Les années 70

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Les années 70

Message  caramba le Sam 8 Déc 2018 - 12:30

Juste pour rappeler au Hypsters qu'une BM, à l'origine, c'était pas fait pour aller chercher les croissants le dimanche matin clin 

Les années 70, vous connaissez ? A cette époque, tout était encore possible, on était libre de dire et de faire presque tout ce que l'on voulait.
On n'avait pas le droit de faire ce qui était interdit, à la différence de maintenant où on ne peut faire que ce qui est autorisé. C'est toute la différence entre un état libre et un état totalitaire.
 
C'était la décennie des voyages, de la vraie Aventure. Vers le Sud, passer Ceuta, c'était l'aventure. Vers l'Est, passer Trieste, c'était encore l'aventure. Il n'y avait pas encore l'autoroute de Paris à Dakar et rien que d'évoquer Layoun, Villa Cisnéros ou la Mauritanie, les voyageurs en avaient froid dans le dos. Seuls quelques inconscients ou professionnels comme les frères Marreau partaient sur les traces des héros de notre enfance : Mermoz, Reine, Guillaumet.
Si on passait par Bamako, après l'enfer du Tanezrouft, la route n'existait pas, c'était la piste, et il était préférable de prendre le train qui passait par Bafoulabé pour aller à Dakar.
La Turquie n'était pas celle des plages d’Antalya mais plutôt celle de "Midnight express". Après le Nemrug Dagh, on ne savait pas ce que l'on allait découvrir..
Le rideau de fer n'était pas encore tombé, le bloc de l'Est était un monde à part, rares sont les occidentaux qui pouvaient y voyager. C'était encore un autre style d'aventure.
 
On partait en moto avec 100 balles en poche, un sac de couchage, un réchaud et une casserole. On pouvait dormir n'importe où : Dans une entrée de champ, une maison abandonnée, un parking...On repartait le lendemain. On trouvait du boulot partout. L'été, il suffisait d'aller dans une ferme et on était sur de pouvoir gagner quelques francs pour repartir... On lisait Kerouac et on écoutait Corringe, Janis Joplin, les Doors et Bob Sinclar (Il était pas né ? Ah bon! tant pis).
Ce fut la décennie la plus libre de ces 60 dernières années.
Les rencontres étaient quotidiennes et toujours pleines d'enseignement humain.
 
Il n'y avait ni portable, ni smart phone, ni ordinateur, même le fax et le caméscope devenus maintenant obsolètes n'existaient pas. On voyageait avec un appareil 24x36 et des pellicules en poches... On partait, c'est tout! Celui qui disparaissait dans le désert ou dans la cordillère des Andes disparaissait et c'était fini.
Téléphoner d'Agadez, lorsque c'était possible, coûtait une véritable fortune. Dans les cas graves, on communiquait par télex ou télégramme.
Les vendeurs de rêves en boites comme Go voyage, Trip adviser et autres fast-foods du voyage aseptisé pour touristes pressés n'existaient pas. Aucun endroit n'était pourri par le "cancer" du tourisme de masse. On pouvait encore prendre des photos du Machu Pichu, de Teotihuacán, des pyramides et autres lieux mythiques sans un touriste dessus.
Les seuls pays où l'on peut encore actuellement revivre les aventures de ces années sont des pays instables politiquement, principalement situés en Afrique.
Et là, pas de tourisme de masse...d'ailleurs plus de tourisme du tout.


Turquie





Maroc



 
Tunisie




Sahara



Boulangerie avec boulanger (Hypster) et boulangère : On remarquera une certaine différence avec les photos ci-dessus
avatar
caramba


http://canboufo.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les années 70

Message  Alatriste le Sam 8 Déc 2018 - 13:22

Joli ! 

C'est même émouvant ! je pleure
avatar
Alatriste


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les années 70

Message  BernardP le Sam 8 Déc 2018 - 13:28

Et ouais Carambus, on a tous ce genre de souvenirs (enfin j'espère ...). Suivant l'âge ou l'expérience, l'inconnu commençait au Perthus ou à Titograd.

Maintenant l'inconnu est plus difficilement accessible mais je me demande si c'est une affaire de géographie, de volonté, de crainte dûe à l'ambiance sécuritaire ou ..... à l'âge !
saispas

Je me souviens avoir fait preuve d'une insouciance dont je suis bien incapable maintenant.
avatar
BernardP


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les années 70

Message  Gastair le Sam 8 Déc 2018 - 15:25

Les problèmes d'aujourd'hui (pollution, chômage, religions, intégration, faune sauvage, citées, attentats, prix et taxes, énergie, gilets jaunes et j'en passe. ) ça ne serait pas justement le fruit d'un passé d'insouciance ?
Dans ces années, ne nous sommes nous pas repu d'un présent qui n'était en rien durable, soutenable ?
N'avons nous pas mis en place pour notre confort des façons de patachons que nous ne voulons pouvons plus perdre ?

L'insouciance, de l’époque a aujourd'hui des relents d’égoïsme et d'aveuglement.
C'était un beau passé, j'en ai plus de remords que de nostalgie... ou du moins je culpabilise d'en être nostalgique.  



Ça n’enlève rien au coté agréable de ce post clin  Bon c'est plus années 80 que 70 vue les mob souris
avatar
Gastair


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les années 70

Message  BernardP le Sam 8 Déc 2018 - 15:43

Le minuscule puceron sociétal que je suis n'a en rien interfére dans la marche du monde. Cela m'évite les regrets et les remords. Pas la nostalgie.
Je ne suis pas en mode gardien de cimetière et je crois qu'il existe encore des lieux de découverte.
Tu connais le Causse Mejean Caramba ?  souris
avatar
BernardP


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les années 70

Message  Gastair le Sam 8 Déc 2018 - 17:34

Je ne te mettais pas en cause personnellement...  je nous mets en cause collectivement.  serremain


BernardP a écrit:Le minuscule puceron sociétal que je suis n'a en rien interfére dans la marche du monde.
Et justement, si dans ta phrase tu remplaces "puceron" par "fourmi", elle perd son sens. saispas


Dernière édition par Gastair le Sam 8 Déc 2018 - 17:47, édité 1 fois
avatar
Gastair


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les années 70

Message  zouaverifle le Sam 8 Déc 2018 - 17:45

Houla..ça sent la déprime d’automne  clin 

Hé oui, c’était mieux avant (je le sais j’y étais) quand je me baladais dans le désert de Djibouti en 103 sport (ça c’était l’aventure mec !) avec mon pote sur son Chappy...
Punaise vous me faite scier bande de vieux machins...j’aurai pas une putain de douleur dans le dos et la pluie qui tombe...ben je sortirai la GS je pleure

ZR
avatar
zouaverifle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les années 70

Message  Francesco le Sam 8 Déc 2018 - 18:21

Je n'ai pas voyagé autant dans les années 70. A mes yeux elles incarnaient la liberté parce-que je découvrais la Suisse, L'Italie, la Belgique, le massif des Maures, du haut de mes 50 à pédales, de ma 125 Yam, de ma 350 Four....

Mais surtout parce-que l'expression était bien plus libre qu'aujourd'hui. Musicalement, quelle claque lorsque j'ai entendu "Hey Joe " pour la première fois. 
Et au niveau littérature...
Remember.....


avatar
Francesco


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les années 70

Message  beaujolais racer le Sam 8 Déc 2018 - 19:18

BernardP a écrit:Le minuscule puceron sociétal que je suis n'a en rien interfére dans la marche du monde. Cela m'évite les regrets et les remords. Pas la nostalgie.
Je ne suis pas en mode gardien de cimetière et je crois qu'il existe encore des lieux de découverte.
Tu connais le Causse Mejean Caramba ?  souris
Je recommande le Causse Méjéan 
Plus difficile de s'y perdre que dans le sud Marocain, mais dépaysant quand même.

Je recommande le Maroc en ce moment, assez déserté par les touristes pour cause de méfiance envers tout les pays qui ont des vrais morceaux d'Islam dedans.

D'ailleurs j'y retourne ce printemps, avec ma trique à fouine si le bon dieu des japonaises et des alternateurs lui prête vie jusque là.

Je pense que le voyage à l'ancienne est encore possible là bas. Suffit de partir sans GPS ni smartphone, avec juste la carte Michelin au millionième et la boussole .
 Et ensuite de se laisser guider au gré de ses envies.
Inch'allah.....
avatar
beaujolais racer


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les années 70

Message  FLATIX le Sam 8 Déc 2018 - 19:35

Ouais les SEVENTIES ...!
..Les disques de Neil Young, Creedence, Zappa (pour les intellos ..), Steppenwolf, Led Zep, Deep Purple,  Gallagher (MON idole de l'époque ! RIP )  ...les sorties du vendredi soir à la MJC pour voir "Easy Rider", "MASH", "Zabriskie Point", "MORE", "Woodstock" ou "Gimme Shelter" ou la copie sautait en pleine projection ! les AG au bahut avec les Jeunesses Cocos imberbes, les émissions de télé EDUCATIVES et non dèbilisantes, les matchs du XV de France du samedi AM (Couderc et Rives ...face aux Anglais ), les discours "branchés" du Giscard (ça commençait dejà à partir en couille ..), le cinéma français (le vrai ) des Gabin, Ventura, Blier, Delon, Bourvil, De Funes..., les dragues du samedi soir, le MOTO JOURNAL du jeudi avec les délires de Guido Bettiol (RIP), les pattes d"eph, les clops à rouler......

J'étais parti en 125 de Paris jusqu'en Espagne avec à peine plus de 1000 francs, 3 slips et une brosse à dent ....J'avais dormi plusieurs nuits dans un jardin public de Barcelone avant d'embarquer pour les iles Balèares (Non, pas Ibiza, trop branchouille ...) ....On campait dans un blockaus de la guerre d'Espagne qui donnait sur la mer, on vivait pour rien .....Bref, un sentiment de LIBERTE vraiment énorme .....
avatar
FLATIX


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les années 70

Message  zouaverifle le Sam 8 Déc 2018 - 19:48

https://m.youtube.com/watch?v=p6l3Lh2cb_g

J’adore cette chanson...et je me dis que sur moi aussi le temps passe...je pleure

ZR
avatar
zouaverifle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les années 70

Message  Gastair le Sam 8 Déc 2018 - 19:58

beaujolais racer a écrit:
D'ailleurs j'y retourne ce printemps, avec ma trique à fouine...

Tourisme sexuel ? Suspect


souris

Tu as raison, le voyage à l'ancienne est toujours possible.
Le parcours "France-Dakar" à moto via le Maroc et la Mauritanie et de niveau possible sans risque déraisonnable.
Un jour j’irai voir "l’œil de l’Afrique" en 250, déjà Atar en Mauritanie est de nouveau possible en venant de l'ouest.
La structure de Richat, l’œil de l’Afrique...  coeur s'y rendre, savoir que l'on y est, et pourtant ne rien voir tellement on est prés...   c'est la plus parfaite des description de l’existence.

Vous y êtes... pourtant vous ne le saurez que si vous prenez de l'altitude. l’œil
avatar
Gastair


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les années 70

Message  Alatriste le Sam 8 Déc 2018 - 20:11

Vous étiez comme ça ? 

https://m.ina.fr/video/CPF04006265

old
avatar
Alatriste


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les années 70

Message  PizzaRoller le Sam 8 Déc 2018 - 20:30

J’y étais l’année suivante avec ma Yam 125 YA6. old

____________________
Toutélectrix                 À l'âge de bière, l'homme habitait dans des tavernes ...
Doctorat Flatistanais honorifique en branchement de témoin de charge.

old  Vu mon âge et mon sale caractère, je ne réponds pas aux demandes par M.P. Le forum est là pour ça.
avatar
PizzaRoller


http://forum.bmwc1.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les années 70

Message  Alatriste le Sam 8 Déc 2018 - 21:12

PizzaRoller a écrit:J’y étais l’année suivante avec ma Yam 125 YA6. old
Ah oui ! Courageux.  jap
avatar
Alatriste


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les années 70

Message  PizzaRoller le Sam 8 Déc 2018 - 21:30

Alatriste a écrit:
PizzaRoller a écrit:J’y étais l’année suivante avec ma Yam 125 YA6. old
Ah oui ! Courageux.  jap

... ou inconscient souris

____________________
Toutélectrix                 À l'âge de bière, l'homme habitait dans des tavernes ...
Doctorat Flatistanais honorifique en branchement de témoin de charge.

old  Vu mon âge et mon sale caractère, je ne réponds pas aux demandes par M.P. Le forum est là pour ça.
avatar
PizzaRoller


http://forum.bmwc1.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les années 70

Message  Christophe Jean-Michel le Sam 8 Déc 2018 - 21:39

beaujolais racer a écrit:

D'ailleurs j'y retourne ce printemps, avec ma trique à fouine si le bon dieu des japonaises et des alternateurs lui prête vie jusque là.
.../...

Trique je sais, il y a même plusieurs définitions ...
Fouine là aussi plusieurs possibilités !

Mais le tout associé, c'est quoi une trique à fouine ? Tu peux m'expliquer sans me la montrer stp siffle
avatar
Christophe Jean-Michel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les années 70

Message  beaujolais racer le Sam 8 Déc 2018 - 22:00

Christophe Jean-Michel a écrit:
beaujolais racer a écrit:

D'ailleurs j'y retourne ce printemps, avec ma trique à fouine si le bon dieu des japonaises et des alternateurs lui prête vie jusque là.
.../...

Trique je sais, il y a même plusieurs définitions ...
Fouine là aussi plusieurs possibilités !

Mais le tout associé, c'est quoi une trique à fouine ? Tu peux m'expliquer sans me la montrer stp siffle
C'est un assez mauvais contrepet d'Africa Twin.....
avatar
beaujolais racer


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les années 70

Message  popov1100 le Sam 8 Déc 2018 - 22:03

à ne pas confondre avec cet ouvrage
https://www.amazon.fr/Nouv-%C3%A9rotiques-coups-trique-Fouine-F/dp/2744306886
avatar
popov1100


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les années 70

Message  srv le Sam 8 Déc 2018 - 22:04

Christophe Jean-Michel a écrit:
beaujolais racer a écrit:

D'ailleurs j'y retourne ce printemps, avec ma trique à fouine si le bon dieu des japonaises et des alternateurs lui prête vie jusque là.
.../...

Trique je sais, il y a même plusieurs définitions ...
Fouine là aussi plusieurs possibilités !

Mais le tout associé, c'est quoi une trique à fouine ? Tu peux m'expliquer sans me la montrer stp siffle

La trique à fouine c'est ça  clin
Avec l'Beaujo dessus
avatar
srv


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les années 70

Message  Flatosaure le Sam 8 Déc 2018 - 22:08

Gastair a écrit: déjà Atar en Mauritanie est de nouveau possible en venant de l'ouest.
La structure de Richat, l’œil de l’Afrique...  coeur s'y rendre, savoir que l'on y est, et pourtant ne rien voir tellement on est prés...   c'est la plus parfaite des description de l’existence.
Atar, pas vraiment d'intérêt.
Chinguetti et Ouadane, là oui. Le guelb de Richat, mon père a travaillé sur le sujet de 68 à 74... Avec d'autres guelbs bourrés de fer dans la région de la Kedia d'Idjil qui ont eté ensuite exploités par la Miferma de l'époque. L'époque du plus grand train minéralier du monde de Zouerate jusqu'à Nouadhibou, alors Port-Etienne.

____________________
Il n'est aucun problème qu'une absence de solution ne finisse par résoudre.
avatar
Flatosaure


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les années 70

Message  Gastair le Sam 8 Déc 2018 - 22:32

Quel rêve (et peut être quel enfer) que d'avoir travaillé dans ces endroits bien

C'est vrai, et Chinguetti est de nouveau ouvert aux touristes. bien
Atar est un passage obligé en venant de l'Ouest, puis Chinguetti et Ouadane sont sur la route de la structure de Richat.
Venant de l'ouest c'est en fait à ce train pittoresque auquel je pense, il existe toujours ... mon carnet de route est prêt. Bon il n'y a que ça de prêt
Il reste dangereux de tenter de traverser la frontière du Sahara occidental avec la Mauritanie ailleurs que le long de la cote.

avatar
Gastair


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les années 70

Message  Flatosaure le Sam 8 Déc 2018 - 22:45

Quand j'étais gamin, on partait le week-end de Zouerate pour aller à El Ayoun, à l'époque c'était encore le Sahara espagnol qu'on appelait le Rio de Oro. Il y avait la guardia civil avec leur espèce de béret à la con.
Ou alors on allait à Port-Etienne, des hectares de poisson mis à sécher au soleil, une mer avec de l'eau même pas tu la voyais tellement elle était claire... On allait manger des beignets de calamar chez Jeanine, une vieille maquerelle reconvertie en restauratrice (ça je l'ai appris après), pis on revenait.
Après le polisario est venu mitrailler tout le monde à Zouerate, nous on venait juste de partir au Sénégal.
'tain Caramba, arrête avec ta nostalgie, là...

____________________
Il n'est aucun problème qu'une absence de solution ne finisse par résoudre.
avatar
Flatosaure


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les années 70

Message  belo le Sam 8 Déc 2018 - 22:55

Si tu veux te trouver, commence par te perdre.Citation de J.Lanzmann, qui  reflète d'une certaine façon l'état d'esprit de la jeunesse de 
l' époque... je trouve 
avatar
belo


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les années 70

Message  caramba le Dim 9 Déc 2018 - 12:00

Gastair a écrit:Quel rêve (et peut être quel enfer) que d'avoir travaillé dans ces endroits  bien

C'est vrai, et Chinguetti est de nouveau ouvert aux touristes.  bien
Atar est un passage obligé en venant de l'Ouest, puis Chinguetti et Ouadane sont sur la route de la structure de Richat.
Venant de l'ouest c'est en fait à ce train pittoresque auquel je pense, il existe toujours ... mon carnet de route est prêt. Bon il n'y a que ça de prêt  
Il reste dangereux de tenter de traverser la frontière du Sahara occidental avec la Mauritanie ailleurs que le long de la cote.

Avant c'était un rêve d'y avoir travaillé. Maintenant c'est un enfer. On est enfermé dans la mine sans pouvoir en sortir, seulement quand le boulot est fini. Même à Nouakchott, on est enfermé dans une villa avec gardiens armés de M16 et des barbelés. C'est de la folie
Maintenant, je me démerde pour plus être logé là-dedans et il y a plein de petites pensions sympas à Nouakchott. La Mauritanie est surement un des pays les plus sécurisés de la "sous région" (comme disent les experts de tout et de rien)

Avant, le dimanche, on prenait un 4x4 et on allait dans le désert ramasser des outils préhistoriques en pierre. (Vers Tasiast - à environ 200 km Sud-est de Nouhadibou (Port Etienne-pour les anciens). Et Rosso, tu connais Rosso à la frontière Sénégalaise. Un de mes collègues, il y a une vingtaine d'années, un vieux Négro-mauritanien qui avait été officier dans la marine française me racontait que lorsqu'il était petit, il y avait encore les hangars de l'aéropostale et qu'il allait jouer dedans

Je n'ai pas de souvenir que Chinguetti et Ouedane aient été fermées au touristes. C'est plutot suite à l'assassinat de 4 ou 5 touristes sur la route d'Aleg il y a environ une dizaine d'année que les gens avaient boudés la Mauritanie.

Par contre, comme tu le dis, il vaut mieux éviter de traverser du Maroc (Que tu appelles le Sahara Occidental clin ) à la Mauritanie en dehors de la côtière. Sinon, de Paris à Dakar, c'est un peu l'autoroute quand même.
Villa Cisneros (Dakhla) est devenu maintenant un gros coin à touristos et là, ce n'est pas les Touré Kunda que tu vas écouter mais bien Bob Sinclar. Il ont même organisé en novembre le festival de la mode africaine FIMA (Grand rendez vous des tarlouzes internationales)


Dernière édition par caramba le Dim 9 Déc 2018 - 12:23, édité 1 fois
avatar
caramba


http://canboufo.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les années 70

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum