E 85 Ethanol

Page 5 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Aller en bas

Re: E 85 Ethanol

Message  jacques le 26/11/18, 02:56 pm

Henri a écrit:
jacques a écrit:Donc cette discussion semble confirmer qu'en dehors de toute considération écolo-technico-politico etc.. les "vieilles" mécaniques, c'est à dire celles d'avant les années injections sont capables de rouler avec les carburants verts. 
Juste un ajustement des réglages de carburation à effectuer.
Donc, il n'y aura pas nécessairement besoin de mettre à la ferraille ou dans une vitrine nos flats culbutés et nos monos à soupapes latérales lorsqu'il n'y aura plus que des carburants type E85 et dérivés sur le marché.
Parce qu'en fait, c'est bien le soucis principal. 
Comment allons-nous pouvoir continuer à rouler sans passer par la prime à la casse conversion pour acheter les nouveaux véhicules qui polluent beaucoup moins que nos vieilles trapanelles....?
Attention, il y a quand même des élastomères sous forme de membranes, du tuyaux et de joints divers . Mais il est vrai que sur des motos d'avant guerre comme ma FN, le tube d'essence est en cuivre, les joints de robinet sont en liège, les rares joints sont en feutre ou en cuir......et elle ne fait pas 100 km tous les jours, elle est souvent bichonnée, nettoyée et réglée.
Avant guerre il y a eu pas mal d'éthanol dans les carburants. Mais il faut reconnaitre qu'à cette époque souffler dans un gicleur n'était pas considéré comme un problème, et que la durée de vie es moteurs était bien moindre.
Un truc dont je n'ai pas la moindre idée: c'est vis à vis des arrêts prolongés, est-ce que l'éthanol est plus ou moins critique ?
Pour les vieilles, vieilles, quine roulent pas tous les jours, ce n'est pas un problème de vider le réservoir pour éviter tout problème.
Sur une /2, en dehors des durites d'arrivée d'essence, je ne vois guère d'élastomères. Les joints dans le carbu sont en fibre ou en cuivre.
Donc le seul soucis le moment venu sera d'adapter la carburation au carburant dominant à la pompe.
Et puis on pourra toujours mettre une petite dose d'huile dans le réservoir pour lubrifier les soupapes.
avatar
jacques


Revenir en haut Aller en bas

Re: E 85 Ethanol

Message  goeland_ le 26/11/18, 03:10 pm

Henri a écrit:Attention, il y a quand même des élastomères sous forme de membranes, du tuyaux et de joints divers . Mais il est vrai que sur des motos d'avant guerre comme ma FN, le tube d'essence est en cuivre, les joints de robinet sont en liège, les rares joints sont en feutre ou en cuir......et elle ne fait pas 100 km tous les jours, elle est souvent bichonnée, nettoyée et réglée.
Avant guerre il y a eu pas mal d'éthanol dans les carburants. Mais il faut reconnaitre qu'à cette époque souffler dans un gicleur n'était pas considéré comme un problème, et que la durée de vie es moteurs était bien moindre.
Un truc dont je n'ai pas la moindre idée: c'est vis à vis des arrêts prolongés, est-ce que l'éthanol est plus ou moins critique ?
L'éthanol risque de nettoyer les circuits.
D'autre part il est hydrophile donc va absorber de l'eau (comme le pastis lol! ) et étant en prime volatile (comme l'oiseau), le carburant va se modifier dans sa composition... bref, tu fais ton réglage en novembre et tu ne redémarres pas la moto pendant 4 mois, le réglage est a refaire...

Concernant les élastomères.... bonjour les dégâts à moins qu'ils soient prévus pour l'alcool
avatar
goeland_


Revenir en haut Aller en bas

Re: E 85 Ethanol

Message  PizzaRoller le 26/11/18, 03:42 pm

popov1100 a écrit:c'est pas fo,

par contre, s'il fallait un jour ne rouler qu'à l'alcool, faudra bien verifier les joints du bouchon de reservoir, les vapeurs s'en echappant pourront tromper les ethylotest !!!


Et qu'est ce qu'on boit, alors ? Pas de l'eau quand même

____________________
Toutélectrix                 À l'âge de bière, l'homme habitait dans des tavernes ...
Doctorat Flatistanais honorifique en branchement de témoin de charge.

old  Vu mon âge et mon sale caractère, je ne réponds pas aux demandes par M.P. Le forum est là pour ça.
avatar
PizzaRoller


http://forum.bmwc1.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: E 85 Ethanol

Message  georgesgiralt le 26/11/18, 04:39 pm

Bonsoir,
Dans mon cas, la modif était un poil plus de 10 %. Je pense que cela est du à l'humidité qui appauvrit la concentration à cause de l'humidité. (stockage, cuve du pompiste et resé de ma brêle.)
Mais bon, comme j'ai déjà dit, c'est MON cas. Unique et personnel.

georgesgiralt


Revenir en haut Aller en bas

Re: E 85 Ethanol

Message  Aloha-airhead le 26/11/18, 04:42 pm

./...


Dernière édition par Aloha-airhead le 07/12/18, 02:45 am, édité 1 fois

Aloha-airhead


Revenir en haut Aller en bas

Re: E 85 Ethanol

Message  beaujolais racer le 26/11/18, 06:57 pm

PizzaRoller a écrit:
popov1100 a écrit:c'est pas fo,

par contre, s'il fallait un jour ne rouler qu'à l'alcool, faudra bien verifier les joints du bouchon de reservoir, les vapeurs s'en echappant pourront tromper les ethylotest !!!


Et qu'est ce qu'on boit, alors ? Pas de l'eau quand même
De la bière nom de dieu, avec nos carburateurs à choucroute, ça ne posera pas de problème.
En revanche sur une Le Mans et ses carburateurs à rillettes, je recommande le rouge, 12,5° de préférence.
avatar
beaujolais racer


Revenir en haut Aller en bas

Re: E 85 Ethanol

Message  Gastair le 26/11/18, 07:00 pm

Aloha-airhead a écrit:.....C'est quand même pas pour rien que Toyota conseille de vidanger 4 fois plus tôt avec du E85 qu'avec du E10.[/size]

Comme je le disais plus haut, c'est principalement dû au fait que la combustion de l’éthanol en présence d'eau (inévitable) fabrique des acides dont principalement l'acide formique. (acide méthanoïque).
Acide qui dégrade l'huile, mais pas que....
avatar
Gastair


Revenir en haut Aller en bas

Re: E 85 Ethanol

Message  BernardP le 26/11/18, 07:05 pm

S'il faut vidanger sa Toyota en concession tous les 3500 km, suis pas sûr que l'économie soit significative ...
siffle 

Quoi ? Vous avez l'impression que j'ai qqch contre Toyota ? Ben, oui. faché
avatar
BernardP


Revenir en haut Aller en bas

Re: E 85 Ethanol

Message  Gastair le 26/11/18, 07:07 pm

Toyota ne rigole pas avec la fiabilité... mais pas de raison que cet impératif ne concerne pas pour les autres marques.
avatar
Gastair


Revenir en haut Aller en bas

Re: E 85 Ethanol

Message  Luigi 2 le 26/11/18, 08:03 pm

Pour que se crée l'acide formique il faut au moins 1% d'eau, ex 0.2l pour un résé de 20l. A moins de garder son plein pendant douze mois  et se servir de la moto pour faire le tour du quartier, je vois mal comment on peut arriver à ce pourcentage, du moins avec de l'E10.

Au bout de cinq pages clin , je me mets à la place du gars qui veut se faire une idée, du moins sur l'E10; ben c'est pas évident siffle 
L'un dit que son K fonctionne parfaitement avec, un autre très mal.
Pour les R, ça semblait fonctionner parfaitement dans d'autres sujet, ici ça se complique puisque une 65 malgré les modifs pose problème.
Bilan, confusion totale pour qui essaie de se forger une opinion.

Solution? ben chacun fait comme il veut lit , perso je continuerai à rouler avec l'E10 comme je le fais depuis bientôt 10 ans sans problème d'aucune sorte avec mes deux bécanes, en étant conscient que le clips avant de l'axe du piston gauche pourrait être détruit par l'acide méthanoïque dans un futur proche.

Pour l'E85 je n'essayerais pas, même une injection moderne ne réussit pas à prendre en compte tous les paramètres pour le démarrage au point que les pétroliers doivent modifier sensiblement la proportion essence/alcool en fonction des saisons, je doute qu'un bricoleur même éclairé y arrive avec sa pochette de gicleurs, beaucoup moins pessimiste par contre sur l'effet à long terme sur les moteurs, à en juger par les kilométrages élevés par ex sur la discussion précédente "aïé je roule à l'éthanol" dans ce forum.

Je repropose ce lien pour ceux qui s'intéressent à l'E85 Reno50 - E85 locomotion: Dépôts à l'admission au début de l'E85
Un blog un peu confus, mais de haut niveau aussi bien théorique que pratique, une foule de données sur le sujet.

Luigi 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: E 85 Ethanol

Message  the thing le 26/11/18, 08:06 pm

Donc pour reformuler, on peut rouler à l'Ethanol, même sans boitier qui semblerait être de la supercherie, mais il faut vidanger souvent pour garder un moteur "sain".
Je regarde de près les VW T4, T5 et les Vito aussi en essence, j'aimerai comme Nono rouler essentiellement à l'E85.... clin
avatar
the thing


Revenir en haut Aller en bas

Re: E 85 Ethanol

Message  gunthar le 26/11/18, 08:17 pm

Et pourquoi pas un diesel ?
Faut pas croire ce que les médias racontent...

gunthar


Revenir en haut Aller en bas

Re: E 85 Ethanol

Message  Henri le 26/11/18, 08:29 pm

Aloha-airhead a écrit:Aloha!

Ma question à Henri était pour l'E85.

Maintenant voici le genre d'avertissement que vous avez sur les pompes qui servent du E15. 



Pour moi, ce sera sans E85 dans mon flat, merci.
Comme expliqué, mon domaine de compétence c'est la vision du motoriste qui définit les lois de contrôle pour le flex fuel: reconnaissance du taux d'éthanol d'une part et, d'autre part, association des bons algorithmes et des bons réglages pour que l'auto démarre bien, ne pollue pas, roule sans a coups etc, etc.....  . L'adaptation des composants physiques à la compatibilité chimique (élastomères en particulier) à l'alcool était dans le camp des "chimistes", aussi bien chez nous que, surtout, chez le constructeur.
Bien sûr je n'ai connu que des moteurs nouveaux et n'ai fait aucun travaux sur des moteurs anciens.

En ce qui concerne les avertissements "officiels" j'ai parfois des doutes parce que, avec l'arrivée de l'éthanol en France, tous les constructeurs ont émis des réserves sur le bon fonctionnement des vieilles voitures, mais je me souviens que lorsque le sans plomb 95 a été introduit, tous les constructeurs juraient que leurs moteurs le supportaient....alors que certains dont je ne citerai pas le nom avaient refusé le surcoût des membranes en Viton (les seules qui résistaient au SP à l'époque) dans les carburateurs que nous leur vendions.  Comme toujours la loi de la concurrence fait dire un peu n'importe quoi: si tu es le seul  à dire que tes autos ne supportent pas l'alcool tu n'en vend plus, mais si un nouveau carburant t'est imposé sauvagement et que tes concurrents ne le cautionnent pas, tu fais pareil.

A l'époque du passage au sans plomb il y avait une publicité de Renault qui disait que tous ses moteurs l'acceptaient avec une photo du V6 PRV colorié en vert, et il y avait écrit en petit, la liste des moteur OK....mais le V6 n'y était pas !
avatar
Henri


http://faites-pour-rouler.over-blog.com/#

Revenir en haut Aller en bas

Re: E 85 Ethanol

Message  Gastair le 26/11/18, 09:29 pm

Luigi 2 a écrit:Pour que se crée l'acide formique il faut au moins 1% d'eau, ex 0.2l pour un résé de 20l. A moins de garder son plein pendant douze mois  et se servir de la moto pour faire le tour du quartier, je vois mal comment on peut arriver à ce pourcentage, du moins avec de l'E10.

.
Tu caricatures et conclues un peu vite...  siffle

Tu ne parles que de l'humidité contenue dans le carburant, or il me semble qu'une combustion se fait à partir d'un mélange air/carburant,
L'acide formique se fait surtout lors du démarrage à froid... refait ton calcul avec un air saturé d'humidité (et pas besoin qu'il le soit). clin
C'est un fait... de l'acide est produit et l'huile en pâti largement.


Passons donc au calcul...
Il faut environ 15kg d'air pour brûler 1kg d’essence. 15 kg d'air c'est environ 12 m3 d'air à 20°C.
A 20°C, 1m3 d'air saturé en humidité, contient plus de 17 g de vapeur d'eau.
17g X 12 =  204g soit 0,204l d'eau dispo pour 1L d'essence brûlée, et cela sans compter l'eau présente dans le carburant.
Pour un résé de 20 l de carburant brûlé, cela fait 4L d'eau. J'ai pris un air saturé, on peut diviser par deux s'il ne l'est pas, il restera toujours bien suffisamment d'eau dispo pour fabriquer l'acide formique.



Moi au bout de cinq pages de remarque opportunes (et d'autres plus contestables), je fais le tri. L'impression qu'une machine marche n'est pas suffisant pour connaitre les effets d'un carburant sur un moteur, l'impression qu'elle ne marche pas n'a pas valeur de sondage et on ne connait rien de cette machine. Et il faut faire la différence sur les effets selon que l'on a 5, 10, et 85% d’éthanol présent.

Chacun fait ce qu'il veut, mais pour la différence de prix et tant que c'est dispo, moi c'est SP98 afin d'éviter au max l’éthanol.
C'est mon choix et il n'est pas que technique, il est une préférence, je comprends que certains en fassent un autre.


Attention aux raisonnement à l'emporte pièce...


Dernière édition par Gastair le 27/11/18, 05:52 am, édité 1 fois
avatar
Gastair


Revenir en haut Aller en bas

Re: E 85 Ethanol

Message  popov1100 le 26/11/18, 10:47 pm

Pour les anciennes et surtout les moteurs un peu poussé (ancienne voiture sportive etc...)
il sera bientot rentable de rouler au100LL

https://www.colmar.aeroport.fr/11-categories-en-francais/accueil/46-nouveau-tarif-bp
avatar
popov1100


Revenir en haut Aller en bas

Re: E 85 Ethanol

Message  Luigi 2 le 27/11/18, 05:54 am

Gastair a écrit:Tu caricatures et conclue un peu vite...  siffle

, je sais faire le tri. L'impression qu'une machine marche n'est pas suffisant pour connaitre les effets d'un carburant sur un moteur.

Et il faut faire la différence sur les effets avec 5, 10, et 85% d’éthanol présent.


Conclusion.
Attention aux raisonnement à l'emporte pièce....

Je rappelle que les conclusions hâtives et les raisonnements à l'emporte pièce pour ma part sont basés sur une expérience CONCRETE sur un laps de temps d'une décennie avec deux motos, 105 000km et 80 000 km parcourus avec ce carburant, ça me semble tout sauf hâtif pour dire que l'E10 ne pose aucun problème, sans augmenter la fréquence des vidanges (jamais - de 10 000)
S'il faut attendre 20-30 ans pour en être sûr, ben désolé je n'ai plus le temps, si mes machines cassent un jour je pense que la cause sera le kilometrage total (410 000 et 275 000).

En ce qui concerne le 85 pour la voiture, deux ans d'emploi  c'est insuffisant pour tirer des conclusions bien sûr, j'ai pris le risque en pensant que si les moteurs cassent a moyen terme, ça se saurait au Brésil depuis les années '70, également en Suède et autres pays nordiques, que je sache les rares flexfuel vendues en France roulent toujours. On lit tout et son contraire sur les modifications nécéssaires pour le 85,ce qui m'a fait franchir le pas ce sont des gens qui travaillent chez Fiat (gros client pour le Brésil) qui mon confirmé qu'il n'y a aucune modif pour les véhicules vendus là-bas, sauf l'injection bien entendu. Si mes trajets quotidiens seraient de 2 km par -10, il est évident que se serait à proscrire.

Des infos CONCRETES se trouvent dans le blog que j'ai cité, analyses d'huile, teneur réelle en éthanol, etc...faites par une personne qui roule depuis longtemps avec.

Luigi 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: E 85 Ethanol

Message  Motocine le 27/11/18, 02:14 pm

Luigi 2 a écrit:
Gastair a écrit:Tu caricatures et conclue un peu vite...  siffle

, je sais faire le tri. L'impression qu'une machine marche n'est pas suffisant pour connaitre les effets d'un carburant sur un moteur.

Et il faut faire la différence sur les effets avec 5, 10, et 85% d’éthanol présent.


Conclusion.
Attention aux raisonnement à l'emporte pièce....

Je rappelle que les conclusions hâtives et les raisonnements à l'emporte pièce pour ma part sont basés sur une expérience CONCRETE sur un laps de temps d'une décennie avec deux motos, 105 000km et 80 000 km parcourus avec ce carburant, ça me semble tout sauf hâtif pour dire que l'E10 ne pose aucun problème, sans augmenter la fréquence des vidanges (jamais - de 10 000)
S'il faut attendre 20-30 ans pour en être sûr, ben désolé je n'ai plus le temps, si mes machines cassent un jour je pense que la cause sera le kilometrage total (410 000 et 275 000).

En ce qui concerne le 85 pour la voiture, deux ans d'emploi  c'est insuffisant pour tirer des conclusions bien sûr, j'ai pris le risque en pensant que si les moteurs cassent a moyen terme, ça se saurait au Brésil depuis les années '70, également en Suède et autres pays nordiques, que je sache les rares flexfuel vendues en France roulent toujours. On lit tout et son contraire sur les modifications nécéssaires pour le 85,ce qui m'a fait franchir le pas ce sont des gens qui travaillent chez Fiat (gros client pour le Brésil) qui mon confirmé qu'il n'y a aucune modif pour les véhicules vendus là-bas, sauf l'injection bien entendu. Si mes trajets quotidiens seraient de 2 km par -10, il est évident que se serait à proscrire.

Des infos CONCRETES se trouvent dans le blog que j'ai cité, analyses d'huile, teneur réelle en éthanol, etc...faites par une personne qui roule depuis longtemps avec.
Je vous invite à prendre contact avec des clubs voitures anciennes. Pour la plus part , ils ont des membres qui utilisent l'E85 depuis qu'il est sur le marché. Le REX est plutôt favorable hors moteur à injection. 
saispas
avatar
Motocine


Revenir en haut Aller en bas

Re: E 85 Ethanol

Message  Dom le 27/11/18, 04:49 pm

Bon, sinon, il y a le moteur Pantone drunken
avatar
Dom


Revenir en haut Aller en bas

Re: E 85 Ethanol

Message  Gastair le 27/11/18, 06:01 pm

Luigi, je ne remets pas en cause ton expérience, je contredis ta réponse concernant le fait qu'il n'y a pas assez d'H2O pour que de l'acide formique se crée.
Le reste de mon propos est général...

Voici la suite ci dessous pour recentrer :

Gastair a écrit:
Comme je le disais plus haut, c'est principalement dû au fait que la combustion de l’éthanol en présence d'eau (inévitable) fabrique des acides dont principalement l'acide formique. (acide méthanoïque).
Acide qui dégrade l'huile, mais pas que....

Luigi 2 a écrit:Pour que se crée l'acide formique il faut au moins 1% d'eau, ex 0.2l pour un résé de 20l. A moins de garder son plein pendant douze mois  et se servir de la moto pour faire le tour du quartier, je vois mal comment on peut arriver à ce pourcentage, du moins avec de l'E10.

Au bout de cinq pages clin , je me mets à la place du gars qui veut se faire une idée, du moins sur l'E10; ben c'est pas évident siffle 

Gastair a écrit:
Tu ne parles que de l'humidité contenue dans le carburant, or il me semble qu'une combustion se fait à partir d'un mélange air/carburant,
L'acide formique se fait surtout lors du démarrage à froid... refait ton calcul avec un air saturé d'humidité (et pas besoin qu'il le soit). clin
C'est un fait... de l'acide est produit et l'huile en pâti largement.


Passons donc au calcul...
Il faut environ 15kg d'air pour brûler 1kg d’essence. 15 kg d'air c'est environ 12 m3 d'air à 20°C.
A 20°C, 1m3 d'air saturé en humidité, contient plus de 17 g de vapeur d'eau.
17g X 12 =  204g soit 0,204l d'eau dispo pour 1L d'essence brûlée, et cela sans compter l'eau présente dans le carburant.
Pour un résé de 20 l de carburant brûlé, cela fait 4L d'eau. J'ai pris un air saturé, on peut diviser par deux s'il ne l'est pas, il restera toujours bien suffisamment d'eau dispo pour fabriquer l'acide formique.



Dernière édition par Gastair le 27/11/18, 06:28 pm, édité 1 fois
avatar
Gastair


Revenir en haut Aller en bas

Re: E 85 Ethanol

Message  georgesgiralt le 27/11/18, 06:24 pm

Il me semblait savoir que les Exx contenaient un additif destiné à piéger l'eau. je ne sais pas ce qu'il en fait, l'additif, mais quand même...
Je me répète, Ne PAS COMPARER DES ESSENCES du continent AMERICAIN avec de l'EUROPEEN ...

georgesgiralt


Revenir en haut Aller en bas

Re: E 85 Ethanol

Message  Luigi 2 le 28/11/18, 06:58 am

Il serait intéressant de comparer la référence des pièces susceptibles d'être modifiées par les constructeurs pour l'ethanol avec les réfs  du moteur normal, pistons-soupapes-injecteurs etc..., je l'avais fait pour Fiat europe/Fiat Brésil sans trouver de différence.

J'ai essayé de le faire avec la Golf Flexfuel présente sur le marché jusqu'en 2015 je crois, sur le net j'ai trouvé un équivalent "real oem" pour VW, mais le site rame tellement à toute heure, j'ai abandonné.

Luigi 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: E 85 Ethanol

Message  NONO84 le 28/11/18, 07:30 am

Ben les amis ... je suis toujours bluffé par les compétences que nous avons au Flatistan. Chapeau bas !
Tout cela est passionnant mais, quand on n'est pas ingénieur, une fois un grand volume d'information collecté, je pense qu'il ne reste que l'expérience. J'ai bien compris qu'il se pose deux questions : l'agressivité du carburant et son rendement.
J'ai deux points de comparaison qui roulent toutes deux à l'E85 : la Picasso, avec laquelle c'est totalement transparent, et la vielle Clio, 1ere génération d'injection, qui broute très vite. On voit donc bien qu'il y a des différences de gestion.
Côté agressivité, je rappelle de bien changer le filtre à essence après quelques milliers de km. C'est impressionnant quand on le coupe en deux.
Pour le reste, c'est, pour moi, un peu Inch' Allah !
Enfin, pour la 60/5, je pense que, s'il ne restait plus que ce carburant (ce dont je doute que cela arrive un jour), je pense qu'effectivement c'est jouable en modifiant les réglages définitivement, tout en sachant qu'on perdra en rendement, mais on ne fait pas le Bol avec, hein ? Mais pour l'instant, c'est SP98.
Merci à toutes les pointures qui nous rendent plus intelligents.
avatar
NONO84


Revenir en haut Aller en bas

Re: E 85 Ethanol

Message  Luigi 2 le 28/11/18, 07:32 am




Une analyse d'huile sur un Scénic de 65000km, roulant à 100% E85, vidanges selon précos constructeur.

Luigi 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: E 85 Ethanol

Message  popov1100 le 28/11/18, 07:44 am

Depuis quand ?
combien de km à l'ethanol ?
avatar
popov1100


Revenir en haut Aller en bas

Re: E 85 Ethanol

Message  Luigi 2 le 28/11/18, 07:53 am

E 85 et vidanges rapprochées, légende urbaine?



Combien de kilomètres entre deux vidanges ?



Cette question se posait aussi dans les années 1930 lors de la généralisation du starter.
Mêmes arguments, mêmes conséquences sur l'huile moteur, on en sourit aujourd'hui ...



E85 : kilométrage entre deux vidanges - diviser par 2 ou suivre la préconisation de base du constructeur ? 

L'E85 est réputé pour dégrader plus rapidement l'huile. En général, en Europe  on considère qu'il faut diviser par deux le kilométrage entre chaque vidange par rapport aux préconisations standards des moteurs essence du constructeur.

Je ne ne crois pas à cette légende urbaine alimentée par la prudence des constructeurs avec l'entretien des premières voitures FlexFuel. Voir plus bas la seule étude concernant l'huile moteur et l'éthanol et les tests sur les forums de ceux qui osent faire une analyse d'huile.

La prudence des constructeurs



The effect of biofuels on the quality and purity of engine oil Etude sur le moteurs Saab montrant que la dégradation de l'huile est 20% plus rapide à l'E85.
From the measured values, it is clear that using E85 decreases the viscosity and density of the engine oil at 40 and at 100°C for all three cars and by more than 20%.
When using a fuel with 95 octane values, the difference in the viscosity and density compared to pure engine oil in hundredths of a percent can be considered satisfactory.
However, a change of more than 20% is regarded as critical in order to change the engine oil.
The lower viscosity and density when running on the E85 fuel reduce the lubricity of the engine oil and cause the risk of damage to engine components. To prevent or at least limit this, it is necessary to operate the engine running on E85 with a significantly shorter replacement interval, and it must also be halved
Les constructeurs européens préconisent tous dans les livrets d'entretien  des fréquences de vidanges deux fois plus importantes pour les véhicules Flexfuel par rapport au même moteur en SP.


  • Renault Mégane : vidange tous les 10.000 km au lieu de 20.000 et pompe à essence tous les 60.000 km
  • Dacia Sandero : vidange tous les 15.0000 km au lieu de 30.000 km

Aux USA, les constructeurs préconisent aussi des vidanges plus rapprochées.

Les tests utilisateurs



Sur les forums c'est moins clair ... mais des pionniers testent régulièrement.

Les analyses d'huile prouvent que l'huile ne se dégrade pas plus à l'E85 qu'au SP (exemple : E85 Blackstone oil analysis results) et, à la limite, on peut espacer les vidanges.
Il faut éviter de tirer trop vite des conclusions, la majorité des américains font une vidange tous les 3.000 miles (environ 5.000 km) avec des huiles minérales (spécification datant des années 1970) alors qu'ils pourraient le faire à 6.000 miles (environ 10.000 km) et les voitures européennes vendues aux USA annoncent en général 10 à 12.000 miles (environ 15 à 20.000 km)
1,000 gallons and counting
Well, I don't have the big 100,000 mile claim yet (at least not on one engine...but if you add up the stock engine run on E85 and the improved rebuild, it's about there), but just before the holidays, I filled up with my 1000th gallon of E85 on the engine rebuild!  Some of the quick stats:
Total Mileage:  27,322
Overall mpg:  27.3
[gasoline mpg averaged 26.7 for 17 vehicles over 300,000 miles on fuelly.com]
Total paid for E85: $3,069
Savings on E85 vs Premium (corrected for MPG) $608.79
Savings on E85 from 9,000 mile oil change vs 5,000 on gasoline:  $120 (About 2-1/2 oil changes less on E85)
Total Savings $729!!

Enfin une démonstration scientifique

Mais pourquoi les expériences empiriques montrent que l'huile ne s'use pas ?

J'ai enfin trouvé une explication logique et scientifique à la propreté de l'huile et à sa non dégradation suite à l'utilisation d'E100 ou E85. Les constructeurs auto jouent la sécurité car ils n'ont pas fait d'études spécifiques de leur moteur avec du carburant E85. Ils divisent donc la périodicité des vidanges par 2.
Analysis of Oil Sump Contamination with Ethanol in Flex Fuel Engines after Crank and Warm-up
Quelques resumés de lectures
En résumé

Analyse de la contamination de l'huile de carter par l’éthanol sur les moteurs FlexFuel au démarrage et a la mise en température de fonctionnement.



Attention les tests sont fait sur un moteur 4 cylindres 1.4 l 8s General Motors et majoritairement à l’éthanol pur E100. Les démarrages se font a 10°C. Les valeurs ne sont qu’indicatives…
La conduite lors de la mise en température cause plus de contamination à l’éthanol pur que le coup de démarreur (2,1 g). Une mise en chauffe au ralenti (14 g), à faible accélération (24 g), à allure modérée (40 g), ou de manière agressive (71 g) est la phase la plus contaminante. Cela peut paraître beaucoup, mais un moteur possède 3 l d’huile soit 2,5 kg . Un démarrage avec l’E100 dilue donc l’huile d’un centième durant quelques minutes.
Pour observer l’effet de l’éthanol dans l’huile, cette dernière a été contaminée avec 50 g d’alcool et le moteur mis en route. L’éthanol commence à s’extraire de l’huile à 50 °C de température moteur et la vitesse d’élimination atteint son apogée à 78°C, soit la température d’ébullition de l’éthanol (max ici de 0,2 g/s). Après 12 min de fonctionnement, l’huile stable à 90°C, les 50 g d’éthanol ont été évacué par le blow by (reniflard) vers l'admission, sans qu’il soit précisé le fonctionnement du moteur. L’éthanol, par son point d’ébullition inférieur à la température de fonctionnement de l’huile offre donc un avantage indéniable sur l’essence (50% distillé à 100 °C et fin de distillation a 180°C) : être capable de s’extraire de l’huile dés que le moteur est chaud.

Suivi de la contamination et du lambda


Typiquement tant que le moteur est sous les 78 °C et que le catalyseur est froid, on contamine l’huile à l’éthanol, et ce d’autant plus que la conduite est agressive. Dès que la sonde lambda commence a travailler, grâce à la température en augmentation, et que le moteur est en boucle fermé, la contamination diminue fortement (ce qui se comprend puisque le dosage n’est plus excessif, sauf si on conduit fort et que le moteur est en boucle ouverte). Dés que la lambda bosse et que le moteur est au dessus de 50 degrés, la décontamination de l’huile commence …

E85


Pas de résultat sur le E85 si ce n’est que l’auteur dit que les 15% de carburant pétrolier génèrent 1/3 de contamination de l’huile en moins qu'à l’éthanol au démarrage à 10 degrés. L’auteur met cela sur le compte de la proportion d’essence qui apporte très vite une combustion stable.

Complément d'information (Etude E20)


Une étude pour le gouvernement américain sur le long terme  qui compare l'E0 (SP Premium), E15, E20 montre qu'à ces taux de concentration d'éthanol, il n'y a aucune altération de l'huile (point 6).
Étude sur le vieillissement du moteur à l'E0/E15/E20
Powertrain Component Inspection from Mid-Level Blends Vehicle - Aging Study

Luigi 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: E 85 Ethanol

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum