Restauration d'une R100/7 de 78

Aller en bas

Restauration d'une R100/7 de 78 Empty Restauration d'une R100/7 de 78

Message  Christophe Jean-Michel le Jeu 30 Aoû 2018 - 22:27

Je me suis lancé dans la restauration d'une R100/7 de 78 accidentée en 1993, choc avant. 
Cette aventure a commencé par l'administratif sous le couvert hautement technique et capillo-tracteur de l'ANTS, les posts sont ici - page 15
L'engin ou ce qu'il en reste est constitué d'une CG inchangée depuis 93, d'un cadre dont la colonne essaye de fléchir vers la fourche (ou l'inverse) pour un ultime salut, un moteur en partie désossé qui a perdu ses culasses. 
Plus de carrosserie, de faisceau électrique, de phare et autres luminaires, de compteur, de roues, de guidon, de poignées, de carburateurs, de pots, ...

Les quelques pièces suivantes dont les photos vous laisseront identifier l'état et vous donneront un aperçu de la tâche qui reste à accomplir :
Restauration d'une R100/7 de 78 20180211
Restauration d'une R100/7 de 78 20180210

En premier, établir la liste et se constituer le stock de pièces manquantes...


Dernière édition par Christophe Jean-Michel le Jeu 30 Aoû 2018 - 22:32, édité 2 fois
Christophe Jean-Michel
Christophe Jean-Michel


Revenir en haut Aller en bas

Restauration d'une R100/7 de 78 Empty Re: Restauration d'une R100/7 de 78

Message  Christophe Jean-Michel le Jeu 30 Aoû 2018 - 22:30

.../...


Dernière édition par Christophe Jean-Michel le Jeu 30 Aoû 2018 - 22:49, édité 1 fois
Christophe Jean-Michel
Christophe Jean-Michel


Revenir en haut Aller en bas

Restauration d'une R100/7 de 78 Empty Re: Restauration d'une R100/7 de 78

Message  Lolo49 le Jeu 30 Aoû 2018 - 22:45

Je ne dirais qu'une chose :




BON COURAGE   

clin
Lolo49
Lolo49


Revenir en haut Aller en bas

Restauration d'une R100/7 de 78 Empty Re: Restauration d'une R100/7 de 78

Message  Christophe Jean-Michel le Jeu 30 Aoû 2018 - 22:54

Lolo49 a écrit:Je ne dirais qu'une chose :




BON COURAGE   

clin
Merci, mais ça ne suffira pas, je le crains ...
Il faut aussi du temps, de la connaissance et de l'expérience ET heureusement pour ça, vous et la Flatis'Tech êtes là !

Et sans oublier le nerf de tout ça ; much money yaaa !
Christophe Jean-Michel
Christophe Jean-Michel


Revenir en haut Aller en bas

Restauration d'une R100/7 de 78 Empty Re: Restauration d'une R100/7 de 78

Message  Lolo49 le Jeu 30 Aoû 2018 - 23:03

Christophe Jean-Michel a écrit:Je me suis lancé dans la restauration d'une R100/7 de 78 accidentée en 1993, choc avant. 
..........
L'engin ou ce qu'il en reste est constitué d'une CG inchangée depuis 93, d'un cadre dont la colonne essaye de fléchir vers la fourche (ou l'inverse) pour un ultime salut, un moteur en partie désossé qui a perdu ses culasses. 
Plus de carrosserie, de faisceau électrique, de phare et autres luminaires, de compteur, de roues, de guidon, de poignées, de carburateurs, de pots, ...
......

Déjà, entre le contrôle-redressage (si c'est possible) du cadre, les culasses, carburateurs, faisceau, plaques phare, phare, commodos, compteur/compte-tours, etc ... sans parler du reste qui ne se voit pas (visserie, joints divers un peu partout), j'espère que c'est un cadeau (empoisonné).

C'est bien mais il faut du courage pour faire revivre une moto en partant de ça, rien d'impossible mais je crains que ce que tu mettras dedans dépasse l'achat d'une R100/7.
Lolo49
Lolo49


Revenir en haut Aller en bas

Restauration d'une R100/7 de 78 Empty Re: Restauration d'une R100/7 de 78

Message  gunthar le Jeu 30 Aoû 2018 - 23:04

Je crois qu'il y a un cadre de R100 à vendre sur le bon coin.

gunthar


Revenir en haut Aller en bas

Restauration d'une R100/7 de 78 Empty Re: Restauration d'une R100/7 de 78

Message  Christophe Jean-Michel le Ven 31 Aoû 2018 - 8:28

J'avais déjà une bonne partie des pièces dont toute la carrosserie avec la selle, les roues, le pont, les freins ATE+disques, amortisseurs, et quelques autres bricoles... Alors plutôt que de revendre, je me suis dit que je pourrais peut-être ré-équiper une machine, à temps perdu.

Le plus difficile pour moi est dans le ré-assemblage et la réfection du moteur, partie maîtresse !

Je confirme que même dans ces conditions, le coût est particulièrement sensible et sans doute pas raisonnable.
Christophe Jean-Michel
Christophe Jean-Michel


Revenir en haut Aller en bas

Restauration d'une R100/7 de 78 Empty Re: Restauration d'une R100/7 de 78

Message  beaujolais racer le Ven 31 Aoû 2018 - 8:58

Compte tenu de ce que tu exposes, mon avis personnel: revends (pas tout, certaines pièces méritent d'être gardées ) et le produit de cette vente contribuera à l'achat d'une meilleure base ou d'une machine restaurée.

Pour ma part je ne me lancerais pas dans l'aventure sur de telles bases.
beaujolais racer
beaujolais racer


Revenir en haut Aller en bas

Restauration d'une R100/7 de 78 Empty Re: Restauration d'une R100/7 de 78

Message  Christophe Jean-Michel le Ven 31 Aoû 2018 - 12:37

beaujolais racer a écrit:Compte tenu de ce que tu exposes, mon avis personnel: revends (pas tout, certaines pièces méritent d'être gardées ) et  le produit de cette vente contribuera à l'achat d'une meilleure base ou d'une machine restaurée.

Pour ma part je ne me lancerais pas dans l'aventure sur de telles bases.

Ton avis est important, compte tenu de ton expérience en la matière et mérite réflexion, le niveau d'avancement de l'affaire permet encore d'arrêter les frais. 
Cela dit, je tiens le détail de mes dépenses car comme dans la plupart de nos foyers, nous, les  biker, ne sommes pas toujours les ministres de nos finances siffle.

Actuellement, je remonte le moteur avec l'assistance technique (et manuelle) de Crap's, j'apprends à faire, à comprendre la mécanique. J'essaye aussi d'acheter au meilleur prix les pièces dont j'ai besoin.
Je fais ça à temps perdu, cela m'intéresse et me permettra de mieux entretenir la mienne.

Merci Pierre, en tout cas de ton retour.
Christophe Jean-Michel
Christophe Jean-Michel


Revenir en haut Aller en bas

Restauration d'une R100/7 de 78 Empty Re: Restauration d'une R100/7 de 78

Message  Christophe Jean-Michel le Ven 18 Jan 2019 - 19:05

Slt la troupe,

Les choses avancent un peu.

Le moteur a retrouvé ses cylindres, ses pistons et ses culasses. 
Restauration d'une R100/7 de 78 Moteur10

  • Les coussinets et les vis des bielles ont été changés, 
  • les cylindres déglacés, 
  • les segments des pistons remplacés, les jeux à la coupe dépassent les indications de la RTM (entre 0,6 et 0,9). C'est pas terrible ça.


Les compressions n'ont pas encore été mesurées. Je m'attends à perdre un peu de compression, entre autres, vu que j'ai mis un joint papier entre le bloc et le cylindre. Le fait aussi de ne pas avoir mis de pate à joint, juste huilé des 2 côtés, risque aussi, peut-être, de générer des fuites à +/- court terme me dit-on.

Je galère un peu sur le réglages des culbuteurs. Je pense qu'au départ, j'ai inversé le réglage au niveau du PMH entre le cylindre G et le D. Quand je croyais avoir réglé le G, je passais à D et là, le réglage de G n'était plus bon. Depuis j'ai tout desserré, D et G et je vais reprendre les réglages en mettant le repère OT dans la fenêtre et en réglant le côté où les tiges de culbuteurs sont les plus libres.

Il y a encore du travail sur la protection des câbles, notamment, il me manque l’espèce de corne qui protège le fil du condo et assure l’étanchéité du bloc rupteur. 

Le nouveau cadre est en train d'être préparé pour l'epoxy et comme je n'ai pas enlevé le cardan du BO, il faut également que je protège tout ça aux petits oignons.
J'ai sorti sans trop de difficulté, les roulements du BO avec l'outil qui va bien.

Restauration d'une R100/7 de 78 Extrac10
A+
Christophe Jean-Michel
Christophe Jean-Michel


Revenir en haut Aller en bas

Restauration d'une R100/7 de 78 Empty Re: Restauration d'une R100/7 de 78

Message  Christophe Jean-Michel le Dim 20 Jan 2019 - 9:09

Hier soir, j'ai essayé mes outils d'extraction roulement sur les cuvettes de la colonne de direction du cadre mort. 
Échec ! Les collerettes de mes extracteurs sont trop épaisses et n’accrochent pas le bas de la cuvette. Il va donc falloir passer par la soudure à l'arc qui va dilater la cuvette dans un premier temps et qui dans un 2nd lui permettra de se rétracter et de sortir.
Je vais essayer de lui souder un boulon en travers, histoire d'avoir un support d'accroche au cas où.
Christophe Jean-Michel
Christophe Jean-Michel


Revenir en haut Aller en bas

Restauration d'une R100/7 de 78 Empty Re: Restauration d'une R100/7 de 78

Message  Phil... le Dim 20 Jan 2019 - 9:26

Christophe Jean-Michel a écrit:Hier soir, j'ai essayé mes outils d'extraction roulement sur les cuvettes de la colonne de direction du cadre mort. 
Échec ! Les collerettes de mes extracteurs sont trop épaisses et n’accrochent pas le bas de la cuvette. Il va donc falloir passer par la soudure à l'arc qui va dilater la cuvette dans un premier temps et qui dans un 2nd lui permettra de se rétracter et de sortir.
Je vais essayer de lui souder un boulon en travers, histoire d'avoir un support d'accroche au cas où.

ça marche avec ces extracteurs, je fais avec ça...
Il faut commencer à décoller la coupelle extérieure du roulement de 1 à 2 mm pour pouvoir accrocher l’extracteur.
pour ça, un tourne vis affiné à ma meule et un marteau
si possible chauffer le cadre,
quand la coupelle conique extérieure a commencé à bouger,
l'extracteur du bon diamètre (l'avant dernier je crois) va parfaitement faire son job.
bon, faut pas bourriner car ce n'est pas du Facom...
Phil...
Phil...


http://mes2roues.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Restauration d'une R100/7 de 78 Empty Re: Restauration d'une R100/7 de 78

Message  Christophe Jean-Michel le Dim 20 Jan 2019 - 9:35

J'y ai bien pensé au tournevis modifié mais comment fais-tu pour accéder au bas de la cuvette en passant par l'autre extrémité. Il y a un angle et tu ne peux pas l'avoir en direct.
Christophe Jean-Michel
Christophe Jean-Michel


Revenir en haut Aller en bas

Restauration d'une R100/7 de 78 Empty Re: Restauration d'une R100/7 de 78

Message  Phil... le Dim 20 Jan 2019 - 9:35

Christophe Jean-Michel a écrit:
Je galère un peu sur le réglages des culbuteurs. Je pense qu'au départ, j'ai inversé le réglage au niveau du PMH entre le cylindre G et le D. Quand je croyais avoir réglé le G, je passais à D et là, le réglage de G n'était plus bon. Depuis j'ai tout desserré, D et G et je vais reprendre les réglages en mettant le repère OT dans la fenêtre et en réglant le côté où les tiges de culbuteurs sont les plus libres.

tu n'oublies pas je pense qu'il faut faire un tour de vilo entre les réglages D et G.
Phil...
Phil...


http://mes2roues.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Restauration d'une R100/7 de 78 Empty Re: Restauration d'une R100/7 de 78

Message  Phil... le Dim 20 Jan 2019 - 9:37

Christophe Jean-Michel a écrit:J'y ai bien pensé au tournevis modifié mais comment fais-tu pour accéder au bas de la cuvette en passant par l'autre extrémité. Il y a un angle et tu ne peux pas l'avoir en direct.

non, tu ne passes pas par l'autre coté, c'est direct,
en bas pour en bas, en haut pour en haut.
Phil...
Phil...


http://mes2roues.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Restauration d'une R100/7 de 78 Empty Re: Restauration d'une R100/7 de 78

Message  Christophe Jean-Michel le Dim 20 Jan 2019 - 12:53

Je ne comprends pas comment tu fais avec ton tournevis.
Christophe Jean-Michel
Christophe Jean-Michel


Revenir en haut Aller en bas

Restauration d'une R100/7 de 78 Empty Re: Restauration d'une R100/7 de 78

Message  Phil... le Dim 20 Jan 2019 - 18:27

Christophe Jean-Michel a écrit:Je ne comprends pas comment tu fais avec ton tournevis.

Restauration d'une R100/7 de 78 Img_5412

Restauration d'une R100/7 de 78 Img_5413

le premier est affuté à la meule, le deuxième est plus conventionnel...

c'est mieux de chauffer,

c'est la neuve qui est en place et l'ancienne avec l'arrache.

les photos sont retournées,
si quelqu'un sait pourquoi...?
Phil...
Phil...


http://mes2roues.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Restauration d'une R100/7 de 78 Empty Re: Restauration d'une R100/7 de 78

Message  jpd le Dim 20 Jan 2019 - 19:03

jpd
jpd


http://awobmw.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Restauration d'une R100/7 de 78 Empty Re: Restauration d'une R100/7 de 78

Message  Christophe Jean-Michel le Lun 21 Jan 2019 - 20:47

Les culbuteurs sont réglés, enfin j'espère qu'ils le sont correctement. 
Je m'y suis repris quand même à 3 fois, j'ai l'impression que c'est le rythme qui s'impose à l'insu de mon plein gré !

Pour mieux situer le repère OT, j'ai collé du ruban adhésif sur la tête de l'alternateur et marqué le repère sur un support de charbon. L'idée est sans doute d'inspiration flatistanaise et c'est hyper pratique.

Restauration d'une R100/7 de 78 Timeph26
Bon, ça c'est fait, je m'attaquerai aux cuvettes de colonne de direction la prochaine fois.
Je vais aussi mettre un boîtier CARTIER sur l'allumage. avec la possibilité de reconnecter le câblage d'origine en cas de défaillance du boîtier.
Christophe Jean-Michel
Christophe Jean-Michel


Revenir en haut Aller en bas

Restauration d'une R100/7 de 78 Empty Re: Restauration d'une R100/7 de 78

Message  jpd le Mar 22 Jan 2019 - 18:43

Christophe Jean-Michel a écrit:
Je vais aussi mettre un boîtier CARTIER sur l'allumage. avec la possibilité de reconnecter le câblage d'origine en cas de défaillance du boîtier.
Bonne idée,il suffit de mettre un double inverseur,en cas de panne tu bascules et hop,ça repart ! souris

Restauration d'une R100/7 de 78 Img_1710
Restauration d'une R100/7 de 78 Img_3810
Sur le schéma de l inverseur ,
SE :fil bleu de l ignitron ,
EE :fil jaune de l ignitron,
R :rupteur,
B :bobine .
2 traits parallèles :condensateur .

http://www.flat-twin-bmw.com/t19533-transistorisation-de-l-allumage-a-rupteur#404431
jpd
jpd


http://awobmw.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Restauration d'une R100/7 de 78 Empty Re: Restauration d'une R100/7 de 78

Message  Christophe Jean-Michel le Dim 10 Fév 2019 - 10:11

Hier, j'ai déposé mes pièces chez l’émailleur pour une belle peinture à l'epoxy, en noir brillant, les affaires sérieuses vont pouvoir commencer.
Christophe Jean-Michel
Christophe Jean-Michel


Revenir en haut Aller en bas

Restauration d'une R100/7 de 78 Empty Re: Restauration d'une R100/7 de 78

Message  Christophe Jean-Michel le Dim 24 Mar 2019 - 9:05

Je viens enfin de récupérer mes pièces passées à l'epoxy: cadre, béquille centrale, porte-bagage, boucle arrière, supports de phare, cuvelage de phare, supports de valise, support batterie. 

J'avais mis des vis pour protéger les filetages mais si je peux donner un conseil, stopper vos vis de sorte qu'elles ne dépassent pas du filetage ! Belle galère pour les retirer et j'en ai cassé 2...

J'ai sorti les cuvettes de ma colonne de direction, Comme le disait certains d'entre-vous, un trait de soudure à l'arc suffit à désolidariser la cuvette du cadre et ça sort tout seul avec l'outil qui va bien. Néanmoins, il faut limiter le trait à la longueur juste nécessaire, au risque de faire fondre l'époxy. Ne me demandez pas comment je le sais... Il vaut mieux à mon sens, extraire les cuvettes avant la peinture et bien protéger avant l'envoi à l'epoxy.
Christophe Jean-Michel
Christophe Jean-Michel


Revenir en haut Aller en bas

Restauration d'une R100/7 de 78 Empty Re: Restauration d'une R100/7 de 78

Message  Proteus le Dim 24 Mar 2019 - 11:39

Christophe Jean-Michel a écrit:Je galère un peu sur le réglages des culbuteurs. Je pense qu'au départ, j'ai inversé le réglage au niveau du PMH entre le cylindre G et le D. Quand je croyais avoir réglé le G, je passais à D et là, le réglage de G n'était plus bon. Depuis j'ai tout desserré, D et G et je vais reprendre les réglages en mettant le repère OT dans la fenêtre et en réglant le côté où les tiges de culbuteurs sont les plus libres.

Ce moteur a les deux pistons au PMH en même temps.

Ce qui veut dire que si un des cylindres est en phase fin de compression/ début d'allumage (soupapes fermées), l'autre cylindre sera en "bascule" (appelé aussi "le croisement des soupapes") , ce qui veut dire que ta soupape d'échappement sera en fin de fermeture et la soupape d'admission sera en début d'ouverture. 

Quand tu tournes ton moteur pour arriver au PMH (le repère OT), même si tu as un jeu énorme aux soupapes, regarde quelles sont les tiges de culbuteurs qui bougent en poussant à la main simplement les portées des culbuteurs sur les tiges, et arrivé au repère OT, tu règles l'autre cylindre, et lycée de Versailles. 

On voit c'est qu'est-ce que je dis ici, ousque le gazier a mis le cylindre droit en bascule pour régler le gauche, on voit bien qu'il ne vérifie pas si le vilo est en position OT, pas besoin... :


L'autre solution si t'as pas tout capté, plus à l'arrache, mais qui marche quand-même en se foutant là aussi complètement du repère OT: prenons le cylindre gauche par exemple  --> si ta soupape d'admission est complètement enfoncée par le culbuteur, ça veut dire que la soupape d'échappement est libre et tu peux la régler. Et re-lycée de Versailles.

On faisait comme ça sur certains moteur Diesel deux-temps qui avaient un injecteur pompe commandé par culbuteur. Quand l'injecteur était enfoncé, on réglait les soupapes d'échappement et re-re-lycée de Versailles.

Le principe du cylindre en bascule est également transposable à tout les moteurs à cylindres en ligne que j'appelle "non exotique" c-à-d les quatre et six cylindres automobiles (je considère les moteurs en ligne "exotique" les twins parallèle calés à 270 ° ou les quatre-cylindres "cross-plane" où le vilo est calé à 90° au lieu des 180° habituels et où aucun cylindre n'est jamais en "bascule")

Bon, les moteurs en V, c'est encore autre chose. 

Pour ça que les ricains se sont pas fait chier, ils ont mis des poussoirs hydrauliques réglés une fois pour toute en usine, et on n'y touche plus, sauf quelques moteurs Chevrolet où les culbuteurs sont réglables.
Proteus
Proteus


Revenir en haut Aller en bas

Restauration d'une R100/7 de 78 Empty Faisceau électrique

Message  Christophe Jean-Michel le Ven 10 Mai 2019 - 10:08

Slt la meute,

J'ai attaqué le faisceau électrique, je suis parti de ce que j'avais en magasin et dont l'origine m'est inconnue. De ce que j'en ai compris, il s'agirait d'un faisceau d'une série 7 et probablement une carénée, un RT ou RS.
Je travaille sur table et après remontage minutieux(autant que faire se peut), j'ai alimenté le faisceau avec une alim 12 v. Après quelques corrections de câblage, j'ai pu vérifier que les différentes fonctions étaient opérationnelles.
Restauration d'une R100/7 de 78 Timeph44


Néanmoins, j'ai un souci sur la destination de certains connecteurs dont ce dernier à 3 pôles (1 VertBleu relié au M/A du commodo droit, 1 Noir au plot 10 du connecteur compteur et 2 Bruns).
Restauration d'une R100/7 de 78 Timeph43

A vous
Christophe Jean-Michel
Christophe Jean-Michel


Revenir en haut Aller en bas

Restauration d'une R100/7 de 78 Empty Re: Restauration d'une R100/7 de 78

Message  PizzaRoller le Ven 10 Mai 2019 - 10:28

Probablement l'alimentation du CDI sur un modèle à allumage électronique (mais pas en 78)

____________________
Restauration d'une R100/7 de 78 Idee-p10 Toutélectrix   Restauration d'une R100/7 de 78 569134          Restauration d'une R100/7 de 78 Pizza     À l'âge de bière, l'homme habitait dans des tavernes ... Restauration d'une R100/7 de 78 4202
Doctorat Flatistanais honorifique en branchement de témoin de charge.

old  Vu mon sale caractère, je ne réponds pas aux questions par M.P. Les questions se posent sur le forum.
PizzaRoller
PizzaRoller


http://forum.bmwc1.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Restauration d'une R100/7 de 78 Empty Re: Restauration d'une R100/7 de 78

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum