérieur.Tu tourne l'arbre d'entrainement de la canette afin que la cloche de détection ne soit pas dans
le capteur.Tu met le contact et dans cette position le primaire bobine est alimenté.Tu tourne l'arbre canette de façon a ce que la cloche
vienne couper le capteur.A ce moment la,immédiatement,tu dois avoir une étincelle a la bougie.Ce qui me semble le fonctionnement
logique car c'est ce qu'il se passe avec un rupteur.Et il n'y a aucune raison qu'il en soit autrement,car nous avons un système
hybride,moitié mécanique moitié électronique.
Pour tester le capteur seul,sur son connecteur tu repère les connections,tu branche le 12v,le 0V et sur la troisième pin tu connecte
par exemple,une lampe dont l'autre pôle sera connecté au 12v.Je te rappelle que le capteur est donné pour 40mA maximum.Une
charge de 10mA sera largement suffisante.Tu procède comme précédemment,la lampe doit s'allumer et s'eteindre en fonction de
la position de la cloche.Le temps de réponse,aussi bien sur front montant que descendant est inférieur a 2µs.
Cela permettra de valider son fonctionnement sans préjuger de son comportement en conditions normales.
Si tout va bien,tu reconnecte la canette,et de la même façon,tu viens,avec ton controleur,prendre la tension au primaire bobine,en
connectant la pointe + au 12v et la - a la pin qui est alimenté par le CDI(fil noir,il me semble).La aussi,tu dois immédiatement passer
de 12v a 0v et inversement.
Si ce comportement persiste,il faudra voir du côté du capteur,du CDI,de la bobine.Ou alors,comme je l'ai dis précédemment,le CDI
a une fonction particulière,que je ne connais pas,et dont,a priori,je ne vois pas l'utilité dans ce cas précis de moteur,qui est somme
toute basique.
avatar
mac'h du


Revenir en haut Aller en bas

Re: point de rupture bobine alumage

Message  goeland_ le Mar 12 Juin 2018 - 16:22

marchera pas. Par contre là oui : http://www.flat-twin-bmw.com/t9667-reglage-statique-de-la-canette-sur-r100gs-resolu


Si un test avec une lampe fonctionnait, tu te doutes qu'on ne butterait pas depuis 1981 (date d'introduction par BMW de ce système) sur ce réglage .... drunken
avatar
goeland_


Revenir en haut Aller en bas

Re: point de rupture bobine alumage

Message  mac'h du le Mar 12 Juin 2018 - 17:16

Je ne comprend pas ta réponse Goeland.Le test que je lui demande de faire,avec la lampe,c'est exactement ce qu'il y a
dans le lien que tu propose.
Relis bien ce que j'ai ecris.
avatar
mac'h du


Revenir en haut Aller en bas

Re: point de rupture bobine alumage

Message  mac'h du le Mar 12 Juin 2018 - 17:21

Peut être ai-je oublié de préciser que pour tester le capteur seul,il faut bien entendu déconnecter la canette de la machine.
Mais cela me semblait tellement évident que j'ai oublié de le noter.
avatar
mac'h du


Revenir en haut Aller en bas

Re: point de rupture bobine alumage

Message  amine le Mer 13 Juin 2018 - 13:15

salut les amis aujourd'hui je vais tester la canette j'ai tout préparer comme matos si tout va bien demain je vous posterai la rep!

amine


Revenir en haut Aller en bas

Re: point de rupture bobine alumage

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum